Rechercher dans le site espaces.ca
  • Lake Willoughby, Vermont © Ian Roberge

3 randos méconnues dans le nord-est des États-Unis

La belle saison s’en vient tranquillement et vous cherchez des idées qui sortent de l’ordinaire pour votre prochain road trip? Voici 3 endroits méconnus à découvrir cet été dans le nord-est des États-Unis.

Lake Willoughby, Vermont

© Ian Roberge

Bon, je vous l’accorde, cet endroit commence à être de plus en plus connu, surtout depuis la dernière année. Vous avez sûrement vu passer les superbes photos d’un lac qui nous font penser à un décor des Caraïbes? Eh bien, ce qui rend cet endroit si attirant, c’est qu’il est situé à seulement 30 minutes de la frontière américaine de Stanstead, dans les Cantons-de-l'Est. 

Le mont Pisgah (849 m) est une petite montagne qui surplombe le flanc est du lac Willoughby, un lac d’origine glaciaire. Il y a deux sentiers de niveau intermédiaire qui partent du nord ou du sud afin d’atteindre le sommet. D’ailleurs, ce n’est pas au sommet que vous aurez la plus belle vue, mais depuis les nombreux points de vue, le long des sentiers. De l’autre côté, le mont Hor offre aussi des points de vue intéressants.

De plus, pour les amateurs de vélo de montagne, sachez que la réputée montagne Burke se trouve à moins de 20 kilomètres de là. Vous pourrez donc aller dévaler les 150 kilomètres de sentiers situés tout autour de cette montagne, incluant les fameuses Kingdom Trails.

Une fois la randonnée ou le vélo terminé, vous pourrez aller vous rafraîchir dans les eaux limpides du lac. Et si vous avez oublié votre planche à pagaie ou votre kayak, sachez que le camping Whitecaps en loue pour votre plus grand bonheur. Parlant de camping, vous pourrez étirer votre séjour dans cet endroit magique une nuit de plus en installant votre tente ou votre roulotte dans ce charmant camping.

Bref, ne manquez pas votre chance d’aller visiter cet endroit merveilleux cet été. Petit bonus: les chiens sont acceptés.


À lire aussi : 6 paradis rustiques dans le nord-est des États-Unis


Carter Notch, New Hampshire

© Ian Roberge

Vous cherchez un endroit vraiment méconnu et vous n’avez pas peur des défis? Une randonnée dans la vallée du Carter Notch saura vous satisfaire. Cet endroit est formé d'une vallée sculptée par deux immenses montagnes où reposent deux petits lacs et où l'Appalachian Mountain Club a érigé un de ses fameux refuges. 

Pour y accéder, vous devrez parcourir un sentier de 6 km à partir du Nineteen Mile Brook Trailhead de la route 16, non loin du mont Washington. Une fois dans la vallée qui est tout de même située à plus de 1000 mètres d’altitude, vous pourrez simplement relaxer sur le bord d’un des lacs dans cet endroit sauvage et reculé, ou bien pousser l’aventure encore plus loin en gravissant l’une ou l’autre des deux falaises qui surplombent les lieux.

D’un côté, vous atteindrez le sommet du mont Carter Dome (1473 m); de l’autre, le sommet du mont Wildcat (1348 m). Sachez que la montée vers ces deux sommets est très abrupte et n’est pas à prendre à la légère.

Pour dormir, l’AMC vous offre donc un refuge ouvert à l’année - repas inclus, durant la haute saison. Bref, vous perdrez la notion du temps à vous laisser envoûter dans cet endroit hors du commun.


À lire aussi : 10 campings gratuits dans le nord-est des États-Unis


Parc national d’Acadia, Maine

© Ian Roberge

Vous cherchez plutôt la mer et vous avez quelques jours devant vous? Vous ne trouverez pas mieux que le parc national d’Acadia pour satisfaire l’amateur de plein air en vous, que ce soit en rando, à vélo, en escalade ou en  camping. 

Quel que soit l’emplacement de camping que vous choisirez, vous ne serez jamais loin d’un sentier qui mène vers les sommets dénudés. Ceux-ci vous offriront un dépaysement assuré et des vues à couper le souffle vers la mer qui, au matin, est souvent recouverte d’un léger brouillard pour agrémenter le décor. D’ailleurs, sachez qu’au sommet du mont Cadillac, pendant certains mois de l’année, vous serez les premiers aux États-Unis à apercevoir le lever du soleil.

Sinon, que vous soyez en voiture ou à vélo, il vous faut absolument parcourir la Park Loop Road et aller faire une saucette dans les eaux froides de la Sand Beach. L’accès à cette route est payant, mais chaque kilomètre vaut le détour. Je vous suggère fortement d’arrêter souvent et d’explorer chaque recoin de la côte. 

Pour finir la journée, quoi de mieux qu’un bon souper de fruits de mer dans l’un des nombreux restaurants de la ville de Bar Harbor. Ou bien encore un succulent filet de saumon grillé sur le feu de camp au camping, c’est à votre goût.

Commentaires (0)
Participer à la discussion!