Rechercher dans le site espaces.ca
  • © Adobe Stock.

5 sorties à vélo pour finir la saison en beauté

Il n'est pas encore temps de ranger son vélo de route pour l'hiver, surtout pas avec le redoux exceptionnel que connait le Québec ces jours-ci.  

Au contraire ! Enfilez votre plus beau cuissard, remplissez votre bidon et partez sur les routes de la province pour vous amuser une dernière fois avant la saison blanche.

On vous propose justement quelques itinéraires pour finir en beauté : 


Pour rappel : la santé publique demande à la population d’éviter les déplacements interrégionaux non essentiels, surtout en provenance d’une zone orange ou rouge.


1. Le canal Soulanges, Montérégie

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

¿Algun@ de ustedes se vio la película E.T el extraterrestre? bueno, pues en esta película hay varias escenas de niños rodando en sus bicis ‍‍‍ en medio de las calles de su barrio, en medio del bosque y hasta volando por el cielo mientras continuan pedaleando con la luna en el fondo. Pues más o menos así me sentía cuando rodaba en bici con mis amigos de infancia en el pueblo en el que crecí, y así me volví a sentir el año pasado cuando a mi hermana se le ocurrió la gran idea de celebrar el cumpleaños de mi sobrino Santiago. Sí, fue una mañana un poco fría, pero esto no se convirtió en obstáculo para que Santi y sus amig@s rodaran mientras imaginaban y compartían múltiples historias en el Camino del Canal, una cicloruta que en algunos tramos estaba cubierta por árboles que lentamente se iban despojando de sus hojas secas, conservando otras de múltiples colores; ¡qué forma más bacana de celebrar un cumpleaños! No entiendo por qué no seguimos celebrando nuestros cumpleaños de esta forma, en movimiento, jugando, de aventura al aire libre...Bueno, por ahora, hermanita @tapolo2003 , dile a este sobrino primitivo que lo extraño y que espero que siga celebrando su cumpleaños hoy, ¡con mucho movimiento! . . . . . #culturademovimiento #cultureofmovement #movimiento #cycling #cyclinglife #ciclismo #lavidaenbici #biketour #bikefriends #biciamigos #bikes #biketour #bikecelebration #biketheworld #bikepath #bikeroute #canalsoulanges #vélo #routeverte #velo #friends #outsideisfree #outdoors #outdoorsy #airelibre #autumn #otoño #vidaenmovimiento #lifeoutdoors #canada

A post shared by Tres Primitivos (@tresprimitivos) on

Entièrement asphaltée, la piste cyclable Soulanges longe le canal du même nom, joyau patrimonial de la région construit entre 1892 et 1899, et quelques vestiges historiques :

  • Les anciennes écluses qui permettaient autrefois aux bateaux de naviguer de l'amont à l'aval;
  • L'ancienne centrale hydroélectrique en brique, le « Petit pouvoir », située entre le canal et le fleuve Saint-Laurent;
  • Le lieu historique national de Coteau-du-Lac et son fort.

Cette piste multifonctionnelle de 35 km traverse boisés, villages et champs entre Pointe-des-Cascades et Rivière-Beaudette. Elle ne présente aucune difficulté et peut ainsi se rouler tranquillement avec les enfants en famille.

Pour ceux qui voudraient la parcourir en augmentant un peu le kilométrage, elle fait partie intégrante de la Route verte 5 et est donc accessible depuis Montréal.

Niveau : facile
Infos explorevs.com/velo


À lire aussi : 7 parcours de vélo sans avoir à prendre la voiture


2. La Véloroute des Draveurs, Outaouais

Au Québec, le parc linéaire Le P'tit Train du Nord est un classique cycliste. Pourtant, son homologue de la Haute-Gatineau, en Outaouais, n'a rien à lui à envier.

Également amménagée sur le tracé d’une ancienne voie ferrée datant du 19e siècle, la Véloroute des Draveurs est une balade de 72 km sur poussière de pierre, dont 28 km asphaltés (entre Gracefield et Messines).

Elle serpente tranquillement la région à travers une grande variété de paysages et d'environnement : des forêts et des boisés, des marais, des rivières, plusieurs lacs à l'eau étonnement cristalline, des terres agricoles.

Plusieurs haltes et stationnements sont présents tout au long du trajet.

Si son dénivelé ne dépasse jamais 4%, elle saura contenter autant les sportifs que les cyclistes du dimanche.

Niveau : facile à intermédiaire
Infostourismevalleedelagatineau.com


À lire aussi : 48 heures à vélo sur le P'tit Train du Nord


3. La lanterne rouge / Le tour des saveurs du Lac-Brome, Cantons-de-l'Est

 Michel St-Jean.

Ce circuit de 51 km porte très bien son nom. L'expression « lanterne rouge » désigne le dernier d'une compétition sportive ou d'un classement. Il se prête donc bien à une dernière sortie de fin de saison.

Son deuxième nom, le tour des saveurs du Lac-Brome, est tout aussi bien choisi, puisqu'il permet de profiter de magnifiques points de vue sur le lac tout en découvrant de charmants petits villages, comme celui de Knoltown, et de nombreux producteurs locaux, notamment deux des plus beaux vignobles de la région : le vignoble de Léon Courville et La Belle Alliance.

Niveau : intermédiaire
Infos laroutedesvins.ca


4. Véloboucles Mauricie, entre Trois-Rivières et Shawinigan, Mauricie
 

La Mauricie compte 350 km de pistes cyclables, chaussées désignées ou encore de bandes cyclables. Le choix est donc vaste, avec de nombreux parcours et boucles.

Faute de pouvoir vous proposer la mythique route « Promenade » – dont l'asphalte a été récemment refait, mais qui, à l'heure d'écrire ces lignes, est déjà fermée pour l'hiver –,  on se rabat sur la (tout aussi intéressante) boucle entre Trois-Rivières et Shawinigan.

Un parcours forestier de 83 km, de part et d'autre de la rivière Saint-Maurice, qui passe par une partie de la Route verte 4 jusqu'à Saint-Étienne-des-Grés puis Saint-Boniface à l'aller, puis au retour par les chutes du Diable et Saint-Louis-de-France.

Il est toutefois possible de faire une boucle plus courte (55 km au total) en traversant la rivière Saint-Maurice à même l'impressionnant barrage La Gabelle.

Niveau : intermédiaire
Infos : tourismemauricie.com/quoi-faire/activite-et-plein-air/velo-et-cyclotourisme


5. L'ascension du mont Mégantic

C'est LE sommet cyclable du Québec ! Alors pourquoi ne pas tenter son ascension, histoire de finir la saison vraiment en beauté ?

5,3 km de montée, une pente moyenne de 9,6 %, et des passages à plus de 15 %. Il vous faudra mouliner et garder le moral malgré la souffrance et la fatigue, car le mont Mégantic teste autant la résistance physique que mentale.

Mais la récompense est à la hauteur de l'effort : la vue sur la région et une (re)descente des plus stimulantes. Soyez toutefois prudent, la pente est prononcée.

Niveau : difficile
Infos : sepaq.com/pq/mme


À lire aussi : Les côtes les plus difficiles du Québec à vélo

Commentaires (0)
Participer à la discussion!