Rechercher dans le site espaces.ca
  • Embarquement pour l'Île aux Lièvres © Genevieve Lesieur

Rando-camping sur les plus belles îles du Québec

Air frais ou salin, faune et flore exceptionnelles, points de vue magnifiques sur les lacs ou sur le vaste fleuve et ses rives... que du bonheur pour le marcheur et le campeur. Voici 5 îles qui méritent d'être explorées.

Île Saint-Barnabé, Bas-Saint-Laurent

Ile Saint-Barnabé © Tourisme Rimouski

Havre de tranquillité situé près de Rimouski, l'île Saint-Barnabé s'étend sur 6 km et est large de 300 m. Impossible de s'y perdre: trois boucles sont proposées, mais les plus téméraires réaliseront certainement le tour complet de l'île. Sur 12 km, colonies d'oiseaux, grands hérons, phoques communs et rosiers en fleurs émerveillent les yeux et chatouillent les narines. Rendez-vous avec le calme, un grand bol d'air salin et de splendides couchers de soleil!

À savoir

Hébergement : 12 emplacements de camping rustique à un kilomètre de marche du quai. Autonomie complète, apportez votre eau potable. Tarif: 25 $/nuit avec bois de chauffage offert. Service de transport de bagages possible.

ilestbarnabe.com


À lire aussi : 10 sites où camper gratuitement au Québec


Îles Mingan, Côte-Nord

Parc national de l'Archipel de Mingan © Cecile Benoit

Voilà un décor insolite de bout du monde! Nombreux sont les sentiers sur ce chapelet d'une trentaine d'îles calcaires surgi des eaux du fleuve.  Sur l'Île Quarry, la plus familiale des îles où l'on peut camper, un long trottoir de bois traverse une tourbière avant d'atteindre l'Anse aux Érosions, où surgissent de spectaculaires monolithes. Le parcours du Petit Percé se poursuit sur 3,8 km le long du littoral, où de longs platiers se jettent dans la mer. Attention à l'érosion des falaises et à la marée... Sur l'Île Nue, un sentier de 8,3 km témoigne d'une végétation quasi absente si ce n'est que la lande qui éblouit par ses couleurs, ses bonsaïs et d'étonnants géants de calcaire. À noter la présence d'anciens fours basques du XVIIe siècle. Quant à l'Île aux Perroquets, un court sentier au sud-ouest permet d'observer de près le fameux macareux moine.

Départ de Longue Pointe-de-Mingan ou Havre-Saint-Pierre, selon les îles. Hébergement sur l'île Quarry : 6 tentes oTENTik de Parcs Canada, 120 $ / nuit, ou camping sauvage sur 6 îles, 25 $. Autonomie complète, apportez votre eau potable. Pas de réseau cellulaire.

pc.gc.ca/mingan


À lire aussi : 5 routes à parcourir une fois dans sa vie au Québec


Île d'Entrée - Îles de la Madeleine

Ile d'Entrée © Michel Bonato

Située au large de la pointe de Sandy Hook, l'île d'Entrée est un univers en soi qui charme et dépayse assurément! Toute petite île de seulement 7 km2 aux couleurs chatoyantes, elle compte encore une soixantaine d'âmes insulaires anglophones de descendance irlandaise et écossaise. L'ascension de la butte Big Hill, point culminant de l'archipel avec ses 174 mètres de haut, se réalise à partir du port de l'île par le sentier Ivan Quinn.

Vous traverserez alors des paysages bucoliques de vallons et de collines verdoyantes où évoluent des chevaux et des troupeaux de vaches en liberté. Au sommet, un panorama à couper le souffle sur 360 degrés s'ouvre sur la mer, l'île verdoyante et l'archipel. Au retour, vous observez de près les splendides falaises rouges abritant plusieurs oiseaux nicheurs. En fin d'après-midi, retour sur l'île du Cap-aux-Meules afin d'installer sa tente au camping du Parc de Gros-Cap, juste à temps pour le coucher de soleil.

Départ de Cap-aux-Meules, traversier 34 $ aller-retour ou en zodiac avec Excursions en mer (47 $). Il n'y a pas d'arbres et pratiquement pas d'ombre sur l'île, et uniquement deux restaurants... Pensez à apporter votre lunch et de la crème solaire.

traversiersctma.ca
excursionsenmer.com  


À lire aussi : Longue rando aux Îles de la Madeleine


Îles du parc régional du Poisson Blanc, Hautes-Laurentides

© Parc régional du Poisson Blanc

Pagayez et accostez sur des îles où de courts sentiers permettent d'admirer ce coin de paradis sauvage. Les points de vue de l'Île en U et celui du Chenal sont splendides et faciles d'accès, en un peu moins d'un kilomètre et peu de dénivelé. Pour des randonnées plus substantielles, partez à la conquête de la montagne du Diable. Les sentiers de Rapide-du-Fort et Katimavit mènent en 1 h 30 aux différents belvédères d'où l'on jouit d'une vue exceptionnelle sur plus de 80 îles éparses. Les randonneurs plus expérimentés s'attaqueront, depuis le sentier Katimavit, au sommet culminant à 520 m d'altitude. Bien qu'ardu, le trajet vaut l'effort. Prélassez-vous ensuite sur une plage et plantez votre tente sur une île déserte!

Location de canoes et kayaks au Bastion, pavillon d’accueil à Notre-Dame-du-Laus. Camping accessible uniquement en embarcation. Tarifs : 40 à 120 $ pour un site sur une île. Livraison de bois. Pensez à réserver tôt.  

poissonblanc.ca


À lire aussi : 7 destinations de rêve en canot-camping


Ile aux Lièvres, Bas-Saint-Laurent

Camping sur l'île aux Lièvres © Dany Coulombe Société Duvetnor

Secret de moins en moins bien gardé de l'estuaire, tout près de Rivière-du-Loup, l'île aux Lièvres propose un réseau de sentiers de 45 km. Pas moins de 14 sentiers discrètement balisés permettent de découvrir une forêt sauvage et odorante, des anses et de belles plages sablonneuses. Le sentier de la Grande Course traverse l'île sur 14,4 km et mène au Bout d'en Bas, à l'est, où l'on peut apercevoir des phoques, ou encore à l'ouest, au Bout d'en Haut. De là, on longe un escarpement sur la rive nord par le sentier de la Corniche, qui offre un superbe panorama sur la région de Charlevoix. Parfois, on peut même y observer quelques bélugas et petits rorquals!

Hébergement à l'Auberge du Lièvre, en camping rustique ou en maisonnettes en bordure du fleuve. 22 emplacements de camping répartis en 4 secteurs. Eau potable et bloc sanitaire près de l'embarcadère. Tarif: 35 $ / nuit. 

duvetnor.com


À lire aussi : 16 plages pour demeurer actif

Commentaires (1)
Participer à la discussion!

dblais - 08/06/2017 16:44
J'ajouterais l'iles de la perdrix blanche! Il n'y pas eu de coupe depuis 300 ans ce qui fait que les arbres sont immense! Très beau!
http://www.riviere-rouge.ca/societe-de-developpement-du-reservoir-kiamika-sdrk