Rechercher dans le site espaces.ca
Crédit : Parc de la gorge de Coaticook

48 heures plein air à Coaticook

Véritable incubateur de la passion hivernale, le parc de la gorge de Coaticook et ses environs fourmillent de possibilités d’activités, qu’on soit néophyte ou pur et dur de la saison froide.

1. Crécher dans l’hiver

Tout d’abord, le site du parc offre une formule complète en hébergement hivernal, et sa polyvalence convient à une large clientèle. Les frileux de nature pourront ainsi élire domicile dans l’un des cinq refuges, inspirés des populaires tiny houses, dont la configuration avec mezzanine et divan-lits permet d’accueillir jusqu’à six personnes.

Ceux qui sont à la recherche de dépaysement se tourneront vers les tentes Imago, tout aussi bien équipées mais permettant un séjour davantage en symbiose avec la nature.Dans cette version luxueuse de la traditionnelle tente prospecteur, l’électricité est disponible (tout comme la chaufferette et le nécessaire de cuisine) et le confortable mobilier permet un séjour alliant détente et ressourcement en nature.

Crédit : Parc de la gorge de Coaticook

Enfin, le parc est tout indiqué pour planter sa tente sans craindre d’être déstabilisé par une première nuit en camping d’hiver. Cinq terrains accessibles en voiture sont à la disposition des campeurs, tous à moins de deux minutes de marche de l’accueil situé dans la magnifique curiosité architecturale que constitue la Grange ronde. Toilettes, douches, casse-croûte, foyer, centre de location : tout y est pour agrémenter le séjour au parc. C’est un inévitable point de rencontre, les commodités sanitaires de tous les hébergements n’étant guère utilisables l’hiver. 

Les droits d’accès aux sentiers sont compris à la location de n’importe quel hébergement. 


2. Admirer, profiter, se défoncer

Crédit : Parc de la gorge de Coaticook

Le parc de la gorge de Coaticook forme aussi un stupéfiant repaire de sports hivernaux, et il s’adresse à la fois aux contemplatifs, aux hyperactifs et aux camés d’adrénaline. Le réseau de sentiers, partagé entre raquetteurs et cyclistes aux montures surdimensionnées, totalise 21 km dans un dédale de paysages et de dénivelés intéressants. Plusieurs évènements s’y tiennent, notamment le Vélo-neige (en janvier), qui combine essais de fatbikes et démonstrations acrobatiques de BMX. D’ailleurs, un vélo balèze à propulsion électrique est désormais offert sur place, complétant le très bien fourni centre de location.

Il vaut aussi la peine d’aller flâner du côté des sentiers pédestres, le long de la rivière Coaticook, pour admirer les vestiges fort bien préservés du riche passé industriel de la ville. Crampons fortement recommandés.

Les amateurs de hors-piste et de backcountry ont pour leur part rendez-vous au mont Hereford, à 20 minutes de Coaticook. Méritez vos traces vierges au prix d’une ascension de 5 km dans une magnifique forêt sur un dénivelé de 450 mètres, d’où vous pourrez attaquer deux versants. Admission moyennant une adhésion journalière à la Fédération québécoise de montagne et d’escalade, qui comprend une assurance en cas de pépin dans ces secteurs non-patrouillés.

Crédit : Parc de la gorge de Coaticook

Les fondeurs peuvent quant à eux se mesurer aux 30 km de pistes en boucle, offertes en pas alternatif et de patin, de Plein air Coaticook. On tombe rapidement sous le charme des sous-bois et des deux chalets rustiques où l’on peut tranquillement reprendre son souffle. Pour leur part, les mordus de l’escalade de glace (ou les amateurs de nouvelles expériences) prendront assurément leur pied rivés aux cascades gelées d’une hauteur variant entre 20 et 50 mètres. Pas moins de huit trajets de différents niveaux de difficulté offrent des séracs de qualité pour planter ses piolets. 


3. Retomber en enfance dans les flocons

Crédit : Parc de la gorge de Coaticook

Théâtre d’une épique bataille de balles de neige d’inspiration japonaise nommée Yukigassen, le parc de la gorge de Coaticook est aussi pris d’assaut par jeunes et moins jeunes à la recherche de palpitations et d’amusement puérils. Hybride entre le ballon- chasseur, le jeu du drapeau et… le hockey, l’expérience s’inscrit automatiquement de manière indélébile comme inoubliable souvenir hivernal. D’ailleurs, la qualité des installations étonne, tout comme l’entretien de la patinoire et des infrastructures.

Pour varier, prévoyez une visite au parc Découverte nature, à un jet de pierre du parc. C’est là que se pratique la pêche blanche, équipement fourni. Prenez la peine de réserver, l’activité se tient par groupes de quinze. Une exposition sur l’univers des poissons donnera une tangente éducative et ludique à l’activité. 


4. Alentours originaux

Que ce soit en raison d’une météo exécrable ou par envie de diversité, d’autres activités originales pour tous sont situées tout près du parc de la gorge. Le sort réservé à l’ancienne église Saint-Marc est pour le moins original : elle a été revitalisée en parcours de golf intérieur de 18 trous qu’on pratique… en pleine noirceur. Parcourant diverses thématiques originales sous les néons ultraviolets (black lights), le tracé offre définitivement une expérience luminescente. Le Glo-golf aventures est rapidement devenu un incontournable du secteur, offrant un divertissement toutes saisons.

Enfin, question de décanter d’un séjour multi-activités prenant, le circuit agrotouristique des Cantons-de- l’Est en a beaucoup à offrir. Les endroits où se délecter tout en récupérant de vos aventures hivernales sont nombreux. Le pub de la microbrasserie Coaticook est l’endroit de prédilection pour déguster une pinte, alors qu’une visite au bistro-bar Ailleurs ou encore au O’Bagels café vous confirmeront que Coaticook propose, en plus d’un décor propice au plein air, un charme exceptionnel. Définitivement un camp de base pour vivre l’hiver plutôt que de le subir. 


Pratico-pratique

Période d’ouverture

Le parc de la gorge de Coaticook est ouvert jusqu’à la mi-mars. Les conditions d’enneigement peuvent soit écourter, soit allonger cette période. Consultez le site web gorgedecoaticook.qc.ca ou téléphonez à l’accueil de la Grange ronde (819 849-2331).

Autres infos : tourismecoaticook.qc.ca

À inscrire à l’agenda

-Fête de Neiges, les 18 et 19 février

-Camp de relâche, du 27 février au 3 mars

gorgedecoaticook.qc.ca/fr/evenements

Commentaires (0)
Participer à la discussion!

À decouvrir