Rechercher dans le site espaces.ca
  • le Mont Olivine au parc national de la Gaspésie © Roger St-Laurent Photographe - Tourisme Gaspésie

11 activités plein air à faire en Gaspésie cet hiver

La Gaspésie a de quoi faire exulter le pleinairiste, particulièrement en hiver, avec ses massifs de montagnes époustouflants. Paradis naturel qui a revêtu son touffu manteau de neige, la région a beaucoup à offrir. La preuve…

1. Profitez de l’hiver sous toutes ses formes au parc national de la Gaspésie


© Roger St-Laurent Photographe - Tourisme Gaspésie

Sa haute altitude, sa végétation arctique alpine et ses paysages de toundra en font un lieu unique au Québec, voire dans le monde. 15 sentiers de raquette de 1,7 à 18 km permettent d’explorer le cadre splendide du parc, mais il est aussi exaltant d’emprunter l’un des 8 parcours balisés de ski nordique, y compris en longue randonnée d’hiver, et ce, sur 190 km grâce à 17 refuges dispersés le long du parcours, service de transport de bagages en prime.

Plus accessibles, les trois sentiers de ski de fond tracés mécaniquement font défiler les fondeurs au pied du mont Albert, alors que de nombreux champs de neige peuvent être investis librement en ski de montagne. L’arrière-pays du parc demeure quant à lui accessible sous certaines conditions.


2. Raquette et ski de fond au parc national Forillon

Bien qu’officiellement fermé en hiver, le parc national Forillon demeure toutefois accessible. Ce parc fédéral a de quoi séduire n’importe quel randonneur, néophyte ou averti, avec ses falaises vertigineuses, ses décors maritimes fabuleux, ses reliefs tourmentés et sa faune exceptionnelle, dont d’imposantes colonies de phoques et sept espèces de baleines.

En hiver, seulement trois sentiers sont entretenus par des bénévoles : La Vallée (9,2 km aller-retour), Le Portage (20 km aller-retour) et La Grande-Cavée (boucle de 3,8 km).

Côté ski de fond, le travail du Le Centre culturel Le Griffon, soutenu par une équipe de bénévoles, permet d’entretenir un réseau de 3 boucles totalisant près de 35 km de pistes dans La Vallée de L’Anse-au-Griffon situé au cœur du parc.


À lire aussi - Raquette : 13 sentiers incontournables en Gaspésie


3. (re)Découvrez le Géoparc mondial UNESCO de Percé

Si, à Percé, c’est le rocher qui concentre tous les regards, son géoparc est en train de se tailler tranquillement une place de choix.

Un réseau de 18 km de sentiers, très orienté pour la famille, est aménagé sur les flancs et autour du mont Sainte-Anne et du mont Blanc sur ce territoire géologique unique, jalonné de formations qui peuvent dater de 500 millions d’années.

Ouvert 12 mois par année, le Géoparc n'est cependant pas ouvert tous les jours en hiver. Consultez régulièrement leur page Facebook pour plus d'informations.


4. Randonnez ou skiez dans la réserve faunique de Matane

Trois sentiers de raquette sont accessibles dans un beau milieu forestier : deux boucles de 1 km et 2 km, ainsi qu’une piste empruntant le Sentier international des Appalaches (7 km).

Côté ski hors-piste, les skieurs ont ici accès à 8 versants sur les monts Blanc, Craggy et Pointu, avec des dénivelés de 150 à 500 m.


Précision concernant les réserves fauniques de la Sépaq en hiver

Si l'accès aux réserves fauniques est gratuit, peu importe la saison, elles n’offrent pas de service en hiver – à l’exception de Papineau-Labelle, de Portneuf et des Laurentides. Les réserves fauniques des Chics-Chocs et de Matane sont donc moins facilement accessibles l'hiver que l'été, avec des chemins d’accès enneigés et une signalisation des sentiers possiblement moins visibles pendant cette saison hivernale. 


