Rechercher dans le site espaces.ca
  • Rayon ski de fond © La Cordée

Bien choisir ses skis de fond

Vous voulez acheter une nouvelle paire de skis de fond cet hiver mais vous vous sentez complètement dépassé par les nombreux choix qui s’offrent à vous? Voici quelques pistes pour vous y retrouver!

Avant les skis, la boutique

© La Cordée

Première chose : les skis ne devraient pas se magasiner sur Internet.

Pour réussir votre achat, une boutique spécialisée et les conseils de ses vendeurs sont une nécessité. Il faut presque voir ça comme une visite médicale. Les skis et les bottes sont des extensions de votre corps qui doivent vous convenir parfaitement. Et pour arriver à ce résultat, il faut se confier aux bons soins d’un expert.


À lire ausi : Ski de fond gratuit au Québec


Des skis pour faire quoi?

© AdobeStock

Cela dit, on n’arrive pas en boutique la tête vide non plus. On n’a qu'un devoir à faire au préalable : bien définir ses objectifs.

Que rêvez-vous de faire avec vos skis? Avoir réponse à cette question augmente considérablement vos chances de frapper dans le mille avec votre achat.

Par exemple, si vous prévoyez surtout skier seul dans le but de vous entraîner, vous avez tout intérêt à opter d’entrée de jeu pour du matériel performant : des skis étroits et à cambrure rigide pour le pas classique, ou carrément des skis pour le pas de patin.

Par contre, si vous prévoyez skier généralement en famille, vous pouvez très bien sacrifier un peu la vitesse et choisir des skis un peu plus larges offrant une meilleure portance, hors des sillons tracés mécaniquement.


À lire aussi : Terrains de jeu parfaits pour skier avec les enfants


Vous entrerez alors dans le vaste éventail des skis « hybrides » et de « randonnée légère ». Plus courts et plus larges, ces skis sont généralement plus rassurants car plus stables et faciles à manœuvrer. Ils peuvent s’avérer un compromis particulièrement intéressant si vous habitez à proximité d’un boisé ou d’un grand parc, où vous pouvez faire vos traces après une belle tempête.

Attention toutefois : les skis ne doivent pas dépasser 65 mm de large pour filer agréablement dans les pistes entretenues mécaniquement.


À lire ausi : 10 belles boucles en ski de fond au Québec


Nouvelles bêtes : les skis à peaux

© Rossignol

Pendant longtemps, les skieurs qui ne voulaient pas se casser la tête avec le fartage se rabattaient sur les skis à écailles. Depuis leur apparition sur le marché il y a quelques hivers, les « skis à peaux » ont changé la donne à ce niveau.

Ces skis ont des peaux d’accroche synthétiques fixées dans leurs zones de poussée. Comme les écailles, ces peaux ont l’avantage d’éliminer les tracas du fartage et de bien accrocher dans à peu près toutes les conditions. En plus, ils procurent une glisse plus rapide et silencieuse.

Par contre, comparativement aux skis à écailles, les skis à peaux nécessitent un meilleur transfert de poids sur la jambe de poussée pour bien agripper; mais voilà peut-être une belle occasion de prendre une bonne habitude technique et d'adopter une glisse plus sportive!


À lire ausi : Ski de fond dans la poudreuse


Bien sûr, les skis fartables restent les plus performants. Mais pour profiter de nos hivers en dents de scie, avoir des skis peu capricieux est un atout de taille. C’est le point faible des skis fartables et le point fort des skis à écailles et à peaux, qui performent remarquablement bien quand le mercure tourne autour de zéro.

Dernier conseil : même si on choisit des skis « sans fartage », il faut se munir d'un fart de glisse! Rien de compliqué : ce fart s’applique en quelques minutes à peine aux deux extrémités du ski, devant et derrière la zone d’accroche. Ce petit effort vaut la peine. Le fart protège la base de vos skis, en plus d’améliorer leur glisse.

Commentaires (0)
Participer à la discussion!