Rechercher dans le site espaces.ca
  • Niseko © Shutterstock

6 stations pour goûter à la poudreuse du Japon

Avec plus de 500 centres de ski, difficile de faire son choix de destination au pays du Soleil Levant. Voici six montagnes gorgées de neige pour ceux qui aimeraient se gaver de Japow, la poudreuse du Japon.

Niseko

© Shutterstock

Un classique parmi les classiques du Japon, et la station la plus en vue d’Hokkaido. Avec des chutes de neige moyennes de 12 à 15 mètres par année, c’est définitivement un paradis de la poudreuse! Il est bon de savoir que Niseko est en fait composé de 5 stations reliées au sommet, et qu'il est possible de skier dans 4 des 5 stations avec le même billet. Lors des tempêtes, il est cependant fréquent que les remontées mécaniques du sommet soient fermées et qu’il soit alors impossible de passer d’une station à l’autre.

Du reste, un réseau de navettes gratuites permet de rejoindre toutes les stations à la base, mais il peut vite devenir fatiguant d’avoir à prendre l’autobus à tous les matins pour rejoindre la base de la station... À prendre en considération lorsque vous réserverez votre hébergement!


À lire aussi : Skier nippon


Kamui Ski Links

© Shutterstock

Cette petite station située tout près de la ville d’Asahikawa dispose d'un domaine skiable des plus intéressants. Plusieurs des pistes n'y sont jamais damées, et il est possible de faire du ski hors-piste directement à partir de la station, sur l’arrière de celle-ci, puis de revenir jusqu’à la station en utilisant une traverse qui ramène aux remontées. Asahikawa est la deuxième ville d’importance de l’île d’Hokkaido et c’est très cool d’y séjourner puisqu’il n’y a que très (très) peu de touristes en hiver.


Furano

© Shutterstock

Située au nord-est de Sapporo, Furano est une autre station d’importance d’Hokkaido. Alors que le ski en dehors des pistes était strictement interdit il y a quelques années, celui-ci est maintenant toléré. Une nouvelle d'autant plus réjouissante que les arbres entre les pistes sont fréquemment espacés, créant du coup un environnement des plus agréables pour les skieurs. La ville de Furano est située tout juste au pied des pentes et n’est pas aussi envahie par les touristes que peut l’être Niseko.


À lire aussi : 5 destinations à ne pas manquer cette année


Hakuba

© Shutterstock

Située sur l’île d’Honshu, la vallée d’Hakuba - un autre classique - comporte 10 stations. Contrairement à ce qui prévaut à Hokkaido, toutes sont indépendantes et il est impossible d'y skier avec le même billet. La neige à Hakuba tombe un peu moins régulièrement, mais lorsque d’importants systèmes météos frappent la région, ceux-ci peuvent laisser plusieurs mètres de neige en une semaine. La neige sur Hakuba tend à être un peu plus lourde que sur Hokkaido parce que la température est légèrement plus chaude, en règle générale. Le soleil est aussi plus fort puisque les stations sont situées plus au sud.


Nozawa Onsen

© Shutterstock

Nozawa Onsen est l'un des plus vieux endroits où il est possible de skier au Japon. Puisque le village existait avant la station de ski, il est possible de déambuler en bottes de ski dans les petites rues étroites, sinueuses et bondées de neige. De plus, bien qu’il soit indiqué sur la carte des pistes que le ski hors-piste n'est pas légal, celui-ci est toléré depuis bien des années et il est grandement pratiqué!

Si on est sur place un 15 janvier, le festival du feu est définitivement un événement culturel à ne pas manquer. Organisé à cette date à chaque année, il voit les jeunes hommes du village défendre un mausolée de bois et de paille construit pour l’occasion, que des hommes plus âgés tentent d'embraser (toujours avec succès) à l'aide de ballots de pailles enflammés. Le saké n’aidant pas à la coordination des participants, l'événement en devient hautement divertissant...


Myoko

© Shutterstock

Formé de six stations réparties sur les flancs du volcan du même nom, Myoko est l'endroit où il neige le plus fréquemment, au Japon. Un peu moins populaire auprès des touristes, il permet à ceux qui s'y rendent de goûter davantage à l’expérience de ski japonaise que dans les destinations plus connues des touristes étrangers. C'est le cas à Arai Lotte, une station rouverte en 2017 après avoir été fermée pendant quelques années. Bien que située à un jet de pierre de Myoko, les conditions de neige peuvent y varier grandement.

Ces stations ne sont qu’un point de départ; à vous de découvrir les autres petits bijoux boudés des touristes, qui sauront vraisemblablement vous plaire!


Ski hors-piste au Japon

© Shutterstock

Voici quelques sites qui pourront vous aider à planifier vos sorties :

Prévisions d’avalanche Niseko : niseko.nadare.info
Bulletin d’avalanche Japon : Nadare.jp
Sites météo : meteoblue.com; snow-forecast.com
Site météo Niseko : enki.jp/forecast
Carte topo : dkgd.gsi.go.jp

Commentaires (0)
Participer à la discussion!