Rechercher dans le site espaces.ca

6 aventures québécoises qui ont marqué 2021

Malgré la pandémie de COVID-19 qui a entrainé un couvre-feu et limité très fortement les voyages, certains Québécois ont quand même réussi à partir en expédition. Voici six aventures dont Espaces vous a parlé en 2021.

Expédition AKOR : 234 jours sur les glaces, rivières et routes du Canada


© Expédition AKOR

Nicolas Roulx et Guillaume Moreau ont traversé le Canada sur un axe nord-sud, entre l’île d’Ellesmere, au Nunavut, et l’extrême sud du pays au parc national de la Point-Pelée, en Ontario.

Une épopée de 234 jours – 7 mois et demi entre mars et novembre – durant lesquels ils ont parcouru 7450 km en skis, en canot puis en vélo. Cette aventure, unique en son genre, ressemble ainsi à un triathlon extrême, avec trois expéditions en une seule.

Lire la suite


Polar Shadows : une traversée polaire hivernale de 63 jours réussie pour Caroline Côté


© Caroline Côté

Caroline Côté et Vincent Colliard ont réussi leur traversée hivernale en ski du Svalbard, archipel norvégien situé dans l'océan Arctique, à l'est du Groenland. Une première historique au cœur de l’hiver polaire.

Les deux aventuriers sont partis le 2 février de la ville de Longyearbyen – la ville la plus septentrionale au monde – pour traverser l'ile principale de Spitzberg du nord au sud, avant de revenir à leur point de départ, en complète autonomie et sans utiliser de moyen motorisé.

Lire la suite


À lire aussi : 25 Québécois qui ont marqué le plein air (partie 1)


Une Québécoise au sommet de l’Everest


© Instagram de Marie-Pier Desharnais

Après deux ans d’attente, la Québécoise Marie-Pier Desharnais a atteint le sommet de l’Everest, culminant à 8848,86 mètres, à 7h du matin lundi (le 31 mai), heure locale du Népal.

Au sein de la cordée d’Elite Exped menée par le réputé alpiniste Nirmal « Nims Dai » Purja, l'alpiniste âgée de 35 ans a profité d’une dernière fenêtre de beau temps dans cette fin de saison tardive pour grimper sur le toit du monde, a-t-on appris sur la page Instagram de l’équipe.

Lire la suite


À lire aussi : Everest : le toit du monde plus haut que jamais !


Expédition Transtaïga 2021: 38 jours en vélo-canot pour une traversée du Québec d'est en ouest


© David Désilets

Samuel Lalande-Markon et David Désilets ont complété pour la deuxième fois une traversée du Québec en vélo et en canot, après l’avoir déjà fait en 2018.

Parti à vélo de Blanc-Sablon à l’extrême est du Québec le 1er juillet dernier, le premier a pédalé 2 500 km en solo pendant une dizaine de jours jusqu’au nord de Chibougamau où il a rejoint son partenaire.

Lire la suite


À lire aussi - La quête du retour : le livre de Samuel Lalande-Markon sur son expédition au Nunavik


Hélène Dumais et Annie-Claude Roberge sur le Sentier National, à la redécouverte du Québec


© Annie-Claude Roberge

En janvier 2021, pendant 7 jours, les deux aventurières québécoises Annie-Claude Roberge et Hélène Dumais ont parcouru la section lanaudoise du Sentier national en Matawinie, de la forêt Ouareau au parc régional des Sept-Chutes.

La première, photographe d'aventure, était en ski hors-piste, tandis que la seconde, coureuse en sentier et athlète d'endurance, était en raquettes ou en soulier de course.

Lire la suite


Frédéric Dion et Bruno-Pierre Couture sur les deux plus hauts sommets du Canada


© Page Facebook de Frédéric Dion

En mai 2021, dans le cadre de l’expédition Tempête Yukon, les aventuriers québécois Frédéric Dion et Bruno-Pierre Couture ont gravi tour à tour les deux plus hauts sommets du Canada: le mont Logan (5 959 m d’altitude) et le mont St. Elias (5 488 m d’altitude), au Yukon. 

L’ascension du mont St. Elias, à la frontière du Yukon et de l’Alaska, a été réalisée en 44 h avec un dénivelé de plus de 3400 m. Les aventuriers ont opté pour la face nord de la montagne, une voie rarement -  sinon jamais - empruntée.

Quant au défi du mont Logan, il a été accompli en 15 jours. Le duo a réalisé l'ascension sur l'arête ouest, une voie aussi rarement empruntée, et ce, à deux reprises.

Une autre première de l’expédition: utiliser des skis tractés par un cerf-volant sur le plateau sommital.  

Pour savoir plus sur les prémisses de l'expédition : Frédéric Dion et Pierre couture en ski cerf-volant sur le mont Logan

Commentaires (0)
Participer à la discussion!