Rechercher dans le site espaces.ca
  • Photo Adobe Stock

Camping au Québec : 5 terrains qui acceptent les chiens

Au Québec, trouver des campings qui acceptent les chiens n’est pas toujours de tout repos: chaque année, des sites s’ajoutent, mais plusieurs interdisent encore les campeurs à quatre pattes. Voici cinq campings où ils sont les bienvenus, ainsi que des pistes pour en trouver d’autres.  

CAMPING DE LA RIVIÈRE GENTILLY 

Ici, les chiens sont accueillis à bras ouverts partout, sauf dans les sentiers de vélo de montagne. En fait, on les accepte pourvu qu’ils se comportent en gentils toutous: c’est tolérance zéro pour les chiens agressifs ou qui aboient beaucoup.

CAMPING DE LA MINGANIE 

On adore ce camping très bien organisé de Longue-Pointe-de-Mingan, sur la Côte-Nord, car les chiens peuvent s’amuser sur la plage. La famille Loiselle sait recevoir, et vous pourriez même croiser ses chiens, qui aident à la distribution du bois.

CAMPING PARADIS MARIN

C’est l’un des meilleurs campings au Québec pour observer les baleines; laissez-vous bercer par leur souffle pour vous endormir. Ici, les chiens sont encore admis, mais ils doivent vraiment montrer patte blanche et être dociles, car le proprio commence à repenser sa politique d’accès en raison de cabots (et de maîtres) récalcitrants qui ne respectent pas toujours les règlements. Faites donc en sorte que Pitou se présente sous son meilleur jour, car ce serait triste que nos compagnons finissent par être privés de l’accès au Paradis!

CAMPING ET RANCH DU FJORD

À seulement quelques minutes du traversier de Tadoussac, ce petit camping avec vue sur le fjord du Saguenay, situé entre terre et mer, est un éden pour les campeurs. Si votre compagnon poilu aime se balader, vous pourrez vous promener dans un beau sentier longeant une rivière et menant à une chute, où les chiens doivent absolument être en laisse. Des frais de 2 $/nuit sont ajoutés pour tout chien qui accompagne les campeurs.

CAMPING DE COMPTON 

Ici, on jouit d’un fort beau panorama qui permet de voir jusqu’au mont Orford — à 35 km de là — par beau temps. On peut même laisser Pitou courir sans laisse dans le grand parc à chiens clôturé. Il pourra aussi faire une saucette dans la rivière sans laisse. Cependant, ailleurs sur le camping, celle-ci demeure obligatoire en tout temps. 


À lire aussi : 12 sentiers coups de coeur pour randonner avec son chien


Ailleurs au Québec

Désormais, presque tous les parcs nationaux du Québec acceptent les chiens, dans une certaine mesure, y compris dans plusieurs de leurs campings. Pour découvrir lesquels: sepaq.com/animaux.

Dans le cas des parcs nationaux du Canada, il faut faire une recherche par parc sur pc.gc.ca/fr/pn-np et garder à l’esprit que, fort souvent, les chiens ont accès aux campings, mais pas aux sentiers.

Sur partoutavecmonchien.com, il est possible d’effectuer une recherche par région ou en inscrivant « camping » dans la barre de recherche.

Le site campingquebec.com recense bon nombre de campings québécois où les chiens peuvent séjourner, mais il vaut toujours mieux vérifier si les informations sont à jour.


Règles de base pour camper avec Fido

Quand on fait du camping avec son chien, il ne faut pas oublier de respecter le b.a.-ba de la cohabitation harmonieuse: en laisse (même sur son emplacement), sans bruit et sans trace. Bref, ne laissez pas votre chien seul, ne le laissez pas aboyer et ramassez ses besoins. Il ne faut jamais oublier qu’en se comportant de façon irresponsable, on met en péril l’accès des chiens aux campings.


Ce texte est tiré du magazine hors-série Coup de pouce Camping


À lire aussi : 10 conseils pour une sortie sur l'eau réussie avec son chien

Commentaires (2)
Participer à la discussion!

Penelope - 09/09/2019 12:24
Voici une autre camping qui accepte les chiens dans les Laurentides; Camping le fou du roi bas sur le bord de la Riviere-Rouge
http://www.camping-ete.ca/
nounoursatuque - 08/07/2017 15:19
Que les chiens soient acceptés dans certains terrains de camping, c'est bien. (bien que, ceux-ci sont parfois littéralement envahies par des meutes de chiens (je pense, en autres, au Diable-Vert ). Autrement dit, le peu d'espace pour les chiens crée une concentration énorme dans les quelques endroits qui les autorisent. Prenez la Sebka, ils ont du faire marche arrière et revenir sur la décision d'accepter les chiens.)

Mais, il ne faut pas se contenter de si peu. Tous les campings dont la propriété est collective (Parcs nationaux, provinciaux, régionaux, .. campings municipaux, ...) sont PUBLICS.

Le fait d'interdire à une partie de la population l'accès à ces parcs (on peut qualifier cela de discrimination envers les propriétaire des chiens) est clairement contraire aux objectifs d’accessibilité à tous.

Cette injustice (envers les propriétaires de chiens) doit être dénoncée.

https://www.facebook.com/groups/1451234228512143/