Rechercher dans le site espaces.ca
  • Parcs national des Grands-Jardins © Sépaq

17 activités de plein air à faire dans Charlevoix

Entre les sommets à perte de vue et l’immensité du fleuve aux accents maritimes, Charlevoix est un terrain de jeu flamboyant et varié pour le plein air. Voici quelques idées d’activités à tester cet été dans la région, si ce n’est pas déjà fait! 

1. Randonnées musclées au parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie

Il est sans conteste l’un des plus impressionnants du réseau des parcs nationaux, avec ses hautes falaises escarpées de 800 m qui dominent les méandres de la rivière Malbaie, en contrebas. C’est donc tout naturellement qu’il tient une place centrale dans la zone de la Réserve mondiale de la biosphère de Charlevoix.

Son milieu montagneux en fait un terrain idéal pour de solides randonnées, notamment sur le sentier de L’Acropole-des-Draveurs, l’un des plus beaux du Québec. Mais ce n'est pas le seul... Long de 10,8 km et d’une dénivellation de 170 m, le sentier Le Riverain offre également des points de vue très intéressants.


À lire aussi - Randonnée dans les parcs nationaux : quels sentiers pour éviter les plus populaires?


2. Marchez sur les sentiers de Baie-Sainte-Catherine

Ce fort beau réseau de quatre sentiers en milieu montagneux offre, le long de ses 16,5 km, des points de vue uniques sur le Saint-Laurent et sur les forêts immenses depuis le versant sud du fjord du Saguenay. Et en plus, c’est gratuit.


À lire aussi : Des sites de plein air gratuits à explorer au Québec


3. Tentez le Défi des 5 sommets


Le Mont Élie © Défi des 5 sommets

Entre juin et octobre, ce défi invite les randonneurs de tous calibres à parcourir cinq sentiers sur certains des plus hauts sommets de la région (la liste change chaque année). Un sacré beau défi physique dans les plus beaux paysages charlevoisiens, histoire de promouvoir l’activité physique sur un mode ludique et participatif.


À lire aussi : Relevez le défi des 5 sommets de Charlevoix !


4. Roulez sur L’Isle-aux-Coudres

Pour faire le tour de cette île savoureuse, on emprunte la chaussée désignée (la route de Ceinture) qui totalise 23 km entre fleuve et champs. Ce circuit se connecte à d’autres réseaux, dont le Chemin des Prairies, pour un total de 40 km.


5. S’époumoner à vélo sur la Route des Montagnes

Longue de 121 km, elle relie dans l’arrière-pays les villages de Saint-Urbain, Saint-Hilarion, Notre-Dame-des-Monts et Saint-Aimé-des-Lacs, ainsi que les parcs nationaux des Grands-Jardins et des Hautes-Gorges – le tout par de nombreuses côtes bien pentues.


À lire aussi - Charlevoix à vélo : les petites Alpes du Québec


6. Du vélo de montagne au Massif de Charlevoix

Incontournable pour la pratique des sports d’hiver, la station du Massif de Charlevoix va entamer, à partir du 19 juin prochain, sa toute première saison estivale. Le vélo de montagne sera l’attraction principale de la montagne, avec 20 km de sentiers aménagés, 12 pistes à la portée de tous et des points de vue spectaculaires sur le fleuve Saint-Laurent.


À lire aussi - vélo de montagne, rando… le Massif de Charlevoix devient 4 saisons


7. Descendez la rivière du Gouffre en kayak

Cette paisible rivière à saumon est idéale pour une descente en famille, en canot ou en kayak de mer. Quelques sections un peu plus mouvementées apportent ce qu’il faut d’adrénaline pour une journée mémorable. Opérant à partir de Baie-Saint-Paul, l’entreprise Katabatik - Aventure offre trois descentes de ce cours d'eau (8 km, 18 km et 25 km).


