Rechercher dans le site espaces.ca
Agawa Canyon Tour Train en automne © Shutterstock

Six escapades pour profiter de l’automne ontarien

De la mi-septembre à l’Action de grâce, la nature ontarienne se transforme en tableau du Groupe des Sept, avec ses colorés paysages sauvages et ses campagnes bucoliques aux mille et une couleurs. Selon les régions, la belle saison s’étire bien au-delà de l’apogée de l’orange brûlé et du rouge pompier pour faire place aux nuances de jaune et de doré. Voici six suggestions pour profiter pleinement de l’automne chez nos voisins. 

1. Trio vélo, bière et couleurs dans Prescott-Russell

Vélo en Ontario © Shutterstock

Cette région vous convie à des balades à pied ou à vélo pour explorer la nature et les magnifiques villages qui bordent la rivière des Outaouais et sa campagne. Un arrêt incontournable s’impose à Vankleek Hill pour découvrir la célèbre Beau’s All Natural Brewing Company, plus grande brasserie bio au Canada.

Les 22 et 23 septembre, on peut participer aux festivités de l’Oktoberfest (il faut acheter ses billets à l’avance). Si vous préférez dormir dans la capitale fédérale en fin de journée, montez à bord d’un train de VIA Rail au départ d’Ottawa jusqu’à Alexandria, et pédalez jusqu’à Vankleek Hill, un trajet d’un peu moins de 30 km (60 km aller-retour). Assurez-vous que le train dispose d’un wagon à bagages équipé de supports à vélos. Pour des suggestions de randos à pied, tournez-vous vers les Hawkesbury Hiking Trails.

Info :

· rideauheritageroute.ca/fr/villagestowncities/ et beaus.ca (camping possible pendant l’Oktoberfest sur réservation);

· viarail.ca/fr/velo et viarail.ca/fr/infos-voyages/bagages/articles-hors-norme (frais supplémentaires pour le transport du vélo);

· Hawkesbury Hiking Trails : mapmyhike.com/ca/hawkesbury-ontario/.


2. Pointe-Pelée : flambée de couleurs et envolées d’oiseaux migrateurs

Parc national de la Pointe Pelée © Shutterstock

À l’automne, le parc national de Pointe-Pelée se transforme en véritable « aéroport pour oiseaux migrateurs », avec vols nolisés uniquement à destination du Sud. Réputé comme étant LE paradis pour ornithologues en Ontario, cet endroit est très fréquenté à cette période de l’année, mais il vaut vraiment le détour, tant pour les couleurs magnifiques que pour la faune à y observer. Équipé de souliers de marche et de lunettes d’approche, partez en randonnée sur d’immenses passerelles qui surplombent les marais et tentez d’identifier le plus d’espèces possibles. Des heures de plaisir en perspective, avec un accès gratuit en 2017.

Info :

pc.gc.ca/fr/pn-np/on/pelee

3. Les charmes de Prince Edward County à vélo

Ontario en automne © Shutterstock

Ce comté est le paradis des gourmands et des amoureux de Bacchus. Avec ses températures plus fraîches, l’automne est la saison idéale pour y enfourcher son vélo. Partez à l’aventure sur les routes de campagne pour déguster vins et autres délices et campez tout près des dunes au parc provincial de Sandbanks. Assurez-vous de planifier votre circuit pour pouvoir déguster la délicieuse pizza au four à bois du Norman Hardie Winery and Vineyard, l’un des vignobles canadiens les plus primés. Pas le goût de pédaler seul? Alors joignez-vous au Sip & Cycle Bike Tour, qui part de Wellington et qui propose un circuit d’environ 20 km à vélo, sur les routes de campagne et sur la piste cyclable Millenium. Vous pourrez y admirer les couleurs tout en vous arrêtant à quatre vignobles pour des dégustations.

