Rechercher dans le site espaces.ca
  • © Antonio Grosz, Unsplash

5 applications cartographiques à avoir sur son cellulaire

Saviez-vous que la puce de géolocalisation de votre téléphone fonctionne même lorsque vous n’avez pas de réseau Internet ou cellulaire? Plusieurs applications permettent ainsi d’avoir accès à de multiples cartes pour rendre vos déplacements en plein air plus sécuritaires. En voici cinq, régulièrement utilisées au Québec.  


1. Fatmap

Fatmap

Développée il y a sept ans à Chamonix, en France, Fatmap vise à rendre les activités de plein air plus sécuritaires et plus accessibles, comme l’explique Misha Gopaul, fondateur de l’entreprise qui a conçu cette appli. Cette dernière permet de naviguer sur de superbes cartes en 3D et de découvrir le terrain environnant, avec des détails comme le couvert forestier ou les clairières du coin. Lors d’une récente sortie de ski hors piste dans la forêt Montmorency, l’application m’a ainsi permis de trouver un champ de neige situé à proximité, dans une forêt dense.

Selon Misha Gopaul, la force de cette appli est d’avoir été créée pour les milieux sauvages, et non pas pour les milieux urbains. Elle intègre les données de différentes sources satellites, les informations cartographiques nationales et les principaux sentiers connus. « La communauté qui adopte cette application permet aussi de la rendre plus efficace en transmettant ses trajets et ses sentiers », dit le fondateur, qui ajoute que les tracés sont revus et modérés pour assurer la fiabilité des informations, et que les fichiers GPX peuvent être importés.

Fatmap se démarque notamment par ses évaluations des domaines skiables et ses données sur le couvert neigeux, une option payante. La version de base est gratuite et les cartes peuvent être téléchargées pour être utilisées hors ligne. 

 


2. Gaia GPS

Gaia GPS

Cette application est l’une des plus appréciées des utilisateurs de plein air. Que ce soit pour identifier les meilleurs secteurs de récolte de champignons avec Morille Québec ou pour trouver son chemin lors d’une randonnée dans les monts Groulx, elle permet de se géolocaliser précisément dans des secteurs préalablement identifiés grâce aux données téléchargées dans l’appli.

« On met la puissance de plus de 300 cartes au bout de vos doigts », résume Brian Riordan, vice-président de Gaia GPS, qui a récemment été rachetée par le groupe Outside. Toutes ces cartes permettent de superposer des vues complexes pour rendre les déplacements et les itinéraires plus sécuritaires. À noter qu’il est possible de télécharger plusieurs types de fichiers, dont les GPX et KML. Depuis peu, les données de Trailforks — une appli aussi rachetée par le groupe Outside — ont également été intégrées à Gaia GPS.

Du côté des options payantes, il est possible d’ajouter différentes couches cartographiques, comme l’épaisseur du couvert neigeux, des données topographiques précises, des photos satellites, la délimitation des terres publiques ou des cartes illustrées de National Geographic. Comptant autant sur plus de quatre millions d’utilisateurs que sur le partenariat avec Trailforks et la puissance du réseau d’Outside, le groupe souhaite continuer de propulser la technologie pour devenir « l’Étoile polaire techno » qui guide les aventuriers.


À lire aussi - Hot Poc : des sacs de couchage pour cellulaire faits au Québec à partir de vieux manteaux d'hiver


3. Avenza Maps

Avenza Maps

Cet outil cartographique est utilisé par plusieurs professionnels forestiers, par les pompiers et par l’industrie du plein air, notamment pour la randonnée. Il s’avère particulièrement utile pour intégrer ses propres cartes créées selon des besoins précis. C’est pourquoi les gens derrière le site de ski hors piste du mont des Allemands, Guillaume Tremblay-Boulay et Julie Lessard, ont misé sur cette appli pour géoréférencer les itinéraires d’ascension et de descente, le tout sur un fichier PDF.

Il suffit de télécharger un de ces fichiers géoréférencés (après l’avoir conçu) et de l’ajouter à l’application pour obtenir les données disponibles sur le site là où le réseau cellulaire n’est pas accessible. La version gratuite permet d’utiliser trois cartes, mais il est possible d’en conserver davantage sur son téléphone et de faire la rotation au besoin.

Sur Avenza Maps, on trouve aussi près d’un million de cartes à télécharger, dont plusieurs réalisées par National Geographic, la Sépaq et Parcs Canada, détaille Christian Baudchon, responsable du département de ventes des cartes à Avenza Maps. « Toutes ces entreprises utilisent notre plateforme pour offrir ou vendre leurs cartes », dit-il. Selon lui, Avenza Maps se démarque par ses cartes produites par des professionnels, plutôt que de miser sur des cartes génériques. Plus de 7000 cartes sont ainsi offertes au Québec, notamment pour des escapades dans les parcs nationaux et pour des parcours canotables.


4. Ondago

Ondago

Cette application québécoise publie les cartes officielles des sentiers de plein air du Québec. « C’est comme avoir une carte papier dans les mains, et on peut même y ajouter des photos, de l’audio et du texte », décrit Benoit Racine, le gestionnaire de produit. Même si on perd le réseau, la puce de géolocalisation demeure fonctionnelle; cependant, il faut d’abord avoir téléchargé la carte du site à visiter pour que la carte soit accessible.

L’application est gratuite, car ce sont les gestionnaires de sentiers qui paient le service de diffusion des 365 cartes officielles, dont une majorité se trouvent au Québec. « Ça assure un meilleur suivi des règles, notamment en ce qui a trait aux passages sur les terres privées », note Benoit Racine. D’autres fonctionnalités payantes seront ajoutées prochainement.


5. Ski Haute-Gaspésie

Ski Haute-Gaspsie

Pour quiconque a l’intention d’aller skier dans les Chic-Chocs, l’application Ski Haute-Gaspésie se veut un outil très pertinent et facile d’utilisation, même pour les néophytes. Développée par Avalanche Québec, elle présente les principaux sites de ski hors piste, avec les itinéraires d’ascension et de descente, dans le parc national de la Gaspésie et dans la réserve faunique des Chic-Chocs.

Avec l’aide de ces cartes, il est possible de se géolocaliser facilement en temps réel sur les sites. Le bulletin d’avalanche du jour pour le secteur est aussi aisément accessible à même l’appli. On trouve également des informations concernant certains sites à Murdochville et sur la Côte-Nord. Même pour parcourir les nouveaux secteurs récemment aménagés ou pour planifier une exploration sur le territoire, l’application demeure pertinente, car on peut y voir toutes les données topographiques sur le terrain. Pour utiliser les cartes hors ligne, il faut toutefois les télécharger à l’avance sur son téléphone.


À lire aussi : 5 mythes sur les avalanches au Québec


Bon à savoir


© Patrick Schöpflin, Unsplash

Si toutes ces applications demeurent fonctionnelles lorsqu’on est hors réseau cellulaire, il faut toutefois télécharger les cartes avant de perdre le signal. L’idéal consiste donc à mettre son téléphone en mode avion en arrivant en milieu naturel, sinon la puce GPS demeure active et risque d’entamer sérieusement l’autonomie de la batterie du téléphone.


D’autres applis à essayer

Entre autres applications, Komoot, AllTrails, Ramblr et Spyglass offrent aussi des options intéressantes pour la navigation et la géolocalisation en plein air au Québec.

Commentaires (0)
Participer à la discussion!