Rechercher dans le site espaces.ca
  • Réparation d'un vélo © AdobeStock

Apprenez à réparer vous-même votre vélo

Et si vous arrêtiez de laisser quelqu’un d’autre s’occuper de la mécanique de votre vélo et que vous commenciez à mettre vos mains dans le cambouis? Un peu partout au Québec, il est possible d’apprendre ou de se perfectionner auprès d’organismes communautaires et ce, à petit prix.

Lundi soir, 18 h, six personnes et leurs vélos convergent vers les locaux de l’association La Remise, situés aux 8280 boul. Saint-Laurent, à Montréal, pour assister à un cours de mécanique 101 qui va durer 3 heures.

Ces néophytes vont en apprendre les bases : changer un pneu en cas de crevaison, ajuster les freins et les vitesses, nettoyer et lubrifier correctement la chaîne... Le tout sous le regard et les enseignements de deux formateurs bénévoles.

« L’idée est de démystifier le vélo et sa mécanique, car certaines personnes ont parfois peur de se lancer, confie l’un d’eux, Marc. On veut leur donner les bons réflexes et une petite dose de courage pour qu’ensuite, ils retournent et travaillent eux-mêmes sur leur vélo ».

Aide-toi et le mécano t’aidera

© AdobeStock

L’ambiance du cours est studieuse mais décontractée, et chacun s’affaire sur sa monture après que les formateurs leur aient montré comment faire. En plus de leurs conseils et recommandations avisés, les étudiants d’un soir profitent de la grande variété d’outils que possède l’organisme.

« Quiconque voudrait bien s’outiller devrait débourser plusieurs centaines de dollars pour monter sa propre collection », reconnait Marc. Cette formation n’est pas gratuite, mais elle ne nécessite pas un tel investissement!


À lire aussi : Conseils pour acheter un vélo d'occasion


La Remise, qui donne aussi des formations sur le bois et la couture, est d’abord et avant tout une bibliothèque d’outils de bricolage, de jardinage… Les membres peuvent même emprunter une grande variété d’outils mis à leur disposition (selon deux types de tarification, en sus).

L’adhésion à l’organisme coute 10 $ et elle est valable à vie. Ensuite, deux options sont proposées pour les formations vélos : 7 $ à chaque fois ou 20 $ pour l’année.

Après le cours, l’atelier

© AdobeStock

Contrairement aux cours et formations, l’atelier est un modèle d’apprentissage plus répandu auprès des organismes communautaires. Plus que des véritables cours, ce sont davantage des lieux où les cyclistes viennent librement pour entretenir et réparer eux-mêmes leurs vélos, sous la supervision d’un ou de plusieurs mécaniciens amateurs et bénévoles. C’est notamment le cas à l’UQAM avec l’organisme BQAM qui propose ce genre de service, toute l’année du lundi au vendredi, entre 16 h et 20 h, au campus des sciences. Tout le monde est le bienvenu, étudiant ou non, et c’est gratuit.


À lire aussi : Que faire lors d'une crevaison à vélo ?


« J’ai découvert cet atelier il y a 4 ans, explique Nabil, doctorant en psychologie, tandis qu’il a les mains sur son dérailleur. Au début, on nous montrait des choses très simples, mais j’ai appris davantage, petit à petit. Tu n’as d’ailleurs pas le choix d’apprendre, car même s’il y a toujours quelqu’un pour t’aider, on ne va réparer ton vélo à ta place ».

Comme La Remise, BQAM dispose de toutes sortes d’outils pour réparer les vélos, et même quelques pièces en stock, comme des roues, des freins et des chambres à air. S’ils sont à court de pièces, ils peuvent les commander à un tarif moins élevé que dans le commerce du détail. Mais là encore, il faut être membre, pour 20 $ par an.

Info : 
La Remise
BQAM

Commentaires (0)
Participer à la discussion!