À lire aussi - 14 beaux endroits où faire du kayak de mer au Québec


8. Marchez et campez au parc municipal de Baie-des-Rochers

À Saint-Siméon, trois sentiers de 6 km permettent d’explorer les milieux emblématiques de la région, entre fleuve et forêts. Une chute de 6 m mérite aussi le détour sur l’un des sentiers (Chute-à-ma-Grand-Mère). À marée basse, on peut se rendre sur une petite île, depuis le quai.


9. Prenez de la hauteur aux Palissades de Charlevoix

Ce parc d’aventure propose deux parcours de via ferrata comprenant un pont aérien suspendu à 200 m de hauteur. Deux tyroliennes de 250 m permettent de survoler des paysages époustouflants, dans ce site prisé pour l’escalade de roche (et de glace).


10. De la longue randonnée au Sentier des Caps de Charlevoix


© Sentier des Caps

Il faut compter quatre jours pour compléter ce sentier exceptionnel entre Saint-Tite-des-Caps et Petite-Rivière-Saint-François (75 km). Neuf refuges rustiques jalonnent le sentier, permettant de faire la randonnée à son rythme. Service de transport des bagages.


À lire aussi : 6 randonnées panoramiques face au Saint-Laurent


11. Campez au sommet du mont des Morios

Ce secret (de moins en moins) bien gardé de la randonnée l'est peut-être davantage pour le camping! Le mont des Morios offre un sommet sauvage totalement dégagé à 360 degrés, où se dévoile un panorama sur tout l'arrière-pays montagneux de Charlevoix et sur le fleuve, au loin. Lire la suite.


12. Parcourez les monts du parc national des Grands-Jardins

Inclus dans la Réserve mondiale de la biosphère de Charlevoix, ce territoire a été créé pour protéger, entre autres, le précieux milieu nordique fait de lichens et de mousses qui caractérise certains secteurs du parc. De sa végétation alpine parsemée de conifères à la taille réduite se dégage un charme envoûtant.

Certains sentiers de randonnée, comme celui, très populaire, du Mont-du-Lac-des-Cygnes (8,6 km aller-retour) permettent d’observer la succession de milieux naturels qui vont de la forêt de feuillus à la toundra, en passant par la forêt boréale. En tout, le réseau de sentiers compte pas moins de 30 km, dont le faible niveau de difficulté en rend plusieurs accessibles à tous.


À lire aussi – Sépaq : 12 sentiers coups de coeur pour randonner avec son chien


13. Randonnez en compagnie d’un alpaga

Une randonnée guidée de 1 à 3 h avec un compagnon des plus original, organisée sur les terres privées d’Alpagas Charlevoix. De quoi faire connaissance avec ce drôle d’animal et tout connaitre sur le bout des poils!


14. Faites la Traversée de Charlevoix

À vélo ou en longue randonnée, cet itinéraire de 105 km peut être complété dans le cadre d’un raid organisé en groupe, pour experts aguerris, en région montagneuse. Préparez-vous, c’est sportif!


À lire aussi – Traversée de Charlevoix : entre monts et merveilles


15. De la via ferrata au parc national des Grands-Jardins

Le mont du Lac des Cygnes abrite, depuis quelques années, deux parcours guidés de via ferrata qui offrent des points de vue spectaculaires sur l’un des plus beaux paysages du Québec.


16. Pédalez la Route du Fleuve

De Baie-Saint-Paul à La Malbaie, ce circuit longe le fleuve sur 78 km, en passant par Les Éboulements et Saint-Irénée. Il comprend aussi une incursion sur L’Isle-aux-Coudres.


17. Canotez dans le parc national des Hautes-Gorges-de-la-Malbaie

Ce parc est décidément un terrain de jeu très varié pour le plein air, grâce notamment à son cours d’eau magistral, la rivière Malbaie, évoluant dans un paysage qui l’est tout autant. La parcourir en kayak, en planche à pagaie ou en canot-camping (secteur de l’Équerre) est tout un privilège.


Du plein air, mais pas que...

Après l’effort, le réconfort. On vous invite également à :

Infos : tourisme-charlevoix.com

Commentaires (0)
Participer à la discussion!