Rechercher dans le site espaces.ca
Crédit : Commission de la capitale nationale

Campings de rêve (pour des vacances mémorables)

Quels sont les plus beaux sites où se cacher cet été pour pratiquer ses activités en toute quiétude? Nous avons déniché pour vous sept lieux de rêve où planter sa tente loin de la foule. Minutieusement choisis et notés en fonction de leurs caractéristiques, ces endroits pourront vous servir de repères secrets tout l’été.

1) Îles Mingan

Retraite paisible

Attraits et richesses naturelles
Imaginez une mosaïque constituée d’une quarantaine d'îles… Ajoutez à cela plus de 2000 îlots d'une beauté sauvage extraordinaire. Vous êtes à l'Archipel-de-Mingan, l’un des lieux les moins fréquentés au Québec. Les formes spectaculaires des monolithes sont sculptées par l'océan. Un couvert forestier constitué de tourbières, de marais salés et de forêt de conifères abrite une abondante faune. Au chapitre des richesses naturelles qui sont répertoriées aux îles Mingan, on trouve trois sortes de phoques, neuf espèces de cétacés et plus de 200 espèces d’oiseaux marins (macareux, eider à duvet, etc.). On y croise des loutres, castors, lièvres, renards et hermines qui ne sont pas souvent dérangés dans leur paisible retraite! Le meilleur moyen de faire escale sur leur territoire, c’est de faire du camping sauvage.

Camping
La Réserve compte 44 emplacements de camping répartis sur six îles différentes, dont les noms à eux seuls appellent à la rêverie : île Napiskau, île Nue de Mingan (la plus dénudée, avec deux emplacements seulement!). Ces sites de camping sauvage vous permettront à coup sûr de vivre, à coût modique (de 6 à 9 $/personne), un séjour plein de sérénité, de solitude et d’émerveillement.

Activités
• Kayak de mer (152 km) 
• Interprétation avec guide (flore, géologie, monde marin) 
• Croisière 
• Randonnée pédestre (24 km sur quatre îles).

Infos pratiques
Ouverture
 : les sites de camping sont ouverts de juin à septembre. Pour connaître les dates précises, communiquez avec Parcs Canada. 
Il n’y a aucun service de restauration ni d’eau potable sur les îles. Un petit conseil qui reflète bien l’exotisme de l’endroit dû à son insularité : apportez des vivres pour deux jours supplémentaires, les conditions maritimes peuvent empêcher les bateliers de revenir vous chercher à la date fixée!

Contact 1 888 773-8888 • pc.gc.ca

Cote
• Solitude (100/100)
• Paysage (100/100)
• Animaux (95/100)  
• Aventure (100/100)
• Activités (96/100)
MOYENNE 98,2/100

Crédit: SEBKA.ca
2) Halte écologique des battures du Kamouraska

Une tente et un kayak

Attraits et richesses naturelles
On tombe immédiatement sous le charme de Kamouraska. Ceux qui y sont déjà passés recommanderont assurément ce site incontournable. Le cadre magnifique du camping de Saint-André-de-Kamouraska a en effet de quoi envoûter : bordé de longues digues et marais salants (aussi appelées battures), il est aussi entouré par le fleuve d’un côté et les montagnes de l’autre. Si vous êtes un grimpeur ou rêvez de vous mettre au kayak de mer, voici le site de prédilection!

La Société d’écologie de la batture de Kamouraska (Sebka) gère les activités de la région. Les falaises d'escalade de Saint-André offrent une qualité de rocher idéale (orthoquartzite), douce et compacte, alors que Sebkayak vous prêtera des kayaks de mer. Les campeurs ont également accès aux 12 km de sentiers écologiques. Le sceau des Grands Prix du tourisme québécois que la Sebka a remporté en 2006 (catégorie Tourisme de plein air et d'aventure) donne un aperçu de la qualité et la richesse qui vous y attend.

