Rechercher dans le site espaces.ca
  • Parc national du Mont-Tremblant © Québec Authentique, Damien Lair.

8 randonnées pédestres agréables, même en novembre

Le mercure tombe et les belles couleurs brunissent au sol, parfois gelé. Le mois des morts n’attire pas les foules dans les sentiers…et c’est tant mieux par ces temps-ci! Voici huit propositions de randonnée pédestre pas du tout moches, même en novembre.

Pour rappel : la santé publique demande à la population d’éviter les déplacements interrégionaux non essentiels, surtout en provenance d’une zone orange ou rouge.


1. La Chute-aux-Rats dans le parc national du Mont-Tremblant, Lanaudière

Ce parcours roulant offre ses plaisirs aux randonneurs débutants, voire même aux personnes à mobilité réduite (ou aux poussettes) par son caractère multifonctionnel. Au-delà de son accessibilité, on le choisit pour sa progression paisible le long du lac Lajoie jusqu’à une cascade animée de 17 mètres, du bord de laquelle on peut s’attabler pour un encas.

Longueur: aller-retour d’un peu moins de 10 km.
Niveau: facile.
Dénivelé: 25 m.
Info sur le site de Balise Québec.


2. Le Sentier L'Anse de sable au parc municipal de la Baie-des-Rochers, Charlevoix

 Tourisme Charlevoix, Robert Chiasson.

On s’y rend avant les premières neiges pour faire connaissance avec les grandeurs du fleuve. Les vues sont magnifiques du haut de ce sentier protégé par une dense forêt de conifères.  On peut bonifier les récompenses visuelles sans efforts considérables en empruntant au retour le sentier de la chute à ma Grand-mère: un détour de 1,6 km pour une cascade de 6 mètres.

Longueur: aller-retour de 8 km.
Niveau: facile/intermédiaire.
Dénivelé: 100 m.
Info sur le site de Balise Québec.


3. Le sentier du parc des Montagnards de la réserve naturelle du Canton-de-Shefford, Cantons-de-l’Est

Courtoisie Tourisme Cantons-de-l'Est.

Les randonneurs nostalgiques de l’époque où la frontière était franchissable peuvent se rabattre (modestement) sur ce parcours montagnard d’un peu moins de 5 km dont la vue s’ouvre sur la réserve naturelle des Montagnes Vertes. Qui plus est, la qualité de l’aménagement du sentier en tant que tel n’a rien à envier à nos voisins du sud.

Longueur: 4,5 km.
Niveau: intermédiaire.
Dénivelé: 178 m.
Info sur le site de Balise Québec


4. Le sentier de la Chute du Diable dans le parc récréoforestier Saint-Mathieu, Mauricie

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

#tremblant #parcdumonttremblant #waterfall #rainbow #laurentides

A post shared by Mark Pavsek (@mtpavsek) on

Le sentier le plus costaud du parc récompense généreusement chaque pas : chutes, cascades, lacs… L’abondance de conifères ajoute également un peu de couleurs dans un novembre plutôt gris. Mettez-y aussi du vôtre avec des vêtements colorés : il peut y avoir de la chasse dans le secteur.

Longueur: 10,5 km.
Niveau: intermédiaire.
Dénivelé: 200 m.
Info sur le site de Balise Québec.


À lire aussi - Déconfinement : Petit covi-guide des bonnes pratiques sur les sentiers


5. Le sentier de la Falaise, dans la réserve nationale de faune du Cap-Tourmente, Région de Québec

* Mise à jour :  la réserve est actuellement ouverte du lundi au vendredi seulement, sans services. Certains sentiers, dont celui de la Falaise, pourraient ne pas être ouverts au moment votre visite. Il faut consulter la carte sur place pour en savoir plus. 

 Philip Brown.

Marais, plaines, bétulaies et sapinières… ce parc riche en milieux n’est pas chiche en attraits bien vivants. Plus de 180 espèces d’oiseaux y vivent ou s’y arrêtent année après année. Bien sûr, certains ont déjà plié bagage vers des contrées plus chaudes, mais d’autres comme la chouette rayée et le faucon pèlerin y sont toujours actifs.

Longueur: 4,2 km.
Niveau: intermédiaire.
Dénivelé: 165 m.
Info sur le site de Balise Québec


6. Le secteur de Sugar Loaf dans le parc régional des Appalaches, Chaudière-Appalaches

 Stphanie Allard, TCA

On peut s’attaquer au mont Sugar Loaf de front (sentier du Garde-feu #11) par une courte montée abrupte ou opter pour l’aventure en terrain plus vallonné via le sentier Les Castors (#14), le long duquel on enjambera la rivière à deux reprises et on suivra un escarpement rocheux recouvert de résineux.

Longueur: 13 km.
Niveau: intermédiaire.
Dénivelé:  250 m.
Infoparcappalaches.com


7. Le sentier des Escarpements au parc national du Mont-Mégantic, Cantons-de-l’Est

 Paul Dussault, Spaq.

Passages au pied de falaises suscitant une impression de montagne en surplomb, virages aveugles débouchant sur de grandes ouvertures, formations rocheuses ensevelies sous d’épaisses couches de mousses verdoyantes, détours étroits et enclavés suivant une érablière, vue en contre-plongée du massif du mont Mégantic : ici, tout a été aménagé pour maximiser le ratio plaisir/effort.

Longueur: 6,7 km.
Niveau: intermédiaire.
Dénivelé: 180 m.
Info: sepaq.com/pq/mme


8. Le sentier Les Loups du parc national de la Jacques-Cartier, Capital-Nationale

Peu importe la saison, les vallées de la Jacques-Cartier et de la Sautauriski offrent un spectacle saisissant convoité par nombreux randonneurs. En novembre, on risque (moins) de se buter contre la limite de visiteurs quotidienne.

Longueur: 11 km.
Niveau: avancé.
Dénivelé:  447 m.
Infosepaq.com/pq/jac 

Commentaires (0)
Participer à la discussion!