5. Skiez à fond au Club de ski de fond Les Éclairs

À Gaspé, ce centre dispose de pistes de 1 km à 12,5 km dans un fort beau cadre souvent jalonné de sapins bien fournis, avec de longues lignes droites parfaites pour des sprints. Des cours de ski classique et de fartage y sont donnés, et des évènements participatifs y sont organisés.


6. Roulez sur la banquise de la plage de Coin-du-Banc


© Roger Stlaurent Photographe - Tourisme Gaspésie

Une activité assez unique, merci, sur l’une des plus belles de la pointe gaspésienne. On roule entre la mer et la glace sur un tapis de neige et de galets, sans aucun dénivelé, mais avec une navigation plutôt technique, pour pouvoir franchir les trous d’eau et éviter que les vagues ne lèchent trop les pneus surdimensionnés. Le décor glacé et la quiétude des lieux en hiver nous transportent dans une atmosphère quasi mystique.


7. Multiactivités dans la réserve faunique des Chic-Chocs


© Ski Chic Chocs

Incontournables pour des sorties hautes en émotions et en défis, certains sentiers de raquette mènent à des vues spectaculaires sur la mer de montagnes, comme le sentier du mont Vallières-de-Saint-Réal (940 m).

C’est aussi un paradis de glisse hors-piste qui s’adresse à tous types de skieurs et planchistes. Les monts Hog’s Back, Lyall et Vallières-de-Saint-Réal valent à eux seuls le déplacement. Le mont Lyall, parfait pour une découverte du hors-piste en arrière-pays, tout l'opposé des mines Madeleine, s'adressent toutefois à un public plus expérimenté, idéalement en sortie guidée.


À lire aussi - Ski hors-piste : sur la route de la poudreuse en Gaspésie


8. Découvrez un autre paradis du ski hors-piste au Québec : Murdochville


Mont Porphyre © Le Quebec maritime - Taylor Burke

Cette municipalité jadis moribonde a repris vie grâce au ski hors-piste, vu la qualité de son domaine skiable, mais aussi grâce au ski alpin au mont Miller. Les monts York, Porphyre et Lyall, formidablement enneigés, offrent les plus hauts dénivelés hors-piste de l’est de l’Amérique du Nord. Nouveauté de cet hiver 2021/2022, l’église acquise par le Chic-Chac lui sert de bureau d’accueil/café/bar/salle de spectacles depuis le 4 décembre, et un nouveau catski de 14 places bonifiera l’offre de ski hors-piste de l’entreprise.


9. Dormez en montagne à l’Auberge de montagne des Chic-Chocs


© Sépaq

****** En raison des mesures sanitaires liées à la COVID-19, l'établissement est fermé jusqu'à nouvel ordre. ******

Unique en son genre dans l’est du Canada, l’Auberge de montagne des Chic-Chocs offre une expérience tout aussi exclusive que dépaysante. Entre la lecture près du foyer, la détente au spa ou au sauna, l’observation de la faune ou les escapades guidées en raquettes et en skis, les choix sont difficiles durant la retraite de quelques jours au cœur de la nature grandiose des montagnes gaspésiennes.


À lire aussi : 25 expériences d'hiver à vivre une fois dans sa vie au Québec


10. Roulez sur la plage de Sainte-Anne-des-Monts

Le bord de mer se prête bien à des échappées en fatbike à marée basse, avec des points de vue grandioses sur le fleuve. Compter 25 km jusqu’au village de Tourelle.


11. Skiez dans la Vallée taconique

Partie intégrante du « Triangle blanc », avec les Chic-Chocs et Murdochville, l’arrière-cour de Mont-Saint-Pierre est un joyau pour la descente libre en neige folle, avec 18 pistes offrant des dénivelés de 250 à 300 m. Aussi sur place : raquette, escalade de glace.

Commentaires (0)
Participer à la discussion!