Rechercher dans le site espaces.ca
  • Le GR® A1 © Jean-Pierre Huard, Tourisme Gaspésie

Sentiers de randonnée les plus difficiles du Québec : même pas mal!

Pour les randonneurs pédestres du Québec qui n’ont jamais assez marché, qui ne sont jamais rassasiés de défis, voici cinq sentiers incontournables au Québec en termes de difficulté. Suez, souffrez et… savourez!

Le plus escarpé : le sentier de l’Acropole-des-Draveurs (parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière Malbaie, Québec)

Certains diront que le sentier de ce site valait davantage le coup avant d’être réaménagé par la Sépaq. Mais nous comprenons la volonté de rendre cette superbe randonnée pédestre accessible à tous, et pas seulement aux mollets aguerris.

Dessiné en lacets sur les flancs de la montagne, le sentier de 5,2 km qui monte au sommet est mémorable. Il est rare de voir une si forte dénivellation sur un si court sentier! Même réaménagé, il donne un sacré coup de fouet aux randonneurs émérites et un sérieux coup de mou aux fumeurs incorrigibles. Mais arrivé au sommet, on oublie tout le mal que l’on s’est donné.

Après deux heures et demie d’ascension sur les trois sommets de l’Acropole-des-Draveurs, on admire la vue panoramique sur la Réserve mondiale de la biosphère de Charlevoix. Sous nos pieds, les plus hautes falaises à l’est des Rocheuses – 700 mètres de dénivelé – enserrent la belle rivière sauvage de La Malbaie. Partout un tapis de verdure fraîche et de roches millénaires, vestiges du Bouclier canadien, dessine les reliefs sur lesquels court l’ombre des nuages. On verserait presque une larme d’émotion… et surtout de fatigue!

  • Distance : 10,4 km (aller-retour)
  • Dénivelé : 800 mètres
  • Temps : 5 heures
  • Accès : prendre la route 138 jusqu’à Saint-Aimé-des-Lacs et suivre les indications pour le parc des Hautes-Gorges-de-la-Rivière Malbaie. À partir du chalet d’accueil, une navette fait l’aller-retour pour les randonneurs jusqu’au départ du sentier de l’Acropole des Draveurs.
  • sepaq.com/pq/hgo

À lire aussi : 17 activités de plein air à faire dans Charlevoix


Le plus acrobatique : le sentier du mont Nicol-Albert (Sentier international des Appalaches, Québec)

Cette randonnée pédestre difficile dans la chaîne des Appalaches, c’est vraiment une histoire de famille! Quand on s’y intéresse un peu, on connaît le sentier du mont Albert dans le parc de la Gaspésie.

Classé comme difficile par la Sépaq, il reste toutefois accessible à ceux qui aiment la grimpette. Le mont Nicol-Albert, lui, est un mastodonte planté au milieu de la Réserve faunique de Matane et représente un sacré défi pour les amateurs de rando-cardio. Son ascension est des plus acrobatiques avec 747 mètres de dénivelé sur une distance de 6,2 km. L’astronaute Julie Payette en a fait son terrain d’entraînement par excellence! Terre, eau et roche sont les éléments forts de cette excursion.

À ne pas manquer : la rivière Cap-Chat en contrebas du sentier, les nombreuses chutes d’eau et cascades du ruisseau Beaulieu qui rafraîchissent en cours de randonnée et la curiosité du Bonhomme! Pas de bonnet ni d’écharpe colorée pour ce rocher à l’allure humaine sculpté au fil du temps par le vent. Son sentier d’approche est une des parties les plus techniques du parcours avec une pente descendante vertigineuse.

Et pour finir avec la famille Albert, n’oublions pas le mont du Frère-du-Nicol-Albert de l’autre côté de la rivière Cap-Chat.

