Rechercher dans le site espaces.ca
  • © Frédérique Sauvée

En ski nordique à travers les montagnes de Charlevoix

Au cœur de l’arrière-pays de Charlevoix, à quelques kilomètres au nord du parc national des Grands-Jardins, se trouve un territoire recouvert de montagnes gorgées de neige et encore (presque) vierges de traces. Récit d’une exploration guidée de trois jours en ski nordique dans la Zec des Martres.

Depuis les contreforts du mont du Lac à l’Empêche, une mer de montagnes et d’épinettes nous entoure. Les peaux de phoques bien collées à nos larges skis de fond, nous grimpons sur le dos de la montagne en faisant de larges virages en S. Dans l’effort, personne ne parle et on n’entend plus que le glissement caractéristique des skis sur la neige.

© Frédérique Sauvée

Une fois là-haut, Yohann, le fondateur de la compagnie de guides Quatre Natures, nous nomme chacun des sommets (mont Dufour, pic de l’Aigle, Button, et.) qui se dévoilent sous nos yeux, jusqu’au fleuve que l’on perçoit au loin. « Maintenant, que le fun commence! » nous lance-t-il alors qu’il s’élance dans la pente après avoir enlevé ses peaux.

La descente est une vraie récompense. On glisse avec (plus ou moins de) contrôle dans une épaisse couche de neige déposée dans les derniers jours. Dans la section haute de la montagne, on skie dans une aire ouverte entourée d’un décor boréal grandiose. Les choses se corsent lorsqu’on atteint les sous-bois. La navigation entre les sapins est plus délicate mais nous exerce à mesurer notre vitesse en formant de beaux chasse-neiges.

© Quatre Natures

Arrivés au chalet de la Taïga qui nous sert de refuge pour ces trois jours d’escapade hivernale, nous dévorons le lunch après les efforts de la matinée. Sa position géographique, à 4 km de l’accueil de la Zec des Martres et au départ de nombreux sentiers du secteur du lac à l’Écluse, est stratégique pour une exploration en boucle de demi-journées.

Justement, l’après-midi, c’est le sentier du Cadot (5,2 km aller-retour) que nous empruntons jusqu’à un autre point de vue, cette fois sur le lac à la Main. La descente, étroite et sinueuse, nous épuise suffisamment pour être satisfaits de rentrer nous reposer pour la nuit au refuge.

© Frédérique Sauvée

Le lendemain, une autre superbe demi-journée nous attend du côté du pic de la Grive et du mont du Lac à l’Écluse. Le soleil est resplendissant et nous offre une traversée éblouissante sur la banquise du lac que nous franchissons tels des explorateurs polaires. Du sommet, le vent est suffisamment clément pour nous permettre de sortir les drones et de prendre des photos en hauteur du panorama à 360 degrés sur les montagnes de Charlevoix. La descente est, encore une fois, une belle partie de rigolade.

Envahis d’un goût de trop peu, nous devons toutefois remballer nos affaires (transportées en motoneige) pour retourner à la civilisation. Mais nous n'avons tous en tête qu’une seule idée : revenir l’hiver prochain et nous attaquer, cette fois, à la Traversée de Charlevoix sur sept jours.

© Quatre Natures


Informations 

  • Séjour guidé de trois jours en ski nordique avec Quatre Natures
  • Inclus : transport depuis Québec, repas, transport des bagages, hébergement, équipement de camping et de ski nordique et service de guide.
  • À partir de 570 $
  • quatrenatures.com
  • traverseedecharlevoix.qc.ca
Commentaires (0)
Participer à la discussion!