Rechercher dans le site espaces.ca
  • © Maude Thériault Gauthier

Rando hivernale au parc des Chutes Monte-à-Peine-et-des-Dalles

Pour la première fois cette année, ce joli parc régional de Lanaudière ouvre ses sentiers aux randonneurs, durant la période hivernale. Notre collaboratrice s’y est rendue… et elle n’a pas été déçue.

Munies de raquettes, nous nous apprêtons à braver le froid pour découvrir ce parc peu connu à l’orée de trois municipalités lanaudoises (Sainte-Mélanie, Saint-Jean-de-Matha et Sainte-Béatrix). Accessibles exclusivement par l’entrée de Sainte-Mélanie cet hiver, ses 11 sentiers totalisent 17 km sur une superficie de 750 acres.

C’est sur le chemin Desjardins que nous planifions de mettre le cap, nommé d’après la famille qui y exploitait un moulin jusqu’au début du 20e siècle. La plupart des 30 000 visiteurs annuels choisissent d’ailleurs ce trajet de 5 km puisqu’il permet de longer la rivière l’Assomption jusqu’à Saint-Jean-de-Matha.


À lire aussi : 5 cascades glacées à photographier au Québec


Dès notre entrée dans le parc, une randonneuse talonnée de ses enfants confirme le bon état des pistes. «Il y a moyen de sortir des sentiers battus, si le coeur vous en dit ! », lance-t-elle à notre intention. Une recommandation qui ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd.

Une piste secondaire semble d’ailleurs rejoindre le sentier Desjardins, situé au niveau de la rivière l’Assomption, dont l’écho nous parvient. Nos raquettes flanchent sous l’escarpement du terrain non balisé, nous entraînant dans une descente des plus hilarantes. Conifères et troncs dénudés se succèdent jusqu’au pont Jean-Pierre Masson – un clin d’oeil à l'interprète de Séraphin dans la mythique série Les Belles Histoires des Pays d’en Haut, dont une partie du tournage s’est déroulée ici-même.

© Sophie Lachance

À la rivière l’Assomption de voler la vedette, sur laquelle de microscopiques banquises s’entrechoquent. Le sentier borde le cours d’eau jusqu’aux impressionnantes chutes Monte-à-Peine, mi-gelées, mi-bouillonnantes, en aval de la rivière Noire. Des panneaux interdisant la baignade ne manquent pas de nous arracher un sourire, et c’est plutôt dans le bois que nous replongeons, là où le terrain s’élève pour offrir une vue sur les collines enneigées. Puis sur le tourbillon créé par les chutes Desjardins.

De là, le choix revient au randonneur d’effectuer une boucle par la Grand Nord ou de poursuivre jusqu’au secteur Sainte-Béatrix, où déferlent les chutes des Dalles en plein coeur d’un canyon. Nous prenons l’embranchement la Coulée, seule portion de notre balade offrant un défi cardiovasculaire. Dans tous les cas, le parc des Chutes Monte-à-Peine-et-des-Dalles nous aura coupé le souffle plus d’une fois.


Infos

S’y rendre : de Montréal, suivre l’autoroute 40 en direction de Québec. Prendre la sortie 122 pour rejoindre la 131 Nord en direction de Joliette. Une fois à Lourdes-de-Joliette, tourner à gauche sur la rue Principale. Environ 10 km plus loin, prendre à gauche sur chemin du Lac S., puis à droite sur le 8e rang.

Stationnement gratuit.
60, Champs Vallon, Sainte-Mélanie
Coût : Gratuit pour la saison hivernale 2019
Horaire : Ouvert seulement les samedi et dimanche de 8 h à 17 h
Info : parcdeschutes.com

Commentaires (0)
Participer à la discussion!