Camping
Certains des quarante-cinq emplacements de camping semi-sauvage sont en bordure du fleuve. On fait corps avec la nature. Chaque soir, les campeurs peuvent participer à un drôle de rituel qui consiste à percer le secret du Saint-Laurent qui se teinte, juste après le coucher du soleil, d’une couleur saphir. C’est, dit-on, l'un des plus beaux au monde pour observer la fin du jour!

Activités
• Kayak de mer : excursions de 6 h, accessibles à tous, avec pauses et pique-nique sur une île.
• Escalade aux falaises de Saint-André : 100 voies de tous niveaux. Murs, blocs, surplombs au-dessus de la mer et les montagnes de la Côte-Nord comme arrière-plan. Certaines voies sont parmi les plus aériennes du Québec!
• Vélo : Route Verte.
• Marche : (12 km) ponctuée de belvédères, d’où la vue est imprenable.
• Route Bleue : section du Sentier maritime du sud de l'estuaire.

Ouverture
Le camping et l'escalade sont ouverts du 15 mai au 15 octobre. Le kayak de mer est offert de la Saint-Jean-Baptiste à la fête du Travail.

Services
Location de kayak avec équipement. Interprétation écologique. Possibilité d’acheter le topo des voies d’escalade.

Infos 418 493-9984 • sebka.ca

Cote
• Solitude (80/100)
• Paysage (99/100)
• Animaux (80/100)  
• Aventure (96/100)
• Activités (100/100)
MOYENNE 91/100

Crédit: Vallée-Bras-du-Nord

3) Vallée du Bras-du-Nord (Portneuf)

Au milieu, coule une rivière…

Attraits et richesses naturelles
La vallée du Bras-du-Nord est nichée à seulement 45 minutes de Québec. Située dans la région de Portneuf, la coopérative de solidarité qui gère ces infrastructures (grâce à l’embauche de jeunes en situation d’insertion socioprofessionnelle) a l’ambition d’en faire l’une des premières destinations récréotouristiques au Québec. Autant aller profiter maintenant de ses réseaux de marche et de vélo de montagne, avant l’affluence.

La hauteur des montagnes, qui se dressent dans une vallée dont l’escarpement est plutôt inattendu (on est à deux pas de Québec!), la forêt enveloppante, la majestueuse chute Delaney (d’une hauteur et d’une densité impressionnantes) ou encore le site de camping rustique flottant au milieu de la rivière constituent autant d’incontournables qui nous font aimer ce coin.

Camping
Pour accéder au camping rustique, impossible d’utiliser sa voiture! Un parcours est prévu à partir du poste d’accueil Cantin, où une navette nous cueille pour nous déposer à l’embarcadère des canots. De là, c’est déjà la mise à l’eau. Le camping de la Vallée ne se laisse pas approcher facilement : il est planté au beau milieu de la section familiale de la rivière Bras-du-Nord. Il comprend dix emplacements sur une parcelle de terre accueillante et isolée à souhait.

Activités
• Canot : descente de la rivière en 4 à 6 heures (sur réservation).
• À la chute Delaney : pause pique-nique et farniente au soleil (à 1 km du départ en canot).
• Randonnée pédestre : cinq circuits de 2,5 à 21 km!
• Vélo de montagne : respirant encore la terre fraîche, un tout nouveau réseau de sentiers de cross-country vient d’être développé par un spécialiste chevronné! Il verra le jour en août 2008.

Ouverture  De la mi-juin à la fête de l’Action de Grâce.

Services
Location de canots sur réservation. Nuitée en yourte (6 personnes), située en haut de la chute Delaney. Cinq refuges en bois rond, tout neufs, au cachet rustique et bien éloignés les uns des autres.

