Rechercher dans le site espaces.ca
  • © Sépaq (photo de droite) / © Andre Olivier Lyra - Monastère des Augustines (photo de gauche)

Un forfait monastère et parc national de la Jacques-Cartier pour se ressourcer

Un séjour combinant la tranquillité d’un ancien monastère et le silence d’un parc national enneigé: il fallait y penser, mais en fait, il n’y a pas mieux comme petit voyage pour se recentrer.

Le Monastère des Augustines et la Sépaq offrent en ce moment un forfait appelé « Ressourcement et nature » qui comprend deux nuits dans le Vieux-Québec et une nuit dans le parc national de la Jacques-Cartier.

Patrimoine et paix intérieure


© Monastère des Augustines

Le séjour commence rue des Remparts, à Québec, dans les couloirs de l’ancien monastère de l’Hôtel-Dieu. Fondé par les sœurs Augustines en 1639, il est à l’origine d’un des plus vieux hôpitaux en Amérique du Nord. Les religieuses y ont vécu et soigné les malades pendant plus de 350 ans.

Aujourd’hui, c’est un hôtel-musée dédié au bien-être. On y dort dans les anciennes chambres rénovées des religieuses, on y mange une cuisine bio, locale et axée sur l’alimentation consciente et on y prend soin de soi grâce à des massages, des séances de relaxation, des ateliers d’herboristerie, des marches méditatives guidées...Il y a même des séances de yoga sous les voûtes de pierres anciennes de l’édifice.


© Andre Olivier Lyra - Monastère des Augustines

Ce sont les Augustines elles-mêmes qui sont à l’origine de cette transformation. En 2015, faute de relève, elles ont décidé de léguer leur patrimoine à la population du Québec et de faire de leur ancien cloître un lieu de ressourcement. Non religieux, les séjours offerts sont axés sur la « santé globale ».

© Andre Olivier Lyra - Monastère des Augustines

La mission sociale du Monastère va même plus loin: elle met l’accent sur l’accueil des proches aidants, qui bénéficient de séjours « solidaires » à très bas prix.

« Les profits générés par l’hébergement et les soins sont transférés en très grande partie à l’accueil des proches aidants, nous explique Anne-Josée Cameron, responsable des relations médias au Monastère des Augustines, lors de notre passage. Cette mission se poursuit selon la volonté des Augustines. Il était important pour elles de poursuivre “le prendre soin”. »

© Andre Olivier Lyra - Monastère des Augustines

Le Monastère, magnifiquement restauré, est aussi un lieu de mémoire. Avant de partir, nous faisons la visite du musée, où l’exposition permanente « Augustines: soigner corps et âme » permet de survoler près de quatre siècles d’histoire.


À lire aussi : 4 retraites en pleine nature pour se ressourcer au Québec


Partie 2 : Plein air et quiétude


© Sépaq

La deuxième partie du voyage se déroule loin des pavés du Vieux-Québec, à une trentaine de minutes de la ville, dans le parc national de la Jacques-Cartier. Un mini-chalet EXP nous accueille dans la forêt enneigée. Poêle à bois, cuisine, lits pour deux, terrasse et salle de bain: il ne manque rien - pas même les boîtes-repas, fournies par le Monastère. Dehors, le calme de la forêt fait écho à celui de l’ancien cloître.

« Le Monastère est axé sur le ressourcement, la recherche de plénitude intérieure. Nous, on est du côté des bénéfices que la nature peut apporter, explique Simon Boivin, responsable des relations avec les médias à la Sépaq. On trouvait qu’il y avait des atomes crochus. »


© Sépaq

Le parc national de la Jacques-Cartier offre effectivement de nombreuses options pour s’oxygéner. On peut y faire du fatbike, de la trottinette des neiges, de la glissade, du ski nordique et du patin, mais aussi de la marche hivernale ou de la raquette sur une douzaine de sentiers différents. Certains, comme les Cascades, permettent des balades tranquilles, alors que d’autres sont un peu plus exigeants. C’est le cas de L’Escarpement, avec son tout nouveau belvédère, ou encore du sentier Les Loups, qui permet de clore le voyage par une grosse bouffée d'air pur - et un moment de contemplation - au-dessus de la vallée glaciaire de la Jacques-Cartier.


À lire aussi : Les plus belles randonnées du parc national de la Jacques-Cartier


En bref - Le forfait « Ressourcement et nature »

  • Comprends 2 nuits en chambre contemporaine au Monastère, 1 nuit en chalet EXP au parc national de la Jacques-Cartier, les repas et diverses activités de ressourcement et plein air
  • À partir de 387 $ par personne, par nuit
  • Le forfait est offert, jusqu’au 30 avril 2022. Il sera de retour à l’hiver 2023
  • Infos et dates: monastere.ca/fr/forfaits/ressourcement-et-nature-14

À lire aussi : 4 retraites en pleine nature pour se ressourcer au Québec

Commentaires (0)
Participer à la discussion!