Rechercher dans le site espaces.ca
  • Crédit : Yongyut Kumsri, Shutterstock

Où aller pour observer les Perséides?

La réponse est simple : très loin des lumières de la ville! Mais si vous voulez pousser encore plus à fond l’observation des phénomènes célestes, voici trois sites du Québec particulièrement propices à l’apprentissage de l’astronomie en plein air. Ouvrez bien grands les yeux… et faites un vœu!

ASTROLab, parc national du Mont-Mégantic (Cantons-de-l’Est)

Savez-vous d’ailleurs pourquoi on fait des vœux lorsqu'on voit une étoile filante? Pourquoi y a-t-il des pluies d'étoiles filantes? Pourquoi appelle-t-on la pluie du mois d'aout « perséides »? Les soirées spéciales organisées par l’ASTROLab lors des Nuits des Perséides donnent l’occasion de se familiariser avec le cosmos en compagnie de scientifiques qui répondent à toutes les questions que l’on peut se poser. La soirée est agrémentée d’une randonnée nocturne ainsi que de la visite du fameux observatoire situé tout en haut de la montagne. N’hésitez pas à apporter vos chaises longues et vos couvertures afin d’observer la voute céleste jusqu’aux petites heures du matin (réservation requise pour la soirée des perséides – soirées d’observation toutes les fins de semaine de l’été également).
astrolab-parc-national-mont-megantic.org 

Les Perséides découlent d’un phénomène bien particulier : il s’agit d’un nuage de poussière qui entre en contact avec l’atmosphère. Si cette pluie d’étoiles filantes porte le nom de Perséides, c’est parce que, par une illusion d’optique, elle semble nous arriver de la constellation de Persée.

À lire aussi : Un nouveau planétarium unique au monde au Diable Vert


Mont Cosmos (Chaudière-Appalaches)

Situé au cœur des Appalaches dans la municipalité de Saint-Elzéar-de-Beauce, à moins d’une heure de route de Québec, le Mont Cosmos représente un site tout approprié pour l’observation des étoiles. Loin de toute pollution lumineuse et offrant une vue dégagée sur le ciel au-dessus de la vallée du Saint-Laurent, le site abrite depuis maintenant plus de 40 ans l’observatoire du Mont-Cosmos, un lieu de rencontre privilégié pour les astronomes amateurs, des néophytes aux plus chevronnés. Dans la noirceur la plus totale, une équipe formée de bénévoles de l’association du Mont Cosmos et de chercheurs de l’Université Laval propose des séances d’observation publiques ainsi que des démonstrations d’astrophotographies.
montcosmos.com

Domaine Saint-Bernard, Mont-Tremblant (Laurentides)

Situé à moins de 10 km au sud du village du Mont-Tremblant, le Domaine Saint-Bernard accueille à la fois les ornithologues, les randonneurs et les astronomes en quête d’un site retiré des grands centres urbains, propice à l’observation de la nature et du ciel. Tous les samedis soirs d'été, dans le confort du pavillon d’astronomie, une équipe de bénévoles initie les visiteurs à la contemplation des étoiles à travers divers télescopes. On peut terminer la visite par une balade sur le sentier des planètes qui permet d’apprécier le système solaire de façon originale grâce à une série de panneaux d’interprétation répartis dans la forêt. Des soirées spéciales ont lieu à l’occasion des Perséides.
domainesaintbernard.org 


Trois constellations faciles à observer dans le ciel

- Cassiopée

Si vous prenez la queue de la casserole de la Grande Ourse et que vous la reliez à l'étoile Polaire en prolongeant cette ligne, vous allez tomber sur un groupe de cinq étoiles très brillantes, formant un W (ou un M!). Il s’agit de la constellation de Cassiopée, une reine mythique d’Éthiopie. Cette constellation est dite « circumpolaire », c’est-à-dire qu’elle est visible à l’année sous les latitudes européennes et nord-américaines, comme la Grande Ourse et la Petite Ourse.

- La lyre

La constellation de la lyre, d’assez petite dimension, est surtout visible en été et en automne. Elle se repère facilement grâce à son étoile la plus lumineuse : Véga, légèrement bleutée, qui se trouve au zénith à cette période de l'année. Il faut repérer ensuite les quatre étoiles, moins visibles, en dessous de Véga, qui forment un parallélogramme. Avec un peu d’imagination, Véga se trouve sur la corde centrale de l'instrument alors que les autres étoiles forment le corps.

- Le bouvier

Cette constellation, en forme de cerf-volant, se repère à partir de la Grande Ourse. En effet, Arcturus (une étoile très brillante au centre de la constellation) se trouve dans la continuité de l’arc de cercle formé par les étoiles de la queue de la Grande Ourse. Bouvier signifie « gardien de bœufs », les bœufs étant les sept étoiles de la Grande Ourse. Le Bouvier s'observe assez facilement dans le ciel, du printemps à la fin de l'été.

Commentaires (3)
Participer à la discussion!

Antoine Dervin - 07/08/2018 13:08
Erreur de ma part dans mon commentaire du 04/08/2015 : l'observatoire St-Zénon est bien situé dans la pourvoirie St-Zénon, mais il n'est pas géré par les Vagabonds du ciel de Lanaudière Inc. L'observatoire des Vagabonds du ciel de Lanaudière Inc. est situé à la Montagne Coupée (Saint-Jean-de-Matha, Lanaudière) proche de l'Auberge de la Montagne Coupée. Chaque observatoire a une page Facebook.
Antoine Dervin - 04/08/2015 16:01
À mentionner également et toujours dans la région de Lanaudière, le nouvel observatoire situé dans la pourvoirie Saint-Zénon (www.pourvoirie-stzenon.com) et géré par Les Vagabonds du ciel de Lanaudière Inc. (www.perseides.ca) Il est ouvert au public.

sglessard - 27/06/2014 09:18
À mentionner dans la région de Lanaudière, nous avons le Festival des perséides de Saint-Damien

www.lesperseidessaintdamien.com