Rechercher dans le site espaces.ca
Auberge de montagne des Chic Chocs © Sépaq

L’Auberge de montagne des Chic-Chocs : chambres avec vue

Au cœur de la réserve faunique de Matane, l’Auberge de montagne des Chic-Chocs est bien connue des skieurs amateurs de hors-piste. Et pourtant, en été aussi, elle a de quoi donner envie!

L’Auberge de montagne des Chic-Chocs est un paradoxe à elle seule. Confortable et sauvage, intimiste mais ouverte sur l’extérieur, elle relève le défi de marier plusieurs qualificatifs à première vue opposés. Perchée à 615 m d’altitude, en plein environnement montagnard, son architecture rustique et imposante rappelle les chalets de montagne, mais elle est suffisamment discrète pour se fondre tout naturellement dans le décor. On se demande si ce n’est pas un mirage ou une illusion d’optique.

Pour y accéder, il faut laisser son véhicule à Cap-Chat : l’Auberge est accessible uniquement avec un service de navette nolisé. L’heure et demie de transport permet ainsi de pénétrer tranquillement dans cette bulle de nature. À l’arrivée, c’est tout le personnel qui accueille chaleureusement les nouveaux résidents.

À l’intérieur, la modernité que l’on attend d’un quatre étoiles est au rendez-vous. Mais rien d’ostentatoire. Confortablement installé, on se sent loin de la civilisation et des turpitudes du monde. Pas de réseau cellulaire ni de Wi-Fi dans les chambres. La connexion se fait plutôt avec la nature, et elle se fait sans filtre. Il suffit de regarder dehors pour admirer le spectacle et contempler les 60 km2 d’étendues sauvages qui nous entourent. Un lien privilégié, quasi exclusif, l’Auberge ne comptant que 18 chambres.

Plus que les étoiles, c’est surtout la convivialité et le partage qui règnent en ces lieux. On flâne autour du foyer central et du bar, pour déguster quelques bières locales… ou les meilleurs cépages de la cave à vin du directeur de l’Auberge. Tous les repas du soir sont pris ensemble — clients, guides et employés — sur de grandes tables de bois verni. La cuisine est raccord avec l’ambiance : chic, travaillée, mais simple et gourmande. De quoi vous donner du réconfort et de la force pour partir jouer dehors!

ACTIVITÉS

Orignal près de l'auberge de montagne des Chic Chocs © Antoine Stab

Tous les soirs, entre le plat principal et le dessert, les guides de l’Auberge présentent les activités guidées pour le lendemain. C’est l’occasion de vous familiariser auprès d’eux avec les richesses naturelles : la faune — les cervidés (orignaux, caribous et chevreuils) y sont plus nombreux que les humains —, la flore et les montagnes des Chic-Chocs. Il est aussi possible d’aller explorer les environs de manière autonome : les guides vous remettront alors une carte topographique du territoire, et vous devrez aussi signer le registre et vous équiper d’une radio chargée et ouverte pour les contacter en cas de problème.

Randonnée

Randonnée près de l'auberge de montagne des Chic Chocs © Antoine Stab

La réserve faunique de Matane est sans conteste un paradis pour la randonnée. Les itinéraires sont nombreux (de niveau facile à intense) et chacun y trouvera son compte parmi plus d’une dizaine de sentiers de 1,6 km à 19,8 km qui nécessitent entre une et huit heures de marche.

Les amateurs de dénivelé s’élanceront pour leur part sur les pentes des monts Collins et Matawees (19,8 km, 765 m de dénivelé positif). Après de vastes champs de fougères et une montée très raide dans la forêt, on atteint une crête dénudée où la nature change radicalement avec la toundra arctique alpine. Cette section, l’une des plus spectaculaires du sentier international des Appalaches (SIA/GR®A1), offre un point de vue très aérien sur le mont Logan (1150 m) et sur le fleuve Saint-Laurent.

Moins exigeante, la randonnée vers la chute Hélène (6 km, 3 h, 280 m de dénivelé positif) vous rafraîchira lors d’une journée chaude et transpirante. On peut se baigner dans le bassin principal à l’eau cristalline, au pied des chutes de 70 mètres de hauteur.

Vélo de montagne

L’Auberge dispose d’une flotte d’une quinzaine de vélos de montagne de différentes tailles, qui donnent tous envie d’aller explorer les 100 kilomètres de chemins forestiers serpentant le territoire sauvage de la réserve.

On vous recommande particulièrement la boucle des Lacs, un 25 km assez exigeant, qui implique de 5 à 6 heures de vélo avec un dénivelé positif de 600 m. Un itinéraire qui permet de découvrir quatre lacs du territoire : le Barbarin, le Versant, le Behrend et le lac du Frère de Nicol-Albert. Cette excursion est souvent très boueuse avec de nombreuses flaques d’eau sur le chemin. Mais cela fait partie du charme des lieux et des avantages du plein air!

Il est aussi possible de conjuguer vélo de montagne et randonnée pédestre — comme dans un duathlon — avec l’ascension des monts Collins et Matawees, soit 12 km (3 h) de vélo de montagne, puis 8 km (5 h) de randonnée pédestre.

Les responsables de l’Auberge réfléchissent à l’idée de développer davantage le vélo de montagne en créant des sentiers singletrack destinés uniquement au vélo de montagne. Mais on n’en est qu’au stade de projet. Souhaitons que celui-ci devienne réalité rapidement… car le potentiel est là! Les Chic-Chocs pourraient devenir aussi incontournables en vélo de montagne qu’ils le sont déjà pour le ski.

Kayak

La réserve faunique de Matane est si riche en sentiers pédestres et chemins forestiers que l’on en oublie presque qu’elle compte aussi des lacs fort intéressants pour les amateurs de kayak.

En plus de la chute Hélène, deux plans d’eau sont accessibles avec un kayak tandem à la disposition des visiteurs pour chacun d’eux : le lac Grand-Fond, situé à une trentaine de minutes à pied de l’Auberge; et le lac du Frère de Nicol-Albert, à une vingtaine de minutes à vélo.

Le triathlon (réinventé) de l’Auberge

Partir en vélo de l’Auberge, randonner ou courir sur les sentiers pédestres, puis se précipiter pour nager dans l’un des lacs de la réserve faunique… Le combo ultime à essayer pour les plus sportifs!

Infos :

Saison estivale : du 7 juillet au 14 septembre 2017.

Prix : à partir de 214 $ par nuitée et par personne (occupation double). Ce prix comprend l’hébergement, tous les repas, le transport, le service des guides et le prêt d’équipement de plein air.

1 800 665-3091 • chicchocs.com 



Espaces vous propose également :

>> 9 camps de base à essayer au Québec

Commentaires (0)
Participer à la discussion!

À decouvrir