Rechercher dans le site espaces.ca
  • Photo : Dylan Page / Tourisme Québec

7 descentes de rivière tranquilles à faire en canot

Envie de profiter de la belle saison jusqu'au bout? Pourquoi ne pas partir en canot en famille pour quelques heures? Ce ne sont pas les rivières qui manquent au Québec, et plusieurs d'entre elles sont idéales pour les canoteurs débutants. En voici quelques-unes où l'on peut faire la location d’embarcation à l'heure ou à la journée.

1. La rivière des Mille-Îles, Laval  

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Tammy (@itstammyslife) on

Le parc de la rivière des Mille-Îles qualifie ses îles et ses marais de « bayous », rien de moins. C’est donc une surprenante immersion en nature qui attend les canoteurs, au coeur de Laval. Des haltes sont possibles sur les îles du parc (tables à pique-nique, tours d’observation) et plusieurs animaux pourraient croiser votre route (castors, grands hérons, tortues, ouaouarons).

2. La rivière du Diable, Laurentides  

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Sandy (@sandrinelessard) on

À essayer dans le parc national du Mont-Tremblant : la descente non guidée de la sinueuse rivière du Diable. Au départ du lac Chat, on descend doucement avec le courant, en s’arrêtant sur les bancs de sable et en guettant la faune. Navette pour se rendre au point de départ. Durée : 4h.

  • Canot, équipement et navette: 57,50 $ (plus les frais d’accès)  
  • sepaq.com/pq/mot

À lire aussi : Canot-camping : 7 destinations de rêve 


3. La rivière Bonaventure, Gaspésie  

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Alexandre And Francis (@iamnomad_) on

Dans la Baie-des-Chaleurs, Cime Aventures propose différentes descentes sur la rivière Bonaventure, notamment en canot. Vous êtes débutant? Le parcours non guidé La familiale, qui dure environ 2 h, vous permettra de profiter doucement de la transparence légendaire du cours d’eau, sur 8 km. Une navette vous conduira au point de mise à l’eau.

4. La rivière Malbaie, Charlevoix  

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Bonjour Quebec (@tourismequebec) on

Pour canoter au creux de falaises imposantes, on n’hésite pas à se rendre au parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie. Il est possible d’y louer un canot à l’heure ou à la journée, ou encore de s’offrir un séjour de canot-camping en réservant un site à l’Équerre, accessible uniquement à pied ou à la rame (8 km, sans navette).

  • Canot: 18 $ / heure - 36 $ / 4 heures - 51,50 $ / journée. Forfait camping : à partir de 99 $ pour 2 adultes (plus les frais d’accès)
  • sepaq.com/pq/hgo

5. La rivière Missisquoi, Cantons-de-l’Est  

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by studiopixels (@studiopixels) on

Au départ de Mansonville ou de Highwater, suivez le courant de rivière Missisquoi sur 12 ou 15 km, jusqu’à Glen Sutton. Canoe & Co offre un service de navette et la location de canot, et considère ce trajet comme idéal pour les canoteurs débutants ou intermédiaires.  Au fil de l’eau : pêche, pique-nique, baignade. Durée entre 2,5 h et 4 h.

Installée directement au bord de la rivière, à Mansonville, la Station O'kataventures propose également de courtes randonnées de canot sans guide, la location d'équipement et un service de navette.

6. La rivière Saint-Maurice  

Mauricie

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Centre d'Aventure Mattawin (@camattawin) on

 

Magnifique rivière québécoise, la Saint-Mauricie est appréciée pour le canot-camping, mais il est aussi possible d'y faire de plus courtes sorties sur l’eau. Au Centre d’aventure Mattawin, à Trois-Rives, on propose la location de canot avec service de navette. Le parcours Grand-Anse, par exemple, se fait en 3 à 5 h (19 km).

7. La rivière Noire Nord-Ouest  

Chaudière-Appalaches

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by (@elodie.dogs) on

 

Dans le parc régional des Appalaches, cette rivière anciennement utilisée pour la drave est tout en méandres, et elle permet des excursions pour les canoteurs débutants ou avancés. Il est possible de louer un canot pour faire un aller-retour de 14 km (ou moins) entre le pavillon d’accueil de Sainte-Lucie-de-Beauregard et le lac Frontière.


À lire aussi : 8 conseils pour s'initer au SUP-camping

Commentaires (0)
Participer à la discussion!