Rechercher dans le site espaces.ca
  • Sous-bois du Mont Sutton © Mathieu Dupuis

Ski : Top des plus beaux sous-bois du Québec

Une belle bordée de neige a recouvert la province ces dernières heures. L'occasion parfaite pour prendre congé pour cause de "skinusite" et filer vers les plus beaux sous-bois du Québec, gorgés de poudreuse !

Mont Sutton (Cantons-de-l'Est)

© Mont Sutton

Considéré par beaucoup de skieurs comme la station aux plus beaux sous-bois du Québec, voire de l'est de l'Amérique du Nord, le mont Sutton entretient ses pistes boisées avec un soin bien particulier. Les 27 sous-bois représentent 45 % de son domaine skiable et se trouvent en majorité dans la partie gauche de la station. Ils sont sinueux et étroits à souhait, et de calibre intermédiaire à expert (jusqu'à triple noir). Les amateurs de sous-bois hors-piste se régaleront aussi sur le versant sud, accessible par la piste Alleghanys.

Dénivelé : 460 mètres
Quantité moyenne de neige : 400 cm par hiver
À savoir : Un sentier d'ascension permet de grimper la montagne en ski de rando.
Info : montsutton.com


À lire aussi : 4 stations où s'initier au ski de randonnée au Québec


Tremblant (Laurentides)

© Station Mont-Tremblant

La station si prisée des Laurentides tire son épingle du jeu côté sous-bois. Ils constituent un quart des 100 pistes de la station et cinq nouveaux ont été ouverts cette année. Ils se trouvent quasiment tous du côté nord de la station. Après une bonne tempête, amusez-vous sur le versant du Edge et dans ses sous-bois délectables (l'Émotion, la Réaction, la Sensation, entre autres). Un conseil : chaussez vos skis ou votre planche à l'ouverture de la station, avant la foule, et essayez de profiter de rabais internet pour ne pas (trop) vous ruiner.

Dénivelé : 645 mètres
Quantité moyenne de neige : 470 cm par hiver
À savoir : Plusieurs sentiers d'ascension du côté du Versant Soleil permettent de rejoindre le haut de la Nansen (la plus longue de la station).
Info : tremblant.ca


À lire aussi : Les 10 pistes de ski avec les plus belles vues au Québec


Massif du Sud (Chaudière-Appalaches)

© Philippe B. Marceau

Notre coup de coeur assuré à travers les sous-bois du Québec! La station du Massif du Sud, à 1 h 20 de Québec, propose 15 sous-bois de difficulté moyenne à extrême, souvent gorgés de neige naturelle grâce à la présence d'un micro-climat. On peut s'échauffer dans le secteur intermédaire, dans la partie droite de la montagne, avant de se mesurer au secteur expert (à gauche en sortant des remontées mécaniques). Au menu : Le Septième ciel, la Délinquante et surtout la délicieuse Cathédrale. Attention, un long faux plat attend les skieurs (surtout les planchistes) pour retourner aux chaises.

Dénivelé skiable : 400 mètres
Quantité moyenne de neige : 700 cm par hiver
À savoir : Station ouverte seulement du vendredi au dimanche en janvier et février, et toute la semaine en mars. Le ski de rando y est interdit lorsque la station est fermée.
Info : massifdusud.net


À lire aussi : Nouveaux secteurs hors-piste au parc régional du Massif du Sud


Le Massif (Charlevoix)

Vous n'avez jamais entendu parler du Mont à Liguori ? Il s'agit d'un secteur en sous-bois situé à l'extérieur du périmètre sécurisé du Massif mais développé par la station pour la pratique du ski hors-piste. Il compte 3 sommets (800m, 550m et 425m), tous accessibles en peaux d’ascension ou à pied par un accès désigné au sommet du Camp Boule. Idéal pour s'amuser à fendre la poudreuse face au fleuve et loin de la foule des pistes. Sinon, plusieurs beaux sous-bois se trouvent disséminés dans la belle station de Charlevoix.