Infos 1 800 321-4992 • valleebrasdunord.com

Cote
• Solitude (96/100)
• Paysage (94/100)
• Animaux (75/100)
• Aventure (97/100)
• Activités (96/100)
MOYENNE 91,6/100

Crédit: Mer & Monde

4) L'anse à la cave, Côte-Nord

Camper à fleur d’eau

Attraits et richesses naturelles
Vous ouvrez votre tente au petit matin et vous avez une vue à l’infini sur la mer. Peut-être apercevez-vous déjà une baleine? Des kayakistes : assurément! Vous n’avez qu’à tendre le bras pour toucher l’eau. Votre tente, posée sur l’une des plates-formes aménagées sur les rochers, vous avez l’impression d’être seul au monde. Que l’océan et vous. La faune et la flore abondent : ici, le calme est assuré. À part la musique du clapotis des vagues et des pagaies, ainsi que la brise du vent, rien ne saura vous déranger. C'est Mer et Monde, une entreprise d'excursions de kayak, qui a transformé en camping ce lieu magnifique en bordure de l'estuaire, accessible en quelques minutes de marche. Vous cherchiez la paix? N’allez pas plus loin.

Camping
Un camping de 25 sites offre un concept unique de 15 plates-formes de bois et de 10 emplacements sur le sable. Tous ont une vue sur l’estuaire et sont situés à moins de 30 mètres de l’eau. Certains emplacements nécessitent une petite marche d’approche de 150 m environ. Quelques-uns sont ombragés, d’autres sont situés à l’intérieur d’une petite baie. D’autres sont à flanc de rocher. Quelques emplacements de camping ont un accès direct à l’eau. Durant leur séjour, les kayakistes peuvent donc laisser leur embarcation tout près de la mise à l’eau.

Nouveau en 2008 : le bivouac à la belle étoile est offert. Directement sur les rochers, on s’endort au son des vagues et du souffle des baleines, les yeux illuminés d’étoiles.

Activités
• Kayak de mer : départs quotidiens avec un guide de l’école de kayak Mer et monde ou kayak libre avec sa propre embarcation.
• Randonnée pédestre : marche dans l’anse de l’Anse à la Cave à marée basse, balades sur les rochers arrondis de la côte.
• Vélo : une piste cyclable relie Les Bergeronnes aux Escoumins (l’Anse à la Cave est située à mi-chemin)

Ouverture  Du 3 mai au 13 octobre

Services
Toilettes sèches, eau non potable, aires de feu et table de pique-nique. Il faut apporter son eau potable. Forfait bivouac incluant sac de couchage et tapis de sol (4 emplacements).
 
Infos 1 866 637-6663 • meretmonde.ca

Cote
• Solitude (98/100)
• Paysage (99/100)
• Animaux (95/100)  
• Aventure (96/100)
• Activités (97/100)
MOYENNE 97/100

Crédit Jean-Sebastien Perron, Sépaq

5) Baie-Sauvage – Parc national de Frontenac, Chaudière-Appalaches

Canot et camping rustique entre lacs et forêts

Attraits et richesses naturelles
Bordé par les régions des Cantons-de-l'Est et de Chaudière-Appalaches, le parc national de Frontenac est situé non loin de la municipalité de Lambton, au sud de Thetford Mines. Une faune diversifiée et quelque deux cents espèces d'oiseaux y ont élu domicile. Il n’est pas rare de croiser le grand héron et le pygargue à tête blanche par exemple. Abritant une immense forêt, ce parc est aussi accolé au Grand lac Saint-François, magnifique plan d'eau de 51 km2 – ce qui en fait un site idéal pour les activités nautiques. On y va pour se laisser bercer par les flots du lac, pour la randonnée ou le vélo en forêt et pour découvrir la diversité de la faune et de la flore de la baie aux Rats Musqués et de la baie Sauvage. Pour camp de base, un camping rustique dont les places se comptent sur les doigts d’une main.

Camping
Une trentaine d’emplacements de canot-camping sont installés en bordure du Grand lac Saint-François, du lac des Îles et du lac à la Barbue. Ils sont uniquement accessibles en canot et en kayak. Encore plus rustique, le camping du lac Égan, situé dans un milieu naturel d’une grande beauté, offre trois emplacements que l’on rejoint par le sentier pédestre Les Vallons. Il existe aussi le camp rustique La Tanière, qui ne peut recevoir que deux personnes seulement et que l’on rejoint après une randonnée de 4 km. Celui-ci donne directement sur le lac des Ours. Tous constituent des lieux de repos idéaux après une excursion en canot!

