Rechercher dans le site espaces.ca
  • Cabot Trail, Île du Cap Breton © AdobeStock

Road trip actif : 5 arrêts incontournables dans les Maritimes

Inutile de prendre l’avion pour vivre des aventures de plein air singulières : à quelques heures de route du Québec, les provinces Maritimes forment un chouette terrain de jeu pour s’éclater... et pour se rassasier. Voici cinq arrêts à ne pas manquer lors d’une escapade dans l’Est du pays.

1. Pagayer entre les rochers de Hopewell Rocks (Nouveau-Brunswick)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Arienne (@seeusoontravel) on

Pour un premier arrêt, la baie de Fundy commence un road trip en force. À cet endroit, il est possible de pagayer en kayak entre les célèbres « pots de fleurs », des formations rocheuses ainsi nommées en raison de leur forme très caractéristique. Lors d’une excursion guidée, on explique que c’est l’érosion provoquée par les marées, particulièrement hautes à cet endroit, qui en sont à l’origine. La sortie de deux heures est aussi amusante qu’éducative, et si jamais les départs sont terminés pour la journée, c’est que la marée est basse et qu’il est donc possible d’explorer les alentours en marchant sur le sol marin. Ce qui permet de constater que la différence de niveaux de la mer est vraiment impressionnante! baymountadventures.com


À lire aussi : Les meilleures randos du parc national Acadia, dans le Maine


2. Surfer à Lawrencetown (Nouvelle-Écosse)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Nova Scotia (@visitnovascotia) on

Après une longue route pour passer du Nouveau-Brunswick à la Nouvelle-Écosse, c’est l’heure d’enfiler une combinaison isothermique et de retrouver l’océan. La plage de Lawrencetown, non loin d’Halifax, est l’endroit parfait pour une journée d’initiation au surf sous le soleil. Que ce soit pour une leçon de groupe ou en privé, les instructeurs prennent d’abord le temps de bien expliquer les techniques de base et les risques inhérents à ce sport. Puis, bien vite, tout le monde se retrouve à l’eau pour essayer d’attraper une vague. Certains réussissent à se lever sur leur planche dès la première heure de cours, d’autres pas, mais le plus important demeure le plaisir et les fous rires partagés. ecsurfschool.com


À lire aussi : Halifax, la ville qui s'étend au plein air


3. Randonner au parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton (Nouvelle-Écosse)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Nova Scotia (@visitnovascotia) on

Dans le nord de la Nouvelle-Écosse, le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton offre un large éventail de possibilités pour la randonnée. Les 26 sentiers, qui couvrent tous les niveaux de difficulté, sont dispersés le long de la Cabot Trail, l’une des plus belles routes panoramiques du monde. Parmi les sentiers les plus populaires, il ne faut surtout pas manquer les trottoirs de bois de la Skyline Trail (surtout au coucher du soleil), les vues imprenables du haut du mont Franey ou les paysages côtiers de Middle Head Trail. Pour ceux qui apprécient relever des défis, l’Anse Fishing permet de s’offrir une longue randonnée menant au seul camping sauvage du parc, tout au bout. Sinon, plusieurs petits sentiers d’interprétation et d’observation sont plus appropriés pour toute la famille. pc.gc.ca/fr/pn-np/ns/cbreton/activ/randonnee-hiking


À lire aussi : 5 randonnées incontournables de l'île du Cap Breton, en Nouvelle-Écosse


4. Explorer les plages

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Cabot Links (@cabotlinks) on

Plage ne rime pas nécessairement avec repos, et les étendues sablonneuses des Maritimes sont si variées qu’il est pratiquement impossible d’y demeurer étendu toute la journée sans jamais les explorer. En Nouvelle-Écosse, les plus aventureux peuvent découvrir une petite chute cachée au bout de Black Brooke Beach, alors que sur la plage d’Inverness, c’est 1,5 km de sable qu’on peut passer au peigne fin à la recherche des plus beaux trésors naturels offerts par la mer. Au Nouveau-Brunswick, à Grande-Anse, ce sont plutôt les falaises rocheuses de la plage qui captivent les visiteurs, lesquels peuvent également explorer de petites grottes.


À lire aussi : Road trip actif dans les Rocheuses canadiennes


5. Découvrir les microbrasseries et restos de fruits de mer

Tout amateur de plein air qui se respecte sait qu’il est important de bien s’alimenter et de s’hydrater après une longue journée au soleil – voire s’offrir une pinte bien fraîche en guise de récompense. À Nyanza, sur l’île du Cap-Breton, la microbrasserie Big Spruce forme un arrêt de choix pour se désaltérer, tout comme c’est le cas de la Tatamagouche Brewing Co., dans le village du même nom. Sur le quai d’Halifax, le Stubborn Goat Gastropub propose pour sa part une délicieuse poutine au homard, tandis qu’au Nouveau-Brunswick, l’assiette gourmande de fruits de mer de la Terrasse à Steve, sur l’île Miscou, est à se rouler par terre.

stubborngoat.ca/halifax
bigspruce.ca
tatabrew.com
facebook.com/pages/category/Seafood-Restaurant/La-terrasse

 

Commentaires (0)
Participer à la discussion!