Rechercher dans le site espaces.ca
  • Côtes à vélo © Shutterstock

Vélo de route : 10 défis de grimpe à relever en Amérique du Nord

Il y a quelques mois, nous vous présentions 10 côtes parmi les plus difficiles à gravir à vélo, au Québec. Si ça  ne vous suffit pas, nous en avons trouvé 10 autres, encore plus exigeantes, dans le reste du pays et chez nos voisins américains. De quoi vous faire regretter celles d’ici !

Au Canada

Promenade des Prés-dans-le-ciel - Revelstoke (Colombie-Britannique)

© Daniel Stewart - Road Cycling Revelstoke

26 km
1 468 m de dénivelé positif
5,6 % de pente moyenne

C’est la montée la plus difficile au Canada. Ouverte seulement entre juillet et septembre, elle se trouve dans le parc national du Mont-Revelstoke, géré par Parcs Canada (droit d’entrée de 8,50 $). Pour arriver au sommet, il faut emprunter la Promenade des Prés-dans-le-ciel (qui porte très mal son nom) et ses 15 virages en épingle à cheveux.

Info : pc.gc.ca


À lire aussi : Les côtes les plus difficiles du Québec


Apex Mountain Road - Penticton, Vallée de l'Okanagan (C.-B.)

© Granfondo Axel Merckx Okanagan

10,2 km
831 m de dénivelé positif
8,1 % de pente moyenne

Apex Mountain est une station de ski située sur le mont Beaconsfield, à l'ouest de la ville de Penticton. Mais pour y arriver, il faut d’abord s’échauffer sur la Green Mountain Road (600 m de dénivelé sur 23 km) avant de suer à grosses gouttes sur la véritable ascension d’environ 10 km !


Goldstream Heights Drive - Victoria, île de Vancouver (C.-B.)

© AdobeStock

7,7 km
340 m de dénivelé positif
4,4 % de pente moyenne

Une côte populaire auprès des cyclistes de Victoria et de l’île de Vancouver, surtout ceux qui veulent se tester en faisant grimper leur rythme cardiaque pendant au moins 20 bonnes minutes. La route depuis Victoria n’est également pas de tout repos, avec quelques solides montées. Belle vue sur l’océan au sommet.


Cape Smokey - Île du Cap Breton (Nouvelle-Écosse)

© Shutterstock

2,2 km
211 m de dénivelé positif
9,4 % de pente moyenne

Située sur la fameuse Cabot Trail, cette côte n’est certainement pas la plus difficile du pays, mais elle offre une vue panoramique des plus spectaculaires sur l’océan Atlantique. Méfiez-vous toutefois de sa pente, suffisamment raide pour vous faire rapidement perdre le souffle!


Aux États-Unis

Pic White Mountain (Californie)

32,7 km
1 948 m de dénivelé positif
5,8 % de pente moyenne

Attendez-vous à souffrir dans cette montée, qui n’a rien à envier à certains cols du Tour de France. Certains cyclistes la surnomment « The Beast » (la Bête). Elle figure dans le top 10 des côtes les plus difficiles du pays. Après tout, ce n’est pas un pic pour rien… Et si la pente n’est pas suffisante, la chaleur vient aussi jouer les trouble-fêtes.


Pic Pike (Colorado)

© Shutterstock

39 km
2 451 m de dénivelé positif
6,1 % de pente moyenne

Pic Pike est une montagne de 4 301 m d’altitude. Et pourtant, on peut quand même se rendre au sommet en vélo par une route asphaltée… de 39 km ! Un véritable marathon cycliste vous attend au départ du village de Manitou Springs. Mais le décor montagneux absolument époustouflant vous fera oublier la fatigue. Un classique à grimper absolument si vous êtes dans la région ! 


Little Cottonwood Canyon (Utah)

© Shutterstock

17 km
1 222 m de dénivelé positif
7,2 % de pente moyenne

Little Cottonwood Canyon n’a rien d’une « petite » balade. Elle est juste « little » car plus étroite que sa consoeur Big Cottonwood Canyon, située à 6 km plus au nord. La route 210 permet, en hiver, d’accéder aux stations de ski Alta et Snowbird. Au printemps et en été, c’est une montée très populaire pour les cyclistes habitant (ou de passage) dans la région de Salt Lake City. 


Clingmans Dome - Parc national des Great Smoky Mountains (Caroline du Nord / Tennessee)

© Shutterstock

33,5 km
1 610 m de dénivelé positif
6 % de pente moyenne

C’est le point culminant des Great Smoky Mountains, mais surtout le plus haut sommet du sentier des Appalaches. La « randonnée » cycliste débute au centre d'accueil des visiteurs de Sugarland, dans le parc national des Great Smoky Mountains (aucun droit d'entrée). La montée est progressive et la pente alterne entre 3 % et 8 %.

Info : nps.gov


Mont Mitchell (Caroline du Nord)

© Shutterstock

39,2 km
1 852 m de dénivelé positif
4 % de pente moyenne

Perché à 2 037 mètres d’altitude, le mont Mitchell est le plus haut sommet de la chaîne de montagnes des Appalaches. Une fois les 39 km grimpés sur la route 80, Blue Ridge Parkway et enfin la route 128, la récompense vaut tous les efforts : une vue splendide sur toute la région. On peut même voir jusqu’à 160 km par temps dégagé. 


Mont Washington (New Hampshire)

© Mt. Washington Auto Road Bicycle Hillclimb

Normalement interdit à l’année aux vélos, le mont Washington est ouvert aux cyclistes au cours d’un événement spécial, le Mt. Washington Auto Road Bicycle Hillclimb, qui a lieu la troisième fin de semaine d’août. Il figure parmi les sommets les plus difficiles aux États-Unis avec 12 km de montée, 1 436 m de dénivelé positif et 12,1 % de pente moyenne. Du très costaud ! Info: mwarbh.org

Commentaires (0)
Participer à la discussion!