Rechercher dans le site espaces.ca
  • Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie © Sépaq

11 activités plein air à faire cet hiver dans Charlevoix

Avec ses montagnes à perte de vue et ses forts dénivelés, l’hiver sied très bien à la région de Charlevoix qui offre une grande variété d’activités et d’expériences. On en a sélectionné 11 pour y passer un hiver des plus actifs.

1. Multi-activités au parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie

La vedette de ce parc, c’est la rivière Malbaie. Puisqu’elle est complètement gelée en hiver, on peut s’y aventurer en patin, en fatbike, en raquette ou en ski nordique, ce qui donne une perspective impressionnante sur les falaises qui l’entourent.

Certaines d’entre elles, reconnues pour l’escalade de glace, comme la Pomme d’Or, attirent les meilleurs glaciéristes du monde. Dans les deux secteurs du parc, on trouve un réseau de sentiers de ski de fond totalisant 41 km balisés, mais ni tracés ni damés.

Le parc compte 52 km de sentiers de raquette et 50 km de sentiers de ski nordique répartis dans différents secteurs, dont celui de l’Équerre, où la rivière fait un étonnant virage à 90 degrés. Une navette sur chenilles permet de s’y rendre directement.

Pour passer la nuit au parc en hiver, il faut mettre la main sur l’un de ses 10 chalets Écho.


2. Du ski sous toutes ses formes et de la luge au Massif de Charlevoix

Incontournable pour la pratique des sports d’hiver avec 54 pistes et le plus grand dénivelé à l'est des Rocheuses, la station du Massif de Charlevoix compte aussi une piste de 7,5 km de descente en luge alpine qui en met également plein la vue.

La station ouvre plusieurs secteurs aux amateurs de ski hors-piste, dont le mont à Liguori, dans le secteur Est. D’autres sont aussi accessibles en peau d’ascension (15 km de pistes).


À lire aussi - Ski hors-piste : retour aux sources au Massif


3. De la Via ferrata et de la via ferraski aux Palissades de Charlevoix

Ce parc d’aventure propose en été deux parcours de via ferrata comprenant un pont aérien suspendu à 200 m de hauteur. En hiver, l’activité est aussi proposée et permet de profiter de paysages enneigés époustouflants, notamment avec une descente en rappel et une double tyrolienne passant au-dessus du lac à Jean.

Le site, prisé pour l’escalade de roche et de glace, offre aussi de la via ferraski. Qu’est-ce? Une ascension munie de skis avec les peaux de phoques synthétiques, de ski raquette (ski hok) ou de raquettes, suivie de de la via ferrata pour terminer par une descente en rappel. Bref, une sacrée dose d'adrénaline et d'émotions fortes pour une activité unique au Québec.


À lire aussi : Via ferraski, la nouvelle aventure des Palissades de Charlevoix


4. De refuge en refuge sur le Sentier des Caps de Charlevoix

C’est l’un des plus beaux sentiers de longue randonnée du Québec, toutes saisons confondues, avec des points de vue panoramiques époustouflants sur le Saint-Laurent.

En hiver, on le parcourt entre Saint-Tite-des-Caps et Petite-Rivière-Saint-François dans un sens comme dans l’autre. En quatre jours, on en prend plein la vue, entre fleuve et montagnes, le long des 75 km de sentiers jalonnés de conifères enneigés.

Chacun des neuf refuges rustiques du circuit est à 10 km maximum du suivant, ce qui donne l’assurance de vivre l’expérience à son rythme, selon son niveau de pratique et les conditions d’enneigement.


5. Du ski de fond et du ski hors-piste au Mont Grand-Fonds

Paradis charlevoisien du ski de fond qui peut se vanter de recevoir chaque année une quantité abondante de neige, ce domaine compte 140 km de pistes, dont 44 km pour le pas de patin. L’un des plus beaux sites du genre au Québec, avec une qualité de neige garantie.

Côté ski hors-piste, l’immense secteur du Versant du Lynx peut être rejoint en remontée mécanique ou avec des peaux d’ascension : pas moins de huit hectares de clairières et de sous-bois constituent un paradis pour la glisse en liberté. Aussi sur place : ski alpin, ski de fond, raquette.


6. De la raquette et ski nordique au parc national des Grands-Jardins

Inclus dans la Réserve mondiale de la biosphère de Charlevoix, ce territoire a été créé pour protéger, entre autres, le précieux milieu nordique fait de lichens et de mousses qui caractérise certains secteurs du parc.

Le parc se découvre aussi en hiver, en ski nordique à travers les épinettes ou sur les 41 km de sentiers de raquette. On peut y déambuler la forêt enneigée et, pourquoi pas, observer les traces de la faune qui l'habite.


7. De la Via ferrata au Manoir Richelieu

À la Malbaie, le Fairmont Manoir Richelieu propose un parcours de via ferrata de 400 m qui permet de décrocher des points de vue aériens grandioses sur le fleuve. En plus, elle est accessible toute l’année, même en hiver!


8. De la raquette au sentier de la Forêt marine

Ce très joli sentier de 8 km aller-retour (un peu plus pour aller au canyon), dont le point de départ est près du Musée maritime de Charlevoix, évolue dans une sapinière à bouleaux jaunes et procure des points de vue admirables sur le fleuve et L’Isle-aux-Coudres.


9. Kayak de mer hivernal à Cap-à-l’Aigle

C’est tout un privilège de pagayer sur le fleuve, dans l’un des plus majestueux paysages du Québec. En hiver, les contrastes s’intensifient, ce qui rend l’expérience encore plus magique : au loin, les montagnes se découpent dans la pureté du ciel tandis que les glaces scintillent sur la surface bleue du Saint-Laurent.

Le long de la côte ciselée de cascades, on fait glisser le kayak lentement entre les glaces flottantes où il n’est pas rare d’apercevoir la tête d’un phoque curieux.


10. De la longue randonnée sur la Traversée de Charlevoix

Mise sur pied par le mythique Eudore Fortin, la Traversée de Charlevoix promet à ceux qui la parcourt des blancheurs féeriques sur 105 km en marchant à travers des montagnes gorgées de neige et encore (presque) vierges de traces dans l’immensité de l’arrière-cour de Charlevoix.

Des séjours guidés de trois jours en ski nordique sont également organisés par l’entreprise Quatre Natures.


11. De la raquette sur le sentier de la Mésange

Ce sentier de 10 km doit son nom à la montagne homonyme, où il aboutit. L’itinéraire promet de beaux points de vue sur la vallée du Gouffre. Un refuge peut être réservé pour la nuit.

Commentaires (0)
Participer à la discussion!