Rechercher dans le site espaces.ca
Rafting © Strahil Dimitrov / Shutterstock

Où faire du rafting au printemps, au Québec ?

Après un hiver souvent liquide et un printemps qui a éclos plus tôt que prévu, les cours d’eau du Québec sont maintenant gonflés à bloc. Pour être fin prêt à les prendre d’assaut, voici plusieurs rivières, connues ou pas, suggérées par des experts en eau vive. Tous à la flotte!

Les choix de Pascal Girard, journaliste d’eau vive; de Simon Bilodeau, ex-guide; et d’Emmanuel Laferrière, guide au Centre d’aventure Mattawin :

Rivières commerciales bien connues :

Rafting sur la rivière Gatineau © Jacques Lecompte
  • Rivière Rouge (Laurentides)
  • Rivière Jacques-Cartier, section Tewksbury (Québec)
  • Rivière Haute-Gatineau (Outaouais)
  • Rivière Mattawin, Rapides des Cinq (Mauricie)

Rivières commerciales un peu moins connues :

  • Canyon de la York (Gaspésie)
  • Mistassibi-Dolbeau (Saguenay–Lac Saint-Jean)
  • Métabetchouane, section Trou de la Fée (Saguenay–Lac Saint-Jean)
  • Batiscan, section Porte de l'enfer (Portneuf)



Rivières qui n'ont pas de descentes commerciales : 

  • Section Pont-Rouge/Donnacona en crue (Portneuf)
  • Rivière Jeannotte (Portneuf)
  • Rivière Tourillie Section A (Portneuf)
  • Rivière Ouareau, section Les Capucines en crue (Lanaudière)
  • Rivière Saumon Scotstown en grosse crue (Cantons-de-l’Est)
  • Rivière aux Écorces (Saguenay–Lac Saint-Jean)
  • Rivière Kipawa (Abitibi-Témiscamingue)
  • Rivière des Neiges section B (Québec) La mise à l'eau est sur un terrain privé. Il faut se joindre à un club de pagayeurs pour y avoir accès lors d'une sortie de club. 

Les choix de Daniel Haerinck, ex-guide de rivières :

  • La rivière Rouge, l’une des premières rivières découvertes au Québec, avec des rapides de classe 3 et 4 à bons volumes ;
  • Les rivières Jeannotte et Batiscan en combo, très intéressantes quand le niveau est au rendez-vous. Le rapide de la Jeannotte, qui se jette dans un rapide de classe 4 de la Batiscan, vaut à lui seul le détour.
  • La rivière Montmorency, à Sainte-Brigitte, offre un défi de rapides continus à l'image de la Mattawin, avec quelques passages plus costauds.
  • Au Saguenay–Lac Saint-Jean, il faut savourer la Métabetchouane, qui compte un défilé de classe 3 et 4 continu dans un décor abrupt unique, et qui se jette dans le lac Saint-Jean.
  • Malgré une longue navette pour y accéder, la rivière aux Écorces (parc des Laurentides) représente la plus belle section de classe 4 continue que j'aie jamais fait. C'est véritablement un bijou à découvrir.



Les choix d’Alain Saint-Arnaud, Conseiller aux opérations de sauvetage nautique, ville de Québec :

  • Rivière Jacques-Cartier : ses différentes sections permettent plusieurs parcours de niveaux de difficulté 2 à 5. La section Tewkesbury (près de Québec) est très technique et la section Taureau se fait surtout à la fin du printemps. Ce creek de niveau 3 à 5 offre des paysages incroyables et nécessite des notions avancées de sauvetage en eau vive, une plus grande préparation logistique, etc. On peut le faire en un ou deux jours en dormant au croisement de la rivière Jacques-Cartier et de la rivière Launière.
  • Rivière Batiscan, section Porte de l’enfer : c’est un parcours de niveau 2 à 5. On peut s’y rendre en train pour une journée de rafting ou pour une expédition de deux à trois jours.
  • Rivière Nelson, section A : petit creek technique qui se fait en une journée avec plusieurs rapides de classe 4 +, et où on traverse des paysages superbes.
  • Rivière Mattawin, section des 5 milles : l’accès est situé près de la route, et on peut donc la descendre deux ou trois fois dans une journée.
  • Rivière Mistassibi : bon débit d’eau de classe 3 à 5, dès que le printemps s’installe. Son profil en escalier signifie que la rivière traverse des sections plates entrecoupées de rapides, en alternance. 



Qui contacter ?

Pour vivre une aventure en raft de plusieurs journées, voici quatre entreprises qui offrent des expéditions sur certaines rivières du Québec :
Esprit White Water
Boreal River
Club Raft
Centre d'aventure Mattawin : Ce centre propose aussi des sorties de deux jours sur la Haute-Mattawin pour s'initier au raft-camping.

Commentaires (1)
Participer à la discussion!

Ti-Pat - 11/04/2017 10:51
Il y a toujours la rivière Magpie 4 à 5 jours d'expédition R1 à R5, seuils, chutes. Vous pouvez toujours voir des vidéos sur Youtube.

À decouvrir