Rechercher dans le site espaces.ca

Équipements : les nouveautés de l'été 2017

Un hamac poids plume, un wetsuit écologique sans néoprène, une lanterne chasse-moustiques... Six accessoires ou gadgets qui pourront vous être (très) utiles lors d'une prochaine sortie plein air !  

Une lanterne chasse-moustiques!

Avec la belle saison reviennent moustiques, bestioles et autres insectes piqueurs, au grand dam de tous les pleinairistes. Thermacell propose un moyen plutôt inusité de les combattre : une lanterne insectifuge. La lumière qu’elle dégage n’a toutefois rien à voir avec son action répulsive. Un tampon rempli d’alléthrine, une version synthétique d’une substance anti-insectes naturelle trouvée dans les chrysanthèmes, est activé par la chaleur générée par une cartouche au butane. La fumée dégagée rappelle celle des chasse-moustiques en spirale. La fiche technique mentionne que ce répulsif crée une zone « protégée » de 4,5 m sur 4,5 m. Nos essais confirment bel et bien son efficacité, mais sur une superficie un peu moins étendue. La lampe n’est qu’accessoire (4 piles AA), mais elle est si puissante et pratique qu’on l’apprécie en tout état de cause. Une pièce d’équipement doublement utile pour les veillées autour du camp.

Thermacell, lanterne de camp (45 $).
thermacell.ca 


Qui veut prendre une douche?

Les modèles de douche de Nemo utilisent un réservoir qu’on laisse au sol et dans lequel l’eau est pressurisée à l’aide d’une pompe intégrée. Plus besoin de trouver une branche assez haute et solide pour y suspendre un réservoir duquel l’eau s’échappe par gravité : il suffit de pomper l’eau pour qu’elle sorte sous pression au bout d’un boyau de 2,1 mètres. De la sorte, on peut bien sûr prendre une douche, mais aussi nettoyer la vaisselle, rincer de l’équipement, laver le chien, alouette… Avec un réservoir de 22 litres, le fabricant assure une autonomie de 7 à 10 minutes; de quoi voir une file se former devant la douche!

Nemo Equipment, Helio LX (179 $).
nemoequipment.com 


Éco-wetsuit sans néoprène

Avec sa nouvelle collection de combinaisons isothermiques (wetsuits), Patagonia continue d’ouvrir la voie en matière d’équipement de plein air écologique : les Yulex sont ainsi les tout premiers wetsuits totalement exempts de néoprène. Ils sont fabriqués à 85 % de Yulex, un caoutchouc naturel récolté à partir de plantations d’hévéas certifiées FSC par la Rainforest Alliance. Le manufacturier affirme qu’en plus d’être fabriqués à partir de matières renouvelables et issus d’une fabrication qui émet 80 % moins de CO2, les quelques dizaines de modèles déjà disponibles sont plus légers et sèchent plus rapidement que les modèles traditionnels en néoprène. Un bel exemple de progrès novateur, qui contribue aussi à diminuer notre dépendance au pétrole.

Patagonia, Yulex (prix variés).
patagonia.ca


Hamac poids plume

Fabriquée de monofilaments de nylon à haute solidité, l’étoffe de ce nouveau hamac est fortement compressible, ne semble pas absorber l’humidité et ne paraît aucunement freiner la circulation de l’air; on dirait presque une toile moustiquaire antibrûlots. À 155 grammes, on peut sans se tromper qualifier ce hamac d’ultraléger. Même s’il est livré avec un nécessaire de réparation, il est extrêmement résistant aux déchirures et peut soutenir jusqu’à 136 kg. Une fois dans son sac de rangement et lorsqu’il est bien comprimé, il est à peine plus gros qu’un pamplemousse. Solide, léger, compact et hydrophobe, il possède toutes les qualités recherchées par les pleinairistes d’aujourd’hui.

Sea to Summit, Ultralight Hammock (120 $).
Sangles de suspension (30 $).

seatosummitusa.com


Sandale amphibie

D’abord conçue pour les activités aquatiques, cette sandale « ouverte » s’en tire aussi très bien hors de l’eau. Son unique sangle permet un ajustement précis et sa semelle en caoutchouc non marquant assure une excellente adhérence sur sols humides ou secs. L’assise plantaire offre de bons supports et contours de l’arche du pied et du talon, et un traitement Cleansport NXT minimise les odeurs. C’est une sandale parfaite pour les portages, les traversées de rivières ainsi que les courtes randonnées… ou encore pour servir de « chaussure de soirée » lors de sorties de plusieurs jours. Bref, une option légère et confortable tout indiquée pour ceux et celles qui apprécient l’équipement polyvalent.

Keen, Maupin (130 $).
keenfootwear.ca 


Sac à dos pour marcher et recharger

Les appareils électroniques nous suivent maintenant partout, même jusqu’au fond des bois. Pour pallier l’épuisement des piles, Gregory et Goal Zero se sont alliés pour créer ce « sac à dos solaire » de 75 litres — donc pour la longue randonnée. Il profite des meilleures composantes de Gregory : bretelles et ceinture hyperconfortables, nombreux compartiments judicieusement répartis, suspension dorsale bien aérée… Quand on veut recharger un appareil, il suffit de le brancher avec un câble USB et de le glisser dans la pochette conçue à cet effet, puis de déplier le couvercle supérieur pour exposer le panneau solaire (un Goal Zero Nomad 7 Plus) de 7W, avant de marcher… de préférence sous le soleil!

Gregory, Baltoro GZ 75 (585 $).
gregorypacks.com 

Commentaires (0)
Participer à la discussion!

À decouvrir