Info :

· normanhardie.com

· thecountywinetours.com

· ontarioparks.com/park/sandbanks/fr


4. Symphonie de couleurs vue de l’eau

Kawarthas © Shutterstock

Une façon originale d’admirer les coloris automnaux des Kawarthas, une région située à 90 minutes au nord de Toronto, est de louer un bateau-maison au départ de Bobcaygeon. On peut apporter planches à pagaie et kayaks à bord pour explorer les baies, une fois à l’ancre. Après une formation d’environ 30 minutes sur les rudiments de la navigation et du système d’écluses, vous deviendrez capitaine de votre propre bateau et serez prêt à explorer la voie navigable de Trent-Severn et ses nombreux lacs. Il y a même une église où les fidèles se rendent par bateau les dimanches. De plus, en cette année du 150anniversaire du Canada, le passage aux différentes écluses est gratuit. À bord du bateau-maison, vous trouverez toutes les commodités d’une roulotte, en plus d’un pont supérieur pour admirer les ciels étoilés en direct de votre sac de couchage.

Info :

happydayshouseboats.com et thekawarthas.ca


5. Le parc national Algonquin

Algonquin provincial Park en kayak © Shutterstock

Cet immense parc est l’un des joyaux de l’Ontario. Réputé pour ses voies canotables et ses lacs, on y souligne cette année le centenaire du décès de l’artiste, bûcheron et guide Tom Thomson, l’un des fondateurs du Groupe des Sept, qui s’est noyé dans un lac du parc en 1917. On dit que son esprit flotte encore dans les parages, ce qui ajoute un peu de mystère à l’endroit, très fréquenté l’été. L’automne, vous apprécierez le calme qui y règne quand la nature reprend tranquillement toute sa place.

Partez en randonnée ou, encore mieux, en canot ou en kayak-camping, et imprégnez-vous de ce lieu mythique qui a aussi été le terrain de jeu de Bill Mason, saint patron des canotiers. Ce dernier continue d’inspirer plusieurs générations de coureurs de rivières, et il a été immortalisé dans le livre et le film C’est l’aviron qui nous mène. L’accès se fait par l’entrée est du parc, à environ deux heures d’Ottawa.

Info :

algonquinpark.on.ca/news/2017/celebrating_tom_thomson.php 

6. Agawa Canyon, le Canada en format de carte postale

Agawa Canyon Tour Train © Northern Ontario

Chaque automne, à la fin de septembre, des amateurs d’expériences inoubliables se donnent rendez-vous à bord du Agawa Canyon Tour Train, dans la région d’Algoma, pour s’enivrer des paysages à couper le souffle du Bouclier canadien. Considérée par National Geographic comme l’un des cinquante plus beaux endroits à voir au Canada, cette région déploie des panoramas qui se retrouvent sur plusieurs tableaux du Groupe des Sept, avec ses conifères qui s’agrippent aux rochers de granit et les rouges vifs qui enflamment la forêt en lui donnant des airs de fête espagnole.

Le départ du Agawa Canyon Tour Train se fait de Sault-Sainte-Marie, et le trajet d’une demi-journée inclut un arrêt de 90 minutes pour aller se promener dans les sentiers et voir la nature de plus près. Comme Sault-Sainte-Marie est située dans le nord de l’Ontario, on recommande de prendre l’avion ou le bus pour s’y rendre, surtout au départ du Québec, d’Ottawa ou de Toronto.

Si vous désirez prolonger votre séjour pour aller au parc provincial du Lac-Supérieur pour quelques jours de randonnées et d’exploration, prévoyez aussi la location d’une voiture. Situé dans une zone limitrophe entre la forêt boréale, celle des Grands Lacs et la vallée du Saint-Laurent, ce parc vous en mettra lui aussi plein la vue.

Info :

Pour réserver votre place à bord du train : agawatrain.com/the-park/

Parc provincial du Lac-Supérieur : ontarioparks.com/park/lakesuperior/fr

 Autres itinéraires rapports quotidiens de l’évolution des couleurs : ontariotravel.net


Espaces vous recommande également : 

Commentaires (0)
Participer à la discussion!

À decouvrir