  • Distance : 12,4 km (aller-retour)
  • Dénivelé : 747 mètres
  • Temps : 6 heures
  • Accès : point de départ du sentier au camping du Petit-Sault, à la jonction de la route 1 avec le SIA (situé à 53 km de l’accueil John).
  • sia-iat.com

À lire aussi : 17 activités de plein air à faire en Gaspésie


Le plus long : le GR® A1 (Sentier International des Appalaches, Gaspésie)


© Anne-Marie Brassard

Le GR® A1, nouvelle appellation pour la portion québécoise du Sentier International des Appalaches, est désormais le sentier de randonnée pédestre le plus long au Québec.

Traversant la Gaspésie de part en part, il débute par la vallée de la Matapédia puis remonte vers le nord. Le sentier suit ensuite la crête des monts Chic-Chocs dans la réserve faunique de Matane avant d’atteindre le parc national de la Gaspésie.

De Mont-Saint-Pierre à Forillon, le sentier suit la côte pour se terminer aux falaises qui se jettent dans le golfe. On passe ainsi d’une zone forestière à un milieu semi-urbain.

La traversée complète du GR® A1 dure une quarantaine de jours, avec nuitées en camping et en refuge.

  • Distance : 650 km en linéaire
  • Temps : une quarantaine de jours
  • Accès : plusieurs accès dans la Matapédia et dans le parc national Forillon
  • sia-iat.com

À lire aussi : 40 jours sur le Sentier international des Appalaches


Le plus inacessible : le cratère des Pingualuit (Nunavik)

Cratre des Pingualuit  Frdrique Sauve© Frédérique Sauvée

Le nom inuit Pingualuit signifie « bouton d’acné »! Une belle référence à la forme crevassée du cratère qui se trouve sur le territoire du parc. Parfaitement circulaire, il emprisonne un lac de 3,4 km de diamètre dont les eaux d’un bleu limpide tranchent avec le vert de la toundra sur ses flancs.

Situé au centre du parc des Pingualuit, ce lac fascine depuis la nuit des temps et seule une poignée de randonneurs fortunés a la chance de pouvoir en parcourir la circonférence. Pour ce faire, Parcs Nunavik propose l’accompagnement en groupe par des guides inuits qui partagent tout au long du séjour leur culture, leurs légendes et leur connaissance ancestrale des lieux.

La randonnée qui fait le tour du cratère n’est pas d’une grande technicité, mais demande une bonne endurance lors de l’ascension jusqu’au sommet du cratère en question. Celui-ci s’est formé par la chute d’une météorite qui a heurté le sol il y a 1,4 million d’années, ce qui est plutôt récent sur l’échelle du temps géologique. Des rivières, aujourd’hui disparues, ont irrigué le cratère jusqu’à former le lac d’une profondeur de plus de 250 mètres. Sur sa crête dentelée, on domine les vastes étendues arctiques sur lesquelles rien ne pousse à plus de 10 cm de hauteur.

Il faut compter environ 5 000 $ pour un séjour d’une semaine. La compagnie First Air offre des vols directs Montréal-Kuujjuaq tous les jours. Ensuite, Parcs Nunavik propose des forfaits (transport, hébergements et service de guides inuits) pour se rendre au parc des Pingualuit à partir de Kuujjuaq.

  • Distance : boucle d’une vingtaine de kilomètres
  • Dénivelé : environ 250 mètres
  • Temps : 5 à 6 heures
  • Accès : se rendre au village d’accueil du parc à Kangiqsujuaq, desservi par les avions de First Air. Parcs Nunavik offre un forfait qui prend en charge le déplacement jusqu’au cratère, à 88 km à l’intérieur du territoire.
  • nunavikparks.ca

Le plus aventureux : Les monts Groulx (Côte-Nord)

