Rechercher dans le site espaces.ca
Crédit : Mylène Paquette

Chronique de Mylène Paquette: d’un coup de rame à un plant de tomates

À l’époque où le parcours des aventuriers a de quoi faire rêver, où les athlètes reconnus renvoient des images fortes et triomphantes, et alors qu’on peut trouver la dernière histoire passionnante en défilant vers le bas sur notre réseau social préféré, quel est le dénominateur commun entre tous ces gens qui sont source d’inspiration? Et que nous inspirent-ils?

Gamine, mes amies me parlaient de ma mère pour me dire que, lorsqu’elles seraient grandes, elles seraient comme elle. Ma maman était bien différente de celles de mes amies, et en quelque sorte, elle était leur modèle. Particulièrement sportive et active, en plus d’être une excellente skieuse, la belle aventurière faisait tourner bien des têtes !

Pendant que je laissais maman inspirer les copines, j’avançais tranquillement vers l’avenir jusqu’à ce que j’entende autour de moi la nature m’interpeller et l’aventure, me solliciter.

J’ai d’abord été inspirée par les parcours de grands navigateurs qui ont fait le tour de la planète sur les océans du monde, à bord de leurs embarcations austères et rudimentaires, à l'ère où la voile était un sport dernier cri, voire un nouvel art de vivre. Malgré des décennies de décalage, ces grands explorateurs ont fait naître en moi le désir de rencontrer l’océan…

Parce qu’ils n’ont pas emprunté les mêmes voies que le commun des mortels, parce qu’ils ont fait autrement, ces précurseurs étaient à mes yeux des symboles de détermination et de persévérance. Ils m’ont permis d’entrevoir le monde avec un regard nouveau et de croire en d’autres possibilités pour moi-même.

Les inspirants ne le sont pas nécessairement parce qu’ils font quelque chose qui n’a jamais été fait avant eux, mais bien parce qu’ils le font à leur façon, d’une manière qui leur est propre. Ils sont authentiques jusqu’au bout des doigts.

Je me souviens d’une enfant malade que j’ai longtemps côtoyée à l’hôpital Sainte-Justine où je travaillais. À l’approche inévitable de la fin de sa vie, elle avait prononcé des mots qui allaient changer ma vision du monde à jamais et qui allaient me propulser très loin pour des années à venir.

Cette enfant, la petite Cynthia, avait provoqué une profonde réflexion en moi, simplement par sa résilience et son courage, mais surtout parce qu’elle avait fait preuve d’une humilité et d’une authenticité déconcertantes.

En partageant leur vision distincte du monde, les inspirants brisent les conventions et les cages invisibles dans lesquelles nous nous enfermons sans nous en rendre compte. Grâce à leur apport dans nos vies, nous remettons en question certains plans et nous passons à l’action pour le meilleur ou pour le pire.

On ne choisit pas les gens qui nous inspirent. Nos routes se croisent, tout simplement. Pourvu que nous soyons disposés à entendre leur message et que nous ayons déjà tourné en rond quelques fois…

Sur mon parcours, bon nombre de personnes m’ont inspirée. Pour la plupart, ils n’avaient pas le dessein d’en faire autant, mais ils l’ont souvent fait malgré eux, sans même en être conscients.

Il n’y a pas d’agenda caché chez les inspirants. Ils font ce qu’ils font de façon authentique, et l’amour qu’ils entretiennent pour la nature qu’ils fréquentent ou les projets qu’ils chérissent influence les autres sur leur passage. Ils font résonner en nous des ambitions jusqu’alors endormies.

En 2010, quelques mois après ma traversée de l’océan à la rame avec cinq hommes, une femme m’a écrit pour me raconter en quoi mon histoire l’avait inspirée. Chez cette mère de cinq garçons, mon projet avait ravivé un rêve bien enfoui.

À chaque printemps, depuis la naissance de son premier enfant, cette dame chérissait un projet tout simple, mais quand même complexe à réaliser pour quelqu’un qui vivait au cœur d’une famille sans cesse grandissante : aménager un beau grand jardin dans sa cour arrière.

Elle m’a donc écrit pour me parler de ce que j’avais inspiré chez elle et pour me dire à quel point son projet avait porté fruit. Ses tomates, ses concombres et ses radis avaient impressionné sa famille, fasciné ses garçons. J’avais rarement été aussi émue en lisant le message d’une inconnue.

On ne sait jamais trop dans quelles circonstances quelqu’un va nous insuffler une nouvelle volonté d’entreprendre et nous permettre de prendre notre élan, pour créer à notre tour quelque chose de significatif.

Somme toute, tous les inspirants nous émeuvent. Qu’ils soient sportifs, aventuriers, entrepreneurs ou mères de famille, ils nous influencent par leur authenticité, leur esprit d’ouverture, leur générosité et leur différence.

L’inspirant, c’est vous, c’est moi.

L’inspirant, c’est aussi l’enfant qui vous vendra les tomates que sa maman a décidé de faire pousser cette année encore, pour financer son projet de voyage avec son école…

L’inspirant, c’est celui qui croisera votre route… Qui sait : peut-être l’inspirerez-vous un jour, à votre tour?


Mylène Paquette est navigatrice, communicatrice, animatrice… et plein d’autres choses. En 2013, elle est devenue la première aventurière des Amériques à traverser l’Atlantique Nord, à la rame et en solitaire.

Commentaires (0)
Participer à la discussion!

À decouvrir