Rechercher dans le site espaces.ca
  • © Adobe Stock

Les plus belles randos du parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie

Particulièrement grandiose avec sa rivière Malbaie et ses falaises comptant parmi les plus hautes à l’est des Rocheuses, le parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie est un bijou de Charlevoix.

On y trouve seulement une dizaine de sentiers de randonnée pédestre, mais ils mènent vers des points de vue qui n’ont pas leur pareil, que ce soit en hauteur ou à fleur d’eau. Voici 5 de nos préférés.


À lire aussi - 8 randonnées incontournables dans Charlevoix


L’Acropole-des-Draveurs

L’Acropole-des-Draveurs fait partie des randonnées mythiques de la province. Elle est aussi considérée comme l’une des plus difficiles du réseau de la Sépaq, notamment en raison de son dénivelé (800 m) et de sa surface particulièrement accidentée. Ici, la descente demande toute l’attention des marcheurs! Mais l’effort en vaut la chandelle: depuis le sommet, les vues plongeantes sur la rivière Malbaie sont majestueuses. 

  • Niveau : difficile
  • Longueur : 11,2 km
  • Dénivelé : 800 m
  • Durée : 4 à 6 h
  • Chiens :  non admis

L’Acropole-des-Draveurs n’est pas accessible en hiver. Le sentier sera fermé à compter du 11 octobre 2022 jusqu’au printemps 2023. Aussi: la Sépaq a des règles particulières pour cette randonnée.


À lire aussi - Les plus belles randonnées du parc national du Fjord-du-Saguenay 


Le Riverain

Vous n’avez pas envie de vous mesurer à l’Acropole-des-Draveurs? Le Riverain est une option plus douce, mais tout de même engageante, qui promet elle aussi de belles vues sur les montagnes et la rivière Malbaie. Le sentier est presque complètement recouvert de gravier, et il est possible de choisir entre différents points de départ. La piste se termine au centre de services Le Draveur, où une navette peut vous ramener (en saison).

  • Niveau : intermédiaire
  • Longueur : 8,8 km, 10,2 km ou 10,8 km (aller)
  • Dénivelé :160 ou 170 m
  • Durée :  2h30 à 3h30
  • Chiens :  admis

Le Lac-Sans-Oreille

Selon la Sépaq, ce sentier est propice à l’observation des orignaux puisqu’il mène à un lac glaciaire que fréquentent ces imposants cervidés. Il vaut mieux être bien silencieux à l’approche de ce plan d’eau! La boucle du Lac-Sans-Oreille démarre soit au centre de découverte et de services Félix-Antoine-Savard ou au pont des Érables.

  • Niveau : intermédiaire
  • Longueur : 6,2 km ou 7,2 km
  • Dénivelé : 186 m
  • Durée : 3h ou 4h
  • Chiens :  admis

Des Orchidées

Récemment aménagé près du camping de L’Équerre, ce sentier a été nommé «en l’honneur de deux espèces d’orchidées bien discrètes, visibles à certaines périodes de l’année», explique la Sépaq. À partir de cette boucle, bordée de grands arbres, il est possible d'emprunter un autre nouveau sentier: le William-Hume-Blake, qui permet de prendre de la hauteur (2,2 km, 180 m de dénivelé).

Le sentier des Orchidées est court, mais le trajet pour s’y rendre est plus important : 16 km aller-retour via la rivière Malbaie ou la piste cyclable qui la longe.

  • Niveau : facile
  • Longueur : 2,1 km + le trajet d’approche (16 km aller-retour)
  • Dénivelé :  51 m
  • Durée : 1h
  • Chiens : non admis

L’Érablière

Comme son nom le laisse supposer, cette boucle traverse une jolie érablière. Il s’agit donc d’une option particulièrement intéressante au cœur de l’automne, quand ces arbres emblématiques sont à leur plus flamboyant. Il faut emprunter un chemin forestier le long de la rivière Malbaie pour l’atteindre.

  • Niveau : facile
  • Longueur : 2,5 km (boucle) + le sentier d’approche (2,4 km aller-retour)
  • Dénivelé : 20 m
  • Durée : 1h / 1h30 avec le sentier d'approche
  • Chiens : admis

Pour en savoir plus: sepaq.com


À lire aussi - 5 randonnées hivernales méconnues dans Charlevoix

 

Commentaires (0)
Participer à la discussion!