Rechercher dans le site espaces.ca
  • Parc national Zion © AdobeStock

5 randonnées incontournables en Utah

Surprenant Utah! Dans ses déserts lointains, où la nature construit ses propres cathédrales rougeâtres, il nous semble possible de pénétrer enfin le mythe du Far West. Riche d’un patrimoine géologique épatant, comportant d’étonnantes formations rocheuses et trois chaînes de montagnes majeures, en plus des plus impressionnants parcs nationaux, l’Utah a tout pour ravir les randonneurs désireux d’aventure.

Bien que la plupart des parcs soient ouverts toute l’année, les meilleures saisons pour y randonner restent le printemps et l’automne, afin de bénéficier de températures modérées et de l’entièreté des services qui y sont offerts.

1. Angel’s landing – Zion National Park

© AdobeStock

Ce sentier est sans aucun doute le plus emprunté par les visiteurs, et pour cause! Toutes les sections de cette randonnée donnent le vertige et captivent le regard. Vous ne saurez plus où regarder tellement les décors naturels sont grandioses.

En continuelle ascension, le sentier débute par une section facile à pratiquer : une vraie autoroute à piétons qui serpente le long de la paroi montagneuse.

C’est probablement le dernier kilomètre qui impressionne le plus les marcheurs. Il vous faudra compter sur des chaînes métalliques et sur vos mains pour traverser certaines parties exposées pouvant être mortelles. Nul besoin de vous épouvanter car, avec prudence et vigilance, le tout se fait sans problème. La preuve, des milliers de randonneurs réussissent l’exploit de se poser là où les anges, apparemment, le font aussi.

Distance : boucle de 8,7 km
Niveau : difficile
Info : nps.gov/zion


À lire aussi : L'Utah en trois parcs nationaux


2. Peek-a-Boo Loop trail – Bryce Canyon National Park

© AdobeStock

Le Canyon de Bryce, peuplé de ses fameux hoodoos multicolores (formations rocheuses à l’allure féérique), vous fera croire aux mirages. Des légendes vaudous leur confèreraient même des pouvoirs magiques. Marcher au cœur de leur royaume est tout simplement enchanteur et surréaliste.

Ce sentier débute en haut du canyon, où le point de vue Bryce Point donne le ton pour la suite. La randonnée consiste à arpenter les parois de l’amphithéâtre du canyon, via un sentier tortueux et des virages serrés, pour se rendre au fond de sa cuvette. Tout au long de la marche, vous pourrez vous plonger dans le décor grâce à de nombreuses fenêtres rocheuses.

Le retour est beaucoup plus exigeant que l’aller, puisqu’il vous faudra faire l’ascension de tout le dénivelé dévalé, soit 437 mètres. Il vaut donc mieux réaliser cette randonné tôt en journée pour éviter les hautes températures, en rentrant.

Distance: boucle de 9 km
Niveau: difficile
Info : nps.gov/brca


À lire aussi : 8 arrêts incontournables lors d'un road trip dans l'Ouest américain


3. Devils Garden – Arches National Park

© AdobeStock

Situé dans le désert de Moab, ce parc correspond à l’idée que l’on peut se faire de l’Ouest américain : étendues sablonneuses, sculptures naturelles de grès rouge, végétation aride et, bien sûr, les fameuses arches qui figurent sur toutes les plaques automobiles de l’État.

L’avantage de ce sentier est qu’il permet l’exploration de plusieurs arches légendaires, dont la Double 0 et la très célèbre Landscape (la plus longue arche naturelle au monde). Donc, avec cette randonnée, nul besoin de compromis! En plus de vous mener vers les arches, vous pourrez observer de grandes colonnes de pierres et des parois rocheuses étroites surnommées fins.

La randonnée ne comporte pas de dénivelé important, mais peut s’avérer plus difficile en raison de courtes sections de scrambling (randonnée escarpée nécessitant l'usage des mains).

Distance : boucle de 11,3 km
Niveau : intermédiaire
Info : nps.gov/arch


À lire aussi : Pagayer et randonner au lac Tahoe


4. Jailhouse Rock/Temple Rock Trail - Capitol Reef National Park

© AdobeStock

Ce parc est l’un des moins fréquentés de l’Utah, sans pour autant être dépourvu de multiples beautés naturelles.

D’abord, pour les solitaires et les randonneurs en quête de silence, c’est l’endroit de choix. La grandeur de l’immensité et de l’éloignement vous y attend. La nuit, ce parc reculé offre des voûtes étoilées à couper le souffle. Durant votre passage à Capitol Reef, vous pourrez en outre admirer plusieurs paysages majestueux, dont les étranges formations de Waterpocket Fold, le cratère de la rivière Forment et le temple de Sun Rock.

Ensuite, la zone de Cathedral Valley, située au nord et à l’est du parc, forme sans aucun doute le nec plus extra des roadtrips. Il faut cependant s’informer des conditions routières, puisque plusieurs tronçons de cette boucle de 93 kilomètres ne sont pas pavés et il vous faudra possiblement traverser la rivière avec votre véhicule, si vous la parcourez en entier.

C'est au fil de cette boucle que débutent plusieurs sentiers, dont celui qu'on entame au South Desert Overlook. Celui-ci mène d'abord au plus imposant des monolithes de la région : le Jailhouse Rock. Environ 4 kilomètres plus loin s'élève ensuite l'impressionnant Temple Rock, un grand monument naturel dont on peut autant admirer la stature que profiter de l'ombrage.

Pour bien comprendre le chemin à suivre, puisqu’il n’est pas balisé, il est préférable de s'informer au Centre des visiteurs. Un guide est dédié spécifiquement à cette zone du parc.

Distance: boucle de 7,3 km
Niveau: intermédiaire
Info : nps.gov/care


5. Calf Creek falls - Grand Staircase-Escalante National Monument

© AdobeStock

Admirer des chutes au milieu du désert? C’est ce que promet cette randonnée. Cette zone protégée du sud de l’Utah est un territoire pratiquement vierge qui propose de multiples occasions de reconnecter avec la nature sauvage de cet État.

Pour accéder à cet oasis verdoyant, vous marcherez dans le canyon creusé par la rivière ainsi qu’auprès de plusieurs monolithes. Tout au long de la randonnée, vous serez transportés dans les Navajo sandstones, ces grès blancs et rosâtres typiques de certaines zones de l’ouest. Vous y découvrirez aussi des vestiges de l’art rupestre, datant de plusieurs centaines d’années. Puis, devant vous, se profileront ces chutes qui coulent le long de parois minéralisées et vertes; un vrai refuge de paix.

Le sentier est majoritairement sablonneux, ce qui en fait un parcours de niveau débutant à intermédiaire.

Distance: boucle de 8 km
Niveau: facile à intermédiaire
Info : utah.com/grand-staircase-escalante

Commentaires (0)
Participer à la discussion!