Activités
• Canot-camping
• Kayak
• Randonnées guidées en rabaska
• Baignade : lac, location d’embarcations
• Randonnée pédestre
• Vélo (piste cyclable)

Ouverture  Du 16 mai au 13 octobre

Services
Choix d’emplacements rustiques. Certains emplacements réservés aux canots-campeurs. Service de transport de bagages sur réservation. Le forfait camping inclut la location de canot. Location de canots, kayaks de mer et kayaks récréatifs, chaloupes et pédalos. Tarifs à l'heure, à la demi-journée et à la journée.

Infos
1 800 665-6527 • sepaq.com

Cote
• Solitude (96/100)
• Paysage (96/100)
• Animaux (85/100)  
• Aventure (95/100)
• Activités (97/100)
MOYENNE 94/100

Crédit: Commission canadienne du tourisme

6) Parc national Forillon (Gaspésie)

Camping sauvage en toute liberté

Attraits et richesses naturelles
Niché à l’extrême pointe de la péninsule gaspésienne, le parc national Forillon offre un décor splendide au campeur qui veut se mettre au vert, tout en admirant le bleu de l’océan. Mer, falaises et montagnes s’y côtoient harmonieusement. Une dizaine de formations rocheuses différentes, des colonies d'oiseaux marins et de rares plantes arctiques alpines sont parmi les curiosités à découvrir au gré d’une randonnée pédestre.
Ici, vous vous évaderez en toute tranquillité. D’autant plus que les parcs nationaux de Parcs Canada ne sont plus aussi fréquentés qu’ils ne l’ont déjà été. L’endroit est donc rêvé pour se tenir loin de la foule!

Camping
Dans l’immensité de ce lieu protégé, dont une partie englobe un milieu marin, se trouve un camping sauvage qui comblera les vacanciers en manque d’oxygène. Situé dans l'arrière-pays, dans les hautes terres du parc, il est accessible par les sentiers Les Crêtes (6 h 30 de marche) et Les Lacs (6 h) et se trouve à proximité de lacs en milieu sauvage. Les services de base comme les toilettes sèches et les tables de pique-nique sont offerts. Le camping est sans frais, mais l'inscription est obligatoire.

Activités
• Randonnée pédestre : 9 sentiers de 0,6 à 18,2 km (débutant à avancé). Paysage de toute beauté d’anses et de plages de galets, de mer et de falaises, ou encore de bois et de montagnes.
• Kayak de mer : excursion de 2 h à une journée avec Aube Aventure.
• Pêche en eau salée sur les quais.
• Plongée : sites de Petit-Gaspé, Grande-Grave et Anse-Saint-Georges.
• Croisières de 2 h (falaises, colonies d’oiseaux et mammifères marins).
• Vélo : plusieurs sentiers ou routes secondaires, sentier La Vallée (vélo de montagne).
• Équitation : sentiers Le Portage ou La Vallée.

Ouverture Du 1er juin au 11 octobre
Kayak : randonnées guidées offertes du 14 juin au 8 septembre

Services
Location de kayak de mer, forfaits excursions de 3-4 jours. Location de vélo. Randonnées accompagnées à cheval. Restaurant ouvert du 6 juin au 14 septembre. La région immédiate de Forillon regorge d’étapes gastronomiques succulentes. Profitez-en pour apprécier toute la finesse et la fraîcheur des produits de la mer!

Infos
 1 888 773-8888 • pc.gc.ca

Cote
• Solitude (88/100)
• Paysage (99/100)
• Animaux (98/100)
• Aventure (90/100)
• Activités (100/100)
MOYENNE 95/100

 Crédit: Commission de la capitale nationale

7) Le lac La Pêche – parc de la Gatineau (Outaouais)

