Rechercher dans le site espaces.ca
  • Pic du Mirador © Charles-David Robitaille

Les plus belles randonnées du parc national des Monts-Valin

Bien connu pour ses fantômes hivernaux, le parc national des Monts-Valin a aussi tout ce qu’il faut pour séduire les marcheurs en été et à l’automne avec plusieurs randonnées sillonnant rivières et montagnes. Voici 5 sentiers qui ont retenu notre attention.

Sentier du Pic-de-la-Hutte

© Steve Deschenes

Culminant à 900 mètres d’altitude, le sentier du Pic-de-la-Hutte est un des plus populaires du parc national des Monts-Valin. Deux options s’offrent aux randonneurs. La version longue de 16 km, à partir du centre de service, ou encore la version abrégée, parfaite pour les familles, à partir du stationnement Pic-de-la-Hutte. À partir de cet endroit, il faut compter près d’une heure pour réaliser l’aller-retour (3 km au total). Le sentier, même accessible en poussette, permet d'accéder à l'un des plus beaux points de vue du parc.

Niveau : Facile
Longueur : 3 km
Départ : Stationnement Pic-de-la-Hutte à 9 km du centre de découverte et de services
Chiens : Non


À lire aussi : Les plus belles randonnées du parc national du Fjord-du-Saguenay


Le Mirador

© Mathieu Dupuis

Le Mirador est un des sentiers les plus populaires du parc des Monts-Valin, car il permet d’admirer le fameux mont Valin, après une marche facile de 1,5 km (3 km pour l’aller-retour). Situé sur un sommet rocheux, le pic du Mirador permet aussi d’observer le pic de la Tête-de-Chien.

Niveau : Facile
Longueur : 3 km
Départ : Centre de découverte et de services
Chiens : Admis


À lire aussi : Courte et longue randonnée le long du lac Kenogami


Le Pic-de-la-Tête-de-Chien

Belvédère du Pic-de-la-Tête-de-Chien vu du Pic-du-Grand-Corbeau © Steve Deschenes

Le sentier du Pic-de-la-Tête-de-Chien est le sentier vedette du parc, hiver comme été. Le sentier grimpe jusqu'à une pointe rocheuse, à 575 mètres d’altitude, avec une vue sur le fjord. Construit avant la création du parc, ce sentier sera réaménagé d’ici l’automne 2020 pour donner accès à des secteurs jadis fermés pour des raisons écologiques. Ces secteurs sensibles seront contournés, ou enjambés par des passerelles, pour offrir davantage de points de vue « capotés », selon le directeur du parc, François Guillot. L’aller-retour de 8 km se franchit en environ 2h30.

Niveau : Difficile
Longueur : 8 km
Départ : Centre de découverte et de services
Chiens : Admis


À lire aussi : Les plus belles randonnées du parc national du Fjord-du-Saguenay


La randonnée des Pics

Pic Dubuc © Fabrice Tremblay

Pour une longue randonnée, il faut miser sur le sentier des Pics. Sur une distance de 22 km, vous passerez par le sentier du Pic-de-la-Tête-de-Chien avant de filer vers d’autres pics, dont le pic Dubuc, le point culminant de la région, et la fameuse Vallée des fantômes. Jadis inaccessible en été, ce sentier est ouvert aux randonneurs depuis un peu plus de cinq ans. Deux refuges et quelques chalets sont accessibles le long du sentier et un service de navette est offert pour revenir à votre point de départ.

Niveau : Difficile
Longueur : 22 km
Départ : Centre de découverte et de services ou Lac Martin-Valin


La vallée des Fantômes

© Fabrice Tremblay

Malgré son nom tiré de la beauté de ses paysages hivernaux, la vallée des Fantômes a aussi tout ce qu’il faut pour séduire les randonneurs estivaux. En partant du lac des canots, ce sentier de 6 km mène jusqu’au pic Dubuc, à 984 mètres d’altitude, un des rares sommets offrant une vue à 360°. Avec un dénivelé de 330 mètres, il faut compter près de deux heures pour faire l’aller-retour.

Niveau : Intermédiaire
Longueur : 6 km
Départ : Route du Bras des canots
Chiens : Non

sepaq.com/pq/mva

Commentaires (0)
Participer à la discussion!