Rechercher dans le site espaces.ca
Le royaume du Bouthan © Shutterstock

Treks plus ultra au Bhoutan

Réputé pour ses treks hors pair, le Bhoutan ne manque pas de choix en la matière. Voici un survol de quelques-uns de ses hauts lieux à parcourir à pied, en complément de l’article Le Bhoutan en trois temps. 

Trek du Saga La (4000 m)

Deux à trois jours de marche sur les traces des planteurs de riz de la vallée de Haa.
Septembre à novembre, et mi-février à mai.

Trek Merak-Sakteng (3480 m)

Pour séjourner dans des communautés reculées et explorer la réserve naturelle de Sakteng, où vivent le léopard des neiges, le panda roux et… le yéti, pour ceux qui y croient, en trois ou quatre jours de marche.
Septembre à novembre, et mars à mai.

Chemin du Druk (4235 m)

Fort couru, cet itinéraire de six jours permet de longer des lacs esseulés et de croiser des monastères perdus en pleine nature, entre Paro et Thimphou.
Février à mai, et septembre à décembre.

Bouthan © Charles Betito Filho, Unsplash

Trek du Jomolhari (4930 m)

Le plus connu des treks bhoutanais permet notamment d’admirer le mont Jomolhari (7314 m), au terme de huit jours de marche.
Septembre à novembre, et avril à juin.

Trek Laya-Gasa (5005 m)

Onze jours à explorer les hautes terres isolées, aux confins du Tibet et dans le prolongement du trek du Jomolhari.
Septembre à novembre, et avril à juin.

Trek de Snowman (5320 m)

Il traverse plusieurs cols de haute altitude, comporte des passages enneigés et nécessite au minimum 24 jours de marche : le trek de Snowman est le plus ardu et le plus périlleux du Bhoutan.
Septembre à octobre, et mi-avril à mai.

Infotourism.gov.bt

Commentaires (0)
Participer à la discussion!

À decouvrir