Rechercher dans le site espaces.ca
  • Photo Alex Guillaume / UNSPLASH

5 accessoires pour bien vivre la « vanlife »

De plus en plus de Québécois – et de Nord-Américains – choisissent la vanlife comme mode de vie, que ce soit pour un weekend ou une année. À mi-chemin entre la virée en VR (le gros camper) et le camping traditionnel, cette façon de voir du pays en fourgonnette aménagée permet de se faufiler partout et de s’installer à peu près n’importe où pour la nuit, le tout avec une grande autonomie.  

L’animateur Dominic Arpin, qui a sillonné le Québec dans le cadre de l’émission Van aventure l’été dernier, nous dévoile ici cinq accessoires dont il ne peut plus se passer en van.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Dominic Arpin (@dominicarpin) on

 

1. Des boîtes de rangement transparentes

J’ai un petit toc en matière de rangement. J’aime que tout soit à sa place et facilement retrouvable. Chercher quelque chose sans savoir où il se trouve m’enrage à coup sûr. D’où l’idée des boîtes de rangement en plastique transparentes. Non seulement on peut y classer les objets par catégorie, mais elles permettent aussi de voir ce qu’il y a à l’intérieur sans devoir les ouvrir et fouiller comme un damné.


À lire aussi : Vans aménagés : 5 services de location au Québec


2. Une minibalayeuse électrique

Entrer et sortir d’une van 25 fois par jour avec les pieds sales, ça laisse des traces! Ajoutez à ça un chien frisé de 50 lb qui adore se rouler dans la terre, et vous vous retrouvez vite avec un enjeu de propreté dans votre véhicule. Bien sûr, un simple balai peut faire l’affaire, mais la minibalayeuse permet d’aspirer le sable dans toutes les aspérités du plancher, dans les rainures de la porte coulissante, dans les fentes des sièges et même sur les draps — ben oui, je n’ai pas pu refuser à Mika le privilège de coucher avec moi dans le lit! Bref, c’est un essentiel pour éviter que votre environnement devienne une soue à cochons!

3. Des lingettes nettoyantes pour bébés

Les douches se font rares dans les fourgonnettes modifiées pour la vanlife. Celle que j’ai utilisée durant le tournage de Van aventure ne comportait qu’une petite pomme extérieure branchée sur une bonbonne de propane. Ça dépanne, mais disons que ce n’est pas l’idéal quand tu veux te laver dans le stationnement d’un centre commercial…

Même si elles ne procurent pas la même satisfaction en matière de propreté qu’une douche, les lingettes nettoyantes pour bébés m’ont permis d’assurer les services essentiels et de ne pas incommoder l’équipe de tournage avec mon odeur! En prime, ça nettoie très bien les comptoirs!

4. Une raquette antimoustiques

J’ai beau chercher, je n’arrive pas à trouver ce qui m’irrite plus que le son d’un maringouin me tournant autour de la tête en pleine nuit. Suivant les conseils d’un vanlifer endurci, je me suis donc doté d’une véritable arme de destruction massive: la raquette antimoustiques électrique!

Chaque soir avant de passer au lit, j’ai ainsi pu me débarrasser des intrus en les grillant dans un spectaculaire feu d’artifice de bibittes! En plus du plaisir d’éliminer les insectes en plein vol à la manière d’un match de tennis, le tue-moustiques fait moins de gâchis que l’écrasement avec ses mains sur les murs et vitres de la van. Seul bémol: l’odeur de cochon brûlé qui flotte dans l’air après une séance de raquette intensive!

5. Une trousse de premiers soins

Un accident est si vite arrivé, que ce soit en escaladant une paroi rocheuse ou simplement en coupant des légumes! Ma trousse de premiers soins m’a suivi dans tous mes déplacements, à portée de main sur une étagère de la fourgonnette ou rangée dans mon sac à dos lors de mes sorties dans la nature. Il en existe plusieurs modèles dans les magasins de plein air et il est facile de les personnaliser en y ajoutant ses propres médicaments. Un essentiel!


À lire aussi : Dominic Arpin, le gars de plein air


Ce texte est tiré du magazine hors-série Coup de pouce Camping

Commentaires (0)
Participer à la discussion!