Rechercher dans le site espaces.ca
Kayak au parc des Mille-Iles © Philip Buchanan

Parc de la Rivière-des- Mille-Iles : en kayak dans les bayous

Véritable refuge faunique avec sa rivière poissonneuse, ses marécages peuplés de tortues et ses iles d’où s’envolent de grands hérons, le parc de la Rivière-des- Mille-Iles forme un agréable labyrinthe d’eau et de végétation, à moins de 30 minutes de Montréal. Visite en kayak au fil de l’eau. 

La rive où nous embarquons dans notre kayak est totalement érodée par les pluies diluviennes des derniers jours, conjuguées aux crues spectaculaires du printemps 2017.

Après quelques coups de pagaie qui nous propulsent au beau milieu de la rivière des Mille-Iles, nous sommes bien vite entourés par des forêts inondées – qui doivent sûrement être des îles, par temps sec.

Kayak au parc de la Rivière-des-Mille-Iles © André Chevrier

En canot, en rabaska, en kayak ou en SUP, les amateurs de plein air remontent le courant pour s’éparpiller sur les 26 hectares du territoire. Géré par l’organisme Éco-Nature, le parc de la Rivière-des- Mille-Iles est formé d’une vingtaine d’îles privées appartenant aux villes de Laval et de Rosemère. Il est possible de s’en approcher pour observer les nombreuses espèces aquatiques qui grouillent sur leurs rives. On peut même voir une douzaine de tortues prendre le soleil sur des troncs flottants et plusieurs beaux hérons s’envoler majestueusement au-dessus de nos kayaks autour de l’Ile-aux- Fraises.

Kayak au parc de la Rivière-des-Mille-Iles © André Chevrier

En une heure de coups de pagaie, nous avons réussi à quitter le secteur le plus achalandé du parc pour nous échapper du côté de l’île Chabot. Ici, il est difficile de se croire à quelques kilomètres seulement de la cohue montréalaise. Sans quitter nos kayaks, nous glissons sur l’eau qui a inondé l’île d’un bon mètre d’eau. Une véritable forêt inondée qui nous téléporte directement en plein bayou louisianais.

Kayak au parc de la Rivière-des-Mille-Iles © André Chevrier

Après un casse-croute improvisé sur un ponton de bois partagé avec un groupe de jeunes pêcheurs, il est temps de faire la route de retour vers le centre de services du parc. Grâce au courant en notre faveur, les kayaks surfent presque sur les vagues, ce qui nous donne le loisir d’espionner de loin les habitants des riches villas riveraines.

À l’entrée du parc, il est possible de louer des embarcations à l’heure ou à la journée et de suivre l’un des quatre circuits autoguidés. On peut aussi joindre un groupe pour une sortie en kayak au crépuscule.


Espaces vous recommande également :

>> Voguer sur la Rivière-des-Mille-Iles

>> Vélo de route à Terrebonne et Mascouche

Commentaires (0)
Participer à la discussion!

À decouvrir