Dénivelé skiable : 770 mètres
Quantité moyenne de neige : 645 cm par hiver
À savoir : Pour avoir accès au secteur hors-piste, vous devez avoir votre droit d’accès de randonnée alpine ou un billet de remontée.
Info : lemassif.com


À lire aussi : Des mini-chalets près des pistes du Massif


Mont Grand-Fonds (Charlevoix)

© Mont Grand-Fonds - Tourisme Charlevoix

La station charlevoisienne, un peu à l'ombre de sa voisine du Massif, possède pourtant un domaine boisé extra et plutôt méconnu. Il s'agit du versant sauvage du Lynx, 8 hectares de sous-bois et de clairières. Idéal pour venir tracer un lendemain de tempête! Par ailleurs, il ne faudrait pas quitter la station sans un détour par la Nagano, le sous-bois originel du mont Grand Fonds, toujours gorgé de neige sur un kilomètre de descente boisée, mais pas trop serrée.

Dénivelé : 335 mètres
Quantité moyenne de neige : 500 cm par hiver
À savoir : Ce secteur est accessible par la remontée mécanique ou en utilisant La Paddy, le sentier d'ascension pour la montée en peau de phoque.
Info : montgrandfonds.com


Mont Orford (Cantons-de-l'Est)

© Marco Bergeron

Las de connaitre la piste 4 km comme le fond de votre poche? Cherchez les petites ouvertures dans les sous-bois pour aller explorer les merveilles cachées du mont Orford et surtout du mont Giroux Est. En tout, 17 sous-bois sont répartis sur les deux montagnes, dont quelques perles à se mettre sous la dent après une bonne bordée : les Lloyd-Langlois, Lacroix et Labrecque, plutôt tissées serrées et escarpées pour les experts.

Dénivelé : 590 mètres
Quantité moyenne de neige : 440 cm par hiver
À savoir : Plusieurs sentiers d'ascension (de difficultés et de longueurs différentes) permettent de gravir la montagne en ski de randonnée.
Info : montorford.com


Mont Édouard (Saguenay - Lac-Saint-Jean)

© Mont Édouard

La station du Saguenay est probablement celle qui s'est le plus démarquée du côté du ski de sous-bois et de haute-route, ces 10 dernières années. Un secteur de vastes sous-bois s'offre aux amateurs de nature au-delà de la passerelle aménagée dans la partie nord-est de la station. Sans oublier les pistes boisées haut calibre (Refuge, la Clusaz) et plus faciles (Mésange, Passage, Petit-Sous-Bois et Vallée) du reste de la station. Il existe également quatre secteurs de ski de haute-route : Sacré-Coeur, la Vallée des Géants, le secteur de la Grive et Grand Pic. Un terrain de jeu unique au Québec à découvrir !

Dénivelé : 450 mètres
Quantité moyenne de neige : 700 cm par hiver
À savoir : Quatre refuges en montagne permettent de profiter d'un séjour de plusieurs jours au coeur du secteur de haute-route.
Info : montedouard.com


À lire aussi : Mont Édouard, le trésor caché du ski de haute-route


Mont Comi (Bas-Saint-Laurent)

© Parc du Mont-Comi

La surprise de la liste et pourtant un secret bien gardé par les habitués de la station du Bas-Saint-Laurent. Béni des dieux de la météo chaque hiver avec des précipitations dignes de celles des Chic-Chocs, le mont Comi propose de fendre la belle poudreuse dans six sous-bois séduisants. Bien dessinés, escarpés mais assez ouverts, ils s'adressent à tous les niveaux de skieurs qui s'aventurent dans la partie droite de la station en sortant des remontées mécaniques. À découvrir pour tester une glisse libre et loin de la foule du sud du Québec.

Dénivelé : 306 mètres
Quantité moyenne de neige : 600 cm par hiver
À savoir : La station n'offre pas encore de sentier d'ascension pour la pratique du ski de randonnée.
Info : mont-comi.ca

Commentaires (0)
Participer à la discussion!