Rechercher dans le site espaces.ca
  • Parc national du Fjord-du-Saguenay © Yves Ouellet - Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean

5 randonnées incontournables au Saguenay–Lac-Saint-Jean

La région du Saguenay–Lac-Saint-Jean fait bonne figure dans le palmarès des plus beaux endroits où randonner au Québec. Son fjord façonne à lui seul un paysage de démesure, mais ses forêts boréales verdoyantes et ses vallées encaissées apportent autant de grandiose aux randonnées. Voici cinq sentiers pédestres qui le prouvent.

1. Sentier Le Fjord, parc national du Fjord-du-Saguenay

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Marieve (@marievep05) on

Le sentier Le Fjord est un défi aussi grand que sensationnel, pour les adeptes de longue randonnée. Longeant la crête des falaises du côté nord du fjord du Saguenay, de la baie Sainte-Marguerite à Tadoussac, ce sentier linéaire de 41 km se complète en quatre jours et trois nuits, en refuge ou en camping.

Les montées et descentes dépourvues de grands plats, amplifiées d’immenses forêts de conifères, de toundra puis de caps de roche attisent les plus aguerris. À plusieurs endroits, le sentier laisse entrevoir d’époustouflants points de vue sur le fjord.

C'est particulièrement le cas aux abords de la baie Sainte-Marguerite, où les randonneurs ont de fortes chances d’observer des phoques communs et des bélugas. Des parcours plus courts sont également envisageables, selon le point d’arrivée et de départ.

Distance : 41,1 km (aller seulement, prévoir deux voitures ou utiliser la navette de voiture proposée par les partenaires du parc)
Niveau : difficile
sepaq.com/pq/sag


À lire aussi : Les plus belles randonnées du parc national du Fjord-du-Saguenay


2. Sentier Les Caps, parc national du Fjord-du-Saguenay

Toujours au parc national du Fjord-du-Saguenay, le parcours Les Caps demeure un classique et figure parmi les sentiers de longue randonnée les plus spectaculaires au Québec. En deux ou trois jours (avec nuitée en refuge ou camping), cette randonnée sportive passe de cap en cap, le long des falaises, et permet de filer jusqu’à L’Anse-Saint-Jean depuis Baie-Éternité.

Au cœur de ce parcours forestier de près de 32 km se succèdent plusieurs lacs, sous-bois et forêts mixtes, en passant par de sensationnels points de vue – celui des géants ou du cap Éternité, par exemple. Le sentier continu se parcourt dans un sens comme dans l’autre.

Distance : 27 à 32 km (aller seulement, prévoir deux voitures ou utiliser la navette de voiture proposée avec des partenaires du parc)
Niveau : difficile
sepaq.com/pq/sag


3. Sentier du lac Kénogami

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Sandrine Laflamme (@sandrinelt) on

Pour qui veut explorer l’arrière-pays saguenéen, le sentier linéaire du lac Kénogami est à découvrir. En mode courte ou longue randonnée, cet itinéraire panoramique et gratuit longe la rive sud du lac et s'étire sur 40 km, d’Hébertville jusqu'à Laterrière.

Le parcours débute par une tour d'observation de 12 m, au sommet du centre de ski Mont Lac-Vert, qui offre aux randonneurs un splendide panorama sur la plaine d'Hébertville et sur le lac Saint-Jean. Rivières, ruisseaux, lacs et escarpements rocheux viennent ensuite ponctuer le sentier.

Pour une randonnée d'un jour, le tronçon le plus impressionnant est celui qui passe par le cap à l'Aigle, surtout connu pour l’escalade. Du haut de cette falaise de 75 mètres se trouve l’une des plus belles vues sur la région.

Les randonneurs motivés qui veulent compléter toute la traversée (quatre jours et trois nuits, en refuge ou en camping) pourront expérimenter la nacelle autotractée surplombant la rivière Pikauba, longue de 100 mètres, ainsi que le pont suspendu de 23 mètres de la rivière Cyriac.

Distance : 40 km
Niveau : intermédiaire
Dénivelé : 250 mètres
cprlk.wordpress.com


4. Sentier Eucher, La Baie

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Laura Ducharme (@lauraducharme) on

Les Baieriverains apprécient depuis longtemps les beautés du sentier Eucher. Ce parcours prend pied à la marina de La Baie, sur la route de L’Anse-à-Benjamin, et se termine à l’Anse à Poulette. Entre les deux se dessine un itinéraire en bordure de fjord qui offre des points de vue étonnants sur la baie des Ha! Ha!

Les premières foulées permettent de traverser les vestiges d’un incinérateur à écorce et des fondations de pierre, pour ensuite s’accentuer dans une montée le long des parois du fjord. Au sommet, le sentier Eucher croise la croix du Centenaire, érigée en 1938, puis se prolonge dans la boucle du sentier des Berges. Ce petit détour mène directement aux abords idylliques et sauvages du fjord, avant qu'on emprunte le chemin du retour. Il est difficile de s’imaginer qu’une randonnée plutôt « urbaine » s’abandonne à un tel panorama, tout en demeurant accessible à tous.

Distance : 8 km (aller-retour)
Niveau : intermédiaire
Dénivelé : 150 mètres
saguenaylacsaintjean.ca/fr/activites/activite-sentier-eucher


5. Randonnée des Pics, parc national des Monts-Valin

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Rébecca Savard-Martin (@rebeccasavm) on

Sillonnant les frontières du Nord, le sentier des Pics du parc national des Monts-Valin est marqué par de nombreux sommets allant de 300 à 980 mètres d’altitude. Un parcours de deux à trois jours dans la section la plus vertigineuse du massif!

Sur plus de 20 km, cette randonnée permet de traverser le parc d’est en ouest et de s’aventurer au lac Martin-Valin, dans la vallée des Fantômes, au pic Dubuc puis dans les hauteurs du pic de la Tête de Chien, avant de retourner à l’accueil. Un sentier linaire exceptionnel à effectuer dans un sens comme dans l’autre. Les plus sportifs préfèrent cependant amorcer la randonnée depuis l’accueil, pour affronter de face l’ascension de la montagne et multiplier les efforts.

Distance : 22 km (service de navette et de transport de bagages disponibles sur réservation)
Niveau : difficile
sepaq.com/pq/mva

Commentaires (0)
Participer à la discussion!