Monts Groulx

Argument : c’est loin, les monts Groulx, pour faire de la randonnée pédestre! Contre-argument : oui, mais ça vaut vraiment le coup pour ceux qui souhaitent réaliser une « vraie » expédition! Puis c’est toujours plus accessible que les monts Torngats du Nouveau-Québec et surtout beaucoup moins cher pour presque autant de plaisir! Au pire, allez-y et vous jugerez sur place. Vous m’en direz des nouvelles! Les monts Groulx suscitent beaucoup d’envie de la part des randonneurs qui stoppent malheureusement trop souvent leur projet par manque de temps ou par peur de l’inconnu. Mais si ces deux prétextes ne sont pas les vôtres, armez-vous du nécessaire pour vivre en totale autonomie pendant cinq jours, ainsi que d’une carte topographique, d’une boussole, sans oublier votre goût pour l’aventure.

L’intérêt de cette randonnée de longue haleine est multiple. D’abord, en raison de leur situation géographique (juste en dessous du 51e parallèle) et de l’altitude moyenne du massif (1000 m), les monts Groulx présentent une faune et une flore caractéristique du monde arctique. Toundra, lacs vierges et tapis de mousse blanche sous les pas ont forgé la réputation de cette expédition parmi les plus belles du Québec.

Mais ce qui la rend encore plus belle, c’est son itinéraire totalement sauvage, une rareté de nos jours au Québec. Les seuls tronçons balisés du parcours sont les sentiers de départ et d’arrivée (12 km et 7 km). Au milieu, c’est l’aventure : une traversée du plateau et des cinq monts où vous seul guidez vos pas sur une vingtaine de kilomètres avec une visibilité souvent nulle à cause du brouillard.

Une randonnée pédestre difficile, mais épique avec camping sauvage, itinéraire aléatoire et pas une âme qui vive dans une ambiance de bout du monde.

  • Distance : environ 45 km en linéaire
  • Temps : 4 à 5 jours
  • Dénivelé moyen : 500 mètres
  • Accès : laisser l’auto au kilomètre 365 de la route 389, possibilité de camper ou de passer la nuit au refuge de la Lyre situé au kilomètre 335.
  • amisdesmontsgroulx.com

À lire aussi : Guide d’achat randonnée: 25 souliers, bottes et sandales pour trouver chaussure à son pied


10 montagnes parmi les plus hautes à affronter au Québec : 

  1. Mont D’Iberville – 1 652 m / monts Torngat, Nord-du-Québec
  2. Mont Jacques-Cartier – 1 268 m / monts Chic-Choc, Gaspésie
  3. Mont Jacques-Rousseau – 1 261 m / monts Torngat, Nord-du-Québec
  4. Mont Gosford – 1 192 m / Montagnes Blanches, Estrie
  5. Mont Richardson  1 185 m / Chics-Chocs, Gaspésie
  6. Mont Raoul-Blanchard – 1 181 m / massif des Laurentides, Charlevoix
  7. Mont de la Table – 1 173 m / Chics-Chocs, Gaspésie
  8. Mont Albert – 1 151 m / Chics-Chocs, Gaspésie
  9. Mont Yapeitso – 1 135 m / monts Otish, Saguenay-Lac-Saint-Jean
  10. Mont Logan – 1 128 m / Chics-Chocs, Gaspésie

À lire aussi : 7 expériences de randonnées à vivre une fois dans sa vie au Québec

Commentaires (2)
Participer à la discussion!

arsene - 03/03/2017 20:31
intéressé par une aventure inoubliable dans le coin de pays qui ma vue naitre en 1963
MONT GROULX qui aimerais me faire découvrir cette aventure et mi préparer comme seul les vraies ferais ce trajet Je suis prêt ... Arno a le gout de l aventure
RefugeProspecteur - 12/11/2012 12:53
Bonjour à tous, pour ce qui est des monts Groulx vous pouvez loger au Refuge du Prospecteur (http://www.refugeduprospecteur.com/) qui est situé au km 336. Nous offrons l'hébergement et les repas, ou si vous avez besoin de juste prendre une douche, communiquer avec votre famille (téléphone et internet) ça nous fera plaisir de vous accueillir.