Rechercher dans le site espaces.ca
Marilyne Marchand © Frédéric Dion

De la baie d’Hudson à la baie d’Ungava en solo

Lauréate de la bourse Osez l’aventure ! de Frédéric Dion (en partenariat avec Mountain Hardwear, Karavaniers et Espaces), Marilyne Marchand va traverser le nord du Québec d’ouest en est, en juillet. Elle partira d’Umiujaq (baie d’Hudson) pour rallier Tasiujaq (baie d'Ungava), à pied et en packraft.

De son propre aveu, cette comptable de profession a beaucoup parcouru le monde, mais trop peu le Québec, et encore moins le Grand Nord. « J’ai en moi le romantisme des grands espaces, confie-t-elle. Et le Nunavik me permettait de combiner mes deux passions : la longue randonnée et la descente de rivières ». Marilyne aura droit à une bonne dose d’aventure : la région ne comporte aucun itinéraire de marche répertorié. Elle va donc devoir tracer seule sa route, en évitant au maximum les zones marécageuses qui pourraient ralentir sa progression. Au rayon des autres défis, elle devra aussi composer avec la solitude pendant plus d’un mois. Mais rien ne lui fait peur… à part peut-être croiser un ours polaire ! 

marilynemarchand.com

Espaces vous recommande également : 

>> La révolution Packraft


À suivre également :

Deux autres expéditions québécoises vont aussi s’activer sur les terres du Nunavik, cet été :

- en juillet, les six canoteurs d’expédition Ikivuq (on vous en parlait dans notre édition de mai) réaliseront la descente d’une rivière non cartographiée, la rivière Lestage, qui coule au coeur de la toundra québécoise. expeditionikivuq.com

- en août, les Québécoises Maryse Paquette, Pascale Vézina et Caroline Côté vont courir 100 km pendant 5 jours, dans le parc national Kuururjuaq, à la rencontre de femmes inuites. qamaniq.com

Commentaires (0)
Participer à la discussion!

À decouvrir