Le plein de solitude et d’isolement

Attraits et richesses naturelles
Haut lieu de conservation et d'interprétation de la nature, le parc de la Gatineau offre un immense terrain de jeu de forêts et de lacs. La municipalité de La Pêche y déploie son vaste territoire qui comblera tout amateur de pêche. La chasse est aussi une activité saisonnière très pratiquée dans le coin. Le lac La Pêche constitue aussi le lac de prédilection pour le canot-camping dans la région. Si l’on prend le temps de faire la rive au complet, il se parcourt en deux jours. On peut faire escale sur une des îles pour y camper et se baigner. On se croirait très loin perdu dans la nature. Au hasard d’un méandre qui permet de remonter le ruisseau qui alimente ce lac, on peut remonter jusqu'à un barrage de castor. Des eaux limpides à caresser en toute quiétude. Comme le dit la chanson de Laurent Voulzy, on peut se laisser aller à « ce sentiment de solitude et d’isolement », et en profiter pleinement!

Camping
Une douzaine de sites privés de canot-camping sont offerts, pour un total de 35 emplacements, perchés sur des îles. Sans aucun rapide, portage ni obstacle quelconque, ces sites sont accessibles à tous les amateurs de canot, ce qui est parfait pour les sorties en famille. Il y a aussi du vrai camping sauvage pour ceux qui veulent pousser plus loin l’aventure.

Activités
• Canot-camping.
• Pêche : lac riche en truites (mouchetées et grises), achigans et dorés.
• Chasse.
• Sentiers pédestres : 125 km
• Sentiers de vélo de montagne : 75 km.
• Cyclotourisme : jolies routes panoramiques qui sillonnent le parc.
• Équitation.
• Baignade : plages surveillées.
• Planche à voile.

Ouverture  De la mi-mai à la mi-octobre

Services
Frais d'accès pour l'entrée au parc et pour le canot-camping. La location de canots peut se faire au parc de la Gatineau ou encore auprès d'Expéditions Radisson, à Wakefield. Cartes des sentiers disponibles au bureau touristique de La Pêche.

Infos
Information parc de la Gatineau : 1 800 465-1867 • ccn-ncc.gc.ca
Réservation camping parc Gatineau : 1 866 560-6133 • ccn-ncc.gc.ca

Cote
• Solitude (96/100)
• Paysage (96/100)
• Animaux (84/100)  
• Aventure (94/100)
• Activités (96/100)
MOYENNE 93/100


Et pour davantage d'idées, de trucs et d'astuces pour le camping, consultez nos articles 6 campings sauvages de rêveÉquipement : top 10 pour le camping et Conseils pour bien organiser son camping!

Commentaires (1)
Participer à la discussion!

Martine Lavallée - 31/07/2013 11:27
Juillet 2013

La Halte des battures de Kamouraska, est un endroit que nous fréquentons en famille depuis plus de vingt ans. Le site a beaucoup changé durant cette période. À nos début, le camping était très peu cher (style 4$/nuit 1 tente/site) et les commodités sommaires, c'est-à-dire pas de douche et pas d'eau potable. L'accueil était très chaleureux et l'escalade à proximité, sur les terres de M. Morin, très agréable.

De nos jours, les sites de camping sont toujours merveilleux et les commodités y sont plus nombreuses, douche et eau chaude (pour 23$/nuit 1 tente/site avec les taxes). Cependant, il n'y a toujours pas d'eau potable et le bureau d'accueil profite de cet aspect pour nous vendre de l'eau à fort prix. De plus, l'accueil chaleureux d'antan s'en est allé. On a l'impression de "déranger" certains préposés à l'accueil. Aussi, le directeur des battures ne semble pas s'intéresser à ses clients, mais prend plutôt une position moralisatrice envers ceux-ci. Ses récits sur l'histoire de la grimpe à l’amphithéâtre sont inadéquates et celui-ci devrait se mettre au parfum.

Mentionnons qu'il est difficile de croire que cette endroit est dit "écologique". En vingt ans, ce monadnock a perdu presque tout son couvert forestier avec la douzaines de petits sentiers ouverts et fermés dont certains représentes un danger avec leurs escaliers pourris laissés à l'abandon.

La grimpe à Kamou reste un incontournable pour nous, cependant le camping des battures ne le sera plus...

Martine Lavallée

À decouvrir