Rechercher dans le site espaces.ca
  • © FarOutRide

Tout plaquer pour vivre sur la route

Antoine et Isabelle ont choisi de tout quitter pour vivre leur rêve de liberté. Leur lettre de démission envoyée et leur maison vendue, ils vivent désormais à temps plein en fourgonnette aménagée en quête des meilleures pentes à dévaler et des plus beaux sentiers de vélo de montagne d'Amérique du Nord. Rencontre avec deux nomades de l’aventure.

Racontez-nous votre projet de voyage.

Paradoxalement, l'idée de vivre dans une van est née au moment où nous avions enfin atteint un certain niveau de confort et de stabilité dans nos vies (maison, sécurité d'emploi, sécurité financière). Bien que nous étions heureux au quotidien, nous nous sommes rendu compte que le modèle traditionnel du on-profitera-de-la-vie-à-la-retraite ne nous convenait pas vraiment, parce que :

1- Il ne faut pas tenir la vie pour acquise: rien ne nous garantit que nous serons en pleine santé vers la fin de notre existence! Les sports qui nous passionnent (vélo de montagne et ski de haute route) demandent d'être assez fort physiquement et d'avoir une certaine témérité pour repousser nos limites...

2- Nous avons réalisé qu'on s'accroche vite à son confort; sortir de notre zone de confort nous pousse à grandir personnellement et à agir, plutôt qu'à rêver. Et pour ça, quoi de mieux que de tout quitter et partir à l'aventure!

© FarOutRide

Alors voilà, en 2017, nous avons décidé de vendre notre maison (et tout ce qu'il y avait dedans), de quitter nos emplois [Isabelle était ingénieure électrique, Antoine ingénieur mécanique en aéronautique], de nous construire une maison sur roues et de partir vers l'inconnu! Depuis, nous sillonnons les routes de l'Amérique du Nord à la recherche des meilleurs sentiers de vélo de montagne et des plus beaux sites de ski de haute route. Avoir l’opportunité de rouler/glisser tous les jours est tout simplement incroyable, on ne s'en lasse pas!

Quelles ont été les étapes de préparation de votre aventure ?

© FarOutRide

C'est facile de rêver, mais ça l'est moins de passer du rêve à la réalité! Notre truc a été d'établir un plan très détaillé dans le temps, afin d'atteindre nos objectifs financiers. Une fois le plan établi, ça a été beaucoup plus facile de concentrer notre énergie (et notre argent) à la réalisation du projet. Avec nos emplois à temps plein, l'aménagement de la fourgonnette, la vente de la maison et la conception de notre site web, l'année 2017 a été très, très stressante, mais nous récoltons maintenant le fruit de nos efforts!


Transformer une fourgonnette en camper van aménagée en 34 étapes (en anglais)


Votre meilleur souvenir depuis le début de votre aventure ?

Nous réveiller dans notre van à Rogers Pass (en Colombie-Britannique), directement au pied du sentier d'ascension, et avoir droit à l’une de nos meilleures journées de poudreuse à vie pour ensuite retourner "à la maison" au pied de la pente... et recommencer le lendemain!

Dans votre vanlife, êtes-vous aux prises avec des difficultés auxquelles vous ne vous attendiez pas ?

© FarOutRide

Vivre dans un tel véhicule, l'hiver, est un tout autre défi! Tout est plus compliqué: trouver de l'eau, trouver un endroit où camper, se garder au chaud et au sec, etc. Aussi, les journées sont très courtes alors nous passons beaucoup de temps dans notre van qui, d'ailleurs, semble beaucoup plus petite l'hiver! Somme toute, ça nous permet de suivre les tempêtes et d'avoir notre propre "chalet" au pied des pentes, alors ça en vaut vraiment le coup!

Combien coûte votre vanlife au quotidien ?

Une bonne analyse financière est primordiale pour planifier un projet du genre, c'est pourquoi nous notons et publions toutes nos dépenses de voyage sur notre site internet. En général, il nous en coûte de 3000 à 4000 dollars canadiens par mois pour deux personnes, en vivant bien (repas santé, restaurants, alcool, activités). Bien entendu c'est personnel; il est possible d'avoir ce rythme de vie pour beaucoup moins cher... ou pour beaucoup plus cher.

Planifiez-vous votre programme ou vivez-vous au jour le jour ?

C'est bien de planifier à l'avance, mais pas trop! C'est la beauté du voyage à long terme: s'adapter à la météo, à notre inspiration du moment, aux recommandations des gens que l'on rencontre, etc. Par exemple dans les mois qui viennent, nous savons que nous voulons faire du vélo au nord de Vancouver, puis dans l'État de Washington et enfin en Oregon, et c'est à peu près tout. Pas de dates précises planifiées, pas d'arrêts obligatoires... nous nous laissons porter par le moment!

Un conseil pour les voyageurs qui voudraient tenter l'aventure de la vanlife ?

Les médias sociaux font un excellent travail pour montrer le côté "romantique" de la vanlife, mais il faut avant tout savoir apprécier le quotidien: changer constamment d'environnement, trouver un emplacement où passer la nuit, vivre dans un espace restreint avec des ressources (eau, électricité) limitées, etc. Rappelez-vous aussi que toutes les petites tâches du quotidien sont un peu plus compliquées dans une fourgonnette: cuisiner, faire la vaisselle, prendre sa douche, rester organisé, etc. Certaines entreprises offrent maintenant la location de vans aménagées: en faire l'expérience pour deux semaines avant de se lancer tête première est une excellente idée!

Est-ce que la vanlife est pour tout le monde ?

© FarOutRide

Si vous êtes très casanier ou que votre idée du voyage parfait est le tout-inclus dans le sud, le vanlife n'est peut-être pas pour vous... Une bonne capacité d'adaptation, le goût de l'aventure et l'amour du plein air sont des qualités qui aident certainement à vivre la vanlife de façon harmonieuse!

Pour suivre Antoine et Isabelle :
facebook.com/faroutride
instagram.com/faroutride

Commentaires (1)
Participer à la discussion!

comehiver - 27/03/2018 20:56
Vivre et laisser vivre! Chacun sa vinaigrette! Enjoy.