Rechercher dans le site espaces.ca
  • Parc national Auyuittuq © Shutterstock

Ces parcs nationaux dont vous n'avez probablement jamais entendu parler

Petit tour des parcs nationaux les moins connus du Canada, de l'océan Atlantique au Pacifique en passant par l'Arctique.

1. Parc national Terra-Nova - Terre-Neuve-et-Labrador

Le parc national Terra-Nova, situé à trois heures de route de St. John’s, surplombe la côte nord-est de Terre-Neuve. Son territoire au bord de l'océan Atlantique comprend 400 km² de bras d'eau abrités, d'îles, de promontoires, d'étangs, de forêts boréales et de tourbières. On peut y camper au bord de l'eau, marcher sur une dizaine de sentiers de courte et de longue randonnée ou encore explorer le littoral en kayak de mer parmi les phoques et les baleines.

À lire aussi : Road trip en quête d'icebergs à Terre-Neuve et au Labrador

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by photographiste (@robotcosmic) on

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Parks Canada (@parks.canada) on

pc.gc.ca/fr/pn-np/nl/terranova


2. Parc national Kouchibouguac - Nouveau-Brunswick

Situé sur la côte acadienne du Nouveau-Brunswick, le parc national Kouchibouguac est recouvert de forêts luxuriantes, de marais salés et de plages de sable chaud. Facilement accessible par la route depuis Moncton, son territoire est définitivement tourné vers la mer. Il offre de beaux parcours cyclistes littoraux, des balades à pied à travers les dunes ou encore des sorties en kayak et en planche à pagaie sur une mer calme et chaude. La nuit, levez les yeux vers le magnifique ciel étoilé qui fait sa renommée.

À lire aussi : Sublime SUP au parc Kouchbouguac

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Parks Canada (@parks.canada) on

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Mike Donahue (@bluegreenorange) on

pc.gc.ca/fr/pn-np/nb/kouchibouguac


3. Parc marin national Fathom Five - Ontario

Plongez au coeur de l'un des parcs les moins connus d'Ontario, au beau milieu des eaux cristallines du lac Huron. Fathom Five recèle des trésors cachés dans un étonnant écosystème d'eau douce : rochers de dolomite vieux de 420 millions d’années, forêts verdoyantes poussant à flanc de falaise et vingt-deux épaves à explorer lors de fascinantes aventures sous-marines.

À lire aussi : La baie Georgienne vue de l'eau à Fathom Five

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by M I C H E L L E | 미셸 (@heymisyel) on

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Jenn and Gino Major (@majorpaddlesports) on

pc.gc.ca/fr/amnc-nmca/on/fathomfive


4. Parc national Pukaskwa - Ontario

Parc national le plus sauvage de l'Ontario, Pukaskwa est situé sur la rive nord du lac Supérieur, à mi-chemin entre Montréal et Winnipeg. Paradis pour les amateurs d'arrière-pays, le parc propose deux expériences inoubliables : randonner sur un sentier de 60 km traversant des reliefs accidentés et pagayer pendant une semaine le long du rivage dans la région la plus reculée du parc national. Dans laquelle de ces deux aventures allez-vous vous lancer?

À lire aussi : Les 6 plus beaux treks des parcs nationaux du Canada en vidéos

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Parcs Canada (@parcs.canada) on

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Wandering Wagars (@wanderingwagars) on

pc.gc.ca/fr/pn-np/on/pukaskwa


5. Parc national du Mont-Riding - Saskatchewan

Au-delà de Winnipeg, un détour au nord de la route transcanadienne permet de découvrir un territoire de 3 000 km² de forêt boréale au coeur des Prairies canadiennes. Le parc national du Mont-Riding offre également, à pied ou à vélo, une vue unique depuis un escarpement qui domine les plaines agricoles du Manitoba. En chemin, il est possible de croiser plusieurs habitants sauvages comme le loup, le coyote, le lynx, le wapiti ou encore le cerf de Virginie.

À lire aussi : Road trip ultime en 10 parcs nationaux

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Explore Canada (@explorecanada) on

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Matt Walker (@mmattwalker) on

pc.gc.ca/fr/pn-np/mb/riding


6. Parc national Elk Island - Alberta

Aurores boréales, troupeaux de bisons, randonnées dans l'environnement étonnant des tourbières : tel est le programme d'un séjour dans le parc national Elk Island, à 35 minutes à l'est d'Edmonton. Refuge d'importance pour les bisons, les wapitis et plus de 250 espèces d’oiseaux, ce territoire l'est tout autant pour les campeurs et randonneurs qui souhaitent se déconnecter de la vie urbaine.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Karl Lee - Banff Canada (@just__karl) on

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Dusty Cressey (@dusty.vision) on

pc.gc.ca/fr/pn-np/ab/elkisland


7. Réserve de parc national des Îles-Gulf - Colombie-Britannique

En voie de devenir un parc national, la réserve de parc des Îles-Gulf, au large de l'île de Vancouver, est plutôt méconnue des Québécois. Pourtant, ses eaux parsemées d'îlots et fréquentées par des phoques, des loutres, des épaulards et des marsouins invitent à de magnifiques randonnées en kayak de mer. Évoluant sous un climat méditerranée, les îles qui composent l'archipel sont agréables à parcourir à pied, mais également à vélo, et plusieurs sentiers mènent à des belvédères offrant de beaux points de vue sur la mer et les montages.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by UBC Forestry Co-op (@forestrycoop) on

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Chris Lawes (@cclawes) on

https://www.pc.gc.ca/fr/pn-np/bc/gulf


8. Parc national Auyuittuq - Nunavut

Sous le soleil de minuit, admirez les pics granitiques escarpés du parc national Auyuittuq, au coeur de l'Arctique canadien, en terre de Baffin. En randonnée, explorez des vallées de toundra et des fjords aux parois abruptes où serpentent des eaux qui regorgent de narvals et de phoques. À moins que vous préfériez vous attaquer au sommet du pic Thor...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Chelsea Chisholm (@chelsea.chisholm) on

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Nicole Di Cintio (@nicole.dicintio) on

pc.gc.ca/fr/pn-np/nu/auyuittuq


À lire aussi : Parc national Auyuittuq, "la terre qui ne fond(ait) jamais"

Commentaires (0)
Participer à la discussion!