Rechercher dans le site espaces.ca
  • Parc national de la Gaspésie © Rémy Ogez

Où observer les orignaux en randonnée au Québec ?

Cet été, partez sur les sentiers, armés de votre appareil photo, à la rencontre du roi des forêts : l'orignal. Sans pouvoir garantir l'observation à tout coup lors d'une rando, voici plusieurs sentiers et secteurs de parcs québécois particulièrement fréquentés par le géant cervidé.

Sentier du mont Ernest-Laforce - Parc national de la Gaspésie

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by remyogez (@remyogez) on

Dans ce parc incontournable au Québec, le sentier du mont Ernest-Laforce est le plus propice à l’observation de l’orignal. La randonnée est courte et les jeunes enfants peuvent facilement s’y aventurer. Portez une attention particulière aux étangs et aux lacs, car le cervidé s’y rend fréquemment pour se nourrir de plantes aquatiques, tôt le matin ou à la tombée de la nuit.

Ailleurs dans le parc, une activité payante se déroule au mois de septembre dans le secteur du Mont-Albert. Vous découvrirez l’habitat du géant, en compagnie d’un guide lors d’une escapade en hors-piste.

sepaq.com/pq/gas


À lire aussi : Safari-photo à l'orignal en Gaspésie


Secteur du Carrefour - Parc national de la Pointe-Taillon

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Serge Ntetu (@tat2prod) on

Cette fois-ci, c’est à vélo ou à pied qu'il vous sera possible d’admirer l’imposant cervidé. Gardez les yeux grands ouverts entre le 5e et le 6e kilomètre de la piste cyclable, plus précisément, pour avoir la chance de l’observer dans son habitat naturel. Des ateliers avec guides sont également proposés pour vous aider à suivre les traces de son passage dans le secteur.

sepaq.com/pq/pta


À lire aussi : Le parc idéal au Québec pour croiser un porc-épic en randonnée


Sentier du Mirador - Parc national des Monts-Valin

Ce court sentier de 3 km avec un faible dénivelé de 60 m est le plus propice pour l’observation de l’orignal dans ce parc du Saguenay. En plus de profiter d’un magnifique point de vue sur la montagne, certains chanceux apercevront le roi de la forêt près de l’étang Bélanger ou à proximité des méandres de la rivière Valin. Peut-être verrez-vous vos chances augmenter également en pagayant sur les lacs du secteur.

sepaq.com/pq/mva/


Forêt Montmorency

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Julie Moffet (@jumoffet) on

La saison la plus propice à l’observation des orignaux est certainement l’automne. C’est pourquoi la Forêt Montmorency offre deux types de safaris à ce moment de l’année. La première formule, axée sur l’observation et l’interprétation, a lieu à l'aube ou au crépuscule et s’adresse au grand public. La deuxième, beaucoup plus technique, vous en apprend davantage sur les pratiques de pistage, d’approche et d’appel. Dans les deux cas, on vous amènera au cœur de la forêt.

foretmontmorency.ca


Parcours des Géants - Parc régional du Massif du Sud

Dans ce parc, il n’est pas rare d’observer le géant des animaux québécois, d’où l'origine du nom de ce parcours de randonnée. La piste vous mènera, entre autres, au sommet du mont Saint-Magloire, tout en vous faisant parcourir une forêt d'arbres anciens. Il faut tout de même être vigilant, car certains secteurs du parc sont fermés lors de la période de la chasse.

massifdusud.com


Quelques précautions à prendre

-Si vous croisez un orignal, maintenez une distance raisonnable avec lui. Ne le nourrissez pas et évitez de le suivre ou de l'obliger à rebrousser chemin.

-S’il se sent menacé ou dérangé, il peut charger et même attaquer avec ses sabots.

-Les femelles sont plus enclines à se montrer agressives lors de la période de la mise bas (mi-mai à mi-juin), alors que les mâles sont plus irritables lors du rut (mi-septembre à fin octobre).

-Les signes suivant démontrent qu’un orignal est irrité et qu’il pourrait être agressif : oreilles ramenées vers l’arrière, poils du cou soulevés, claquement et lèchement de la gueule, piétinement, balancement de la tête et charges brèves.

Source : Parcs Canada


Rappelons qu’il n’est pas garanti que vous puissiez apercevoir un ou des orignaux lors de vos randonnées. Plusieurs facteurs influencent vos chances. Informez-vous auprès des différents parcs avant de vous déplacer.

Commentaires (0)
Participer à la discussion!