Rechercher dans le site espaces.ca
  • Le sentier du mont Olivine © Roger Saint-Laurent, Tourisme Gaspésie

Raquette : 13 sentiers incontournables en Gaspésie

Région sur laquelle tous les regards se posent en été, la Gaspésie a aussi de quoi charmer les amateurs de plein air en hiver, avec notamment plus de 500 km de sentiers de ski de fond et de raquette. Voici quelques sentiers de raquette incontournables de la péninsule, à randonner au moins une fois dans sa vie!


Rappel COVID-19 : les déplacements interrégionaux sont toujours déconseillés par la santé publique. Pour en savoir plus sur les autres mesures en vigueur, consultez cette page.


Le parc national de la Gaspésie


© Steve Deschênes, Tourisme Gaspésie

Créé en 1937, ce vénérable parc est né pour protéger les caribous, les saumons de la rivière Sainte-Anne ainsi que les monts Albert et McGerrigle. Sa haute altitude, sa végétation arctique alpine et ses paysages de toundra en font un lieu unique au Québec, voire dans le monde.

L’hiver, 13 sentiers de raquette de 1,7 à 18 km permettent d’explorer le cadre splendide du parc. Difficile de privilégier un sentier plus qu’un autre, tant la nature y est exaltante et le décor épique. On vous recommande toutefois le sentier du mont Olivine, 11,4 km aller-retour, qui offre des points de vue de toute beauté, notamment sur son voisin, le mont Albert.


Sentier du mont Olivine © Roger Saint-Laurent, Tourisme Gaspésie

  • Accès : 8,90 $ pour les adultes, gratuit pour les enfants (moins de 17 ans).
  • Niveau : facile à difficile.
  • Quoi faire d’autre sur place : ski nordique, ski de fond, ski de haute-route, ski hors-piste.
  • Infos : sepaq.com/pq/gas

À lire aussi : Un hiver différent dans le parc national de la Gaspésie


Le parc national Forillon

Bien qu’officiellement fermé en hiver, le parc national Forillon demeure toutefois accessible. Ce parc fédéral a de quoi séduire n’importe quel randonneur, néophyte ou averti, avec ses falaises vertigineuses, ses décors maritimes fabuleux, ses reliefs tourmentés et sa faune exceptionnelle, dont d’imposantes colonies de phoques et sept espèces de baleines.

En hiver, seulement trois sentiers sont entretenus par des bénévoles : La Vallée (9,2 km aller-retour), Le Portage (20 km aller-retour) et La Grande-Cavée (boucle de 3,8 km).

Si vous voulez randonner sur l’un des nombreux sentiers non entretenus - vous êtes responsables de votre sécurité -, on vous recommande Les Graves (15,2 km aller-retour) qui forme un véritable balcon au-dessus des anses, avec vue sur le golfe jusqu’au fameux « bout du monde ».

  • Accès : gratuit.
  • Niveau : facile à intermédiaire.
  • Quoi faire d’autre sur place : ski de fond, fatbike.
  • Infos : pc.gc.ca/forillon

La réserve faunique des Chic-Chocs

Incontournables pour des sorties hautes en émotions et en défis, certains sentiers mènent à des vues spectaculaires sur la mer de montagnes, comme le sentier de 16 km du mont Vallières-de-Saint-Réal (940 m).

Moins long mais tout aussi impressionnant, le sentier du mont Hog's Back (830 m) vous promet 4 heures d’effort avec un aller-retour de 6 km et une belle grimpette de 450 m de dénivelé. Mais cela vaut le coup, rien que pour la vue au sommet et les fantômes de neige pendant l’ascension.

  • Accès : gratuit. Chiens admis.
  • Niveau : intermédiaire à difficile.
  • Quoi faire d’autre sur place : ski de haute-route.
  • Infos : sepaq.com/rf/chc

À lire aussi : 6 randonnées parmi les fantômes de neige


La réserve faunique de Matane

À partir de l’accueil John, trois sentiers sont accessibles dans un beau milieu forestier, sans dénivelé, le long de la rivière Matane : deux boucles de 1 km et 2 km, ainsi qu’une piste empruntant le Sentier international des Appalaches (7 km). Parfait pour une petite balade en famille !

  • Accès : gratuit. Chiens admis.
  • Niveau : facile à intermédiaire.
  • Quoi faire d’autre sur place : ski hors-piste.
  • Infos : sepaq.com/rf/mat

Précision concernant les réserves fauniques de la Sépaq en hiver

Si l'accès aux réserves fauniques est gratuit, peu importe la saison, elles n’offrent pas de service en hiver – à l’exception de Papineau-Labelle, de Portneuf et des Laurentides. Les réserves fauniques des Chics-Chocs et de Matane sont donc moins facilement accessibles l'hiver que l'été, avec des chemins d’accès enneigés et une signalisation des sentiers possiblement moins visibles pendant cette saison hivernale.


Le Géoparc de Percé


© Roger Saint-Laurent, Tourisme Gaspésie.

Si, à Percé, c’est le rocher qui concentre tous les regards, son géoparc est en train de se tailler tranquillement une place de choix.

Un réseau de 18 km de sentiers, très orienté pour la famille, est aménagé sur les flancs et autour du mont Sainte-Anne et du mont Blanc sur ce territoire géologique unique, jalonné de formations qui peuvent dater de 500 millions d’années.

En parcourant les sentiers sillonnant ces deux sommets, vous pourrez profiter de plusieurs points de vue sur la région, sur le golfe du Saint-Laurent et l‘incontournable rocher Percé, notamment depuis sa passerelle suspendue.


© Roger Saint-Laurent, Tourisme Gaspésie.

Après avoir marché sur le sentier des Belvèdères (2,5 km), on vous recommande d’aller vous amuser dans un sentier qui se distingue par son ambiance fantastique : la boucle de la Forêt magique (900 m). Les arbres y sont biscornus et courbés. Ils ont poussé sur des blocs de roches conglomérées, tombés des falaises adjacentes, ce qui en fait des lieux de cachette pour les lutins ou autres esprits malicieux des lieux. Les enfants, et même les plus grands, vont adorer s’y promener.

  • Accès : gratuit. Chiens admis.
  • Niveau : facile à intermédiaire.
  • Infos : geoparcdeperce.com

À lire aussi : Plein air avec vue au Géoparc de Percé


Le sentier des monts Clark

À Saint-André-de-Restigouche, dans la région de Matapédia-Les-Plateaux, le sentier des Monts Clark, qui fait partie intégrante du Sentier international des Appalaches (SIA), permet de faire de la longue randonnée avec 19 km jusqu’au refuge Le Corbeau où il est possible de passer la nuit et ainsi d’admirer les magnifiques couchers de soleil à flanc de montagne. À l’aller comme au retour, vous passerez par de hauts plateaux généralement recouverts d’une neige abondante.

  • Accès : gratuit pour les sentiers non entretenus. 7 $ pour l'accès aux sentiers entretenus.
  • Niveau : intermédiaire.
  • Quoi faire d’autre sur place : sentier également accessible aux skieurs hors-piste.
  • Infos : matapedialesplateaux.com

À lire aussi : 10 incontournables de l'hiver gaspésien

Commentaires (0)
Participer à la discussion!