Rechercher dans le site espaces.ca
  • © Courtoisie Tourisme Cantons-de-l'Est

Raquette : 8 incontournables dans les Cantons-de-l'Est

Avec leurs montagnes, lacs et forêts, les Cantons-de-l'Est sont un terrain de jeu merveilleux pour le plein air. En hiver, la région ne manque pas de sentiers pour la parcourir chaussé de ses raquettes (ou de ses crampons selon l'enneigement). Huit endroits nous séduisent particulièrement, année après année. On vous les présente.


Rappel COVID-19

  • Les déplacements interrégionaux sont toujours déconseillés.
  • Un couvre-feu est en vigueur de 20 h à 5 h au Québec.
  • Depuis le 8 février, les activités de plein air en petit groupe sont permises, mais limitées à quatre personnes en zones rouges et à huit en zones orange.

1. Le parc national du Mont-Orford

On ne présente plus le parc national du Mont-Orford qui fête en 2021 ses 83 années d’existence. Dominé par l’imposant massif qui lui a donné son nom, ce parc de 59,5 km2 offre de splendides panoramas depuis ses deux sommets : les monts Orford (853 m) et Chauve (599 m).

Un terrain de jeu idéal en hiver pour la raquette, pour des courtes ou longues randonnées, sur 13 sentiers de tous les niveaux de difficulté, allant de 2,5 km à 16 km. Pour les points de vue, privilégiez le sentier du Pékan (9,4 km aller-retour), le sentier du Cerf (boucle de 13,5 km) ou encore le sentier du Russeau-David (9 km, à partir du stationnement du parc municipal de l’Érablière) qui mène au sommet Mont-Chauve.

Accès : 8,90 $ pour les adultes, gratuit pour les enfants (moins de 17 ans)
Niveau : Tous niveaux
À faire aussi sur place

  • Ski de fond (50 km)
  • Fatbike (10 km)
  • Randonnée alpine, dans des zones spécifiques à partir de la station touristique Mont-Orford

Infos : sepaq.com/pq/mor


2. Le parc régional du Mont-Ham

Autre parc, cette fois-ci régional, mais qui permet de jouir d’un panorama tout aussi éblouissant sur les trois régions environnantes (Centre-du-Québec, Chaudière-Appalaches et Cantons-de-l’Est). Du haut de ses 713 mètres d’altitude, le mont-Ham offre une vue à 360 degrés sur les environs.

Comme pour Rome, presque tous les chemins mènent au sommet. Vous avez donc le choix, en fonction de votre forme physique et de votre envie de suer. Le sentier L’Intrépide (1,9 km) porte bien son nom puisque c’est l'ascension la plus directe et la plus abrupte. Les sentiers Panoramique (2,1 km) et Le Button (1,8 km) sont moins à pic et permettent de contourner la montagne.

Accès : 8 $ pour les adultes, 4 $ pour les enfants (6 à 17 ans)
Niveau : tous niveaux
À faire aussi sur place : ski de fond (4,7 km)
Infos : montham.ca


3. La station touristique Baie-des-Sables

Peu connue, cette station touristique quatre saisons, située à Marston, tout près de Lac-Mégantic, est pourtant une très belle destination hivernale.

Lieu dédié au ski alpin, on peut également y randonner à travers 5 sentiers balisés totalisant 14 km. Il est aussi possible de passer la nuit dans l’un des chalets ou des prêt-à-camper rustiques, mais confortables.

Accès : 9,10 $ pour les adultes
Niveau : facile
À faire aussi sur place :

  • Ski alpin
  • Ski de fond
  • Glissade sur tube

Infos : baiedessables.com


4. Le parc national du Mont-Mégantic

Le parc national du Mont-Mégantic fait partie de notre top 5 des parcs nationaux au Québec en hiver. On se laisse facilement charmer par ses sommets et ses nombreux points de vue. Ici, on parle de vue à 360 degrés, autant terrestres qu’astronomiques. Le parc est situé au cœur d’une réserve internationale de ciel étoilé. Le paradis pour l’observation des étoiles, particulièrement en hiver.

Et ce n’est pas les 45 km de sentiers de raquette, pour tous les niveaux, qui vont nous faire changer d’idée sur ce parc. Il est définitivement un incontournable de la région en hiver – et de la province au complet !

Accès : 8,90 $ pour les adultes, gratuit pour les enfants (moins de 17 ans)
Niveau : tous niveaux
À faire aussi sur place :

  • Ski de fond (13 km de pistes)
  • Ski nordique

Infos : sepaq.com/pq/mme


À lire aussi : Nos 5 parcs nationaux du Québec préférés en hiver


5. Le parc d'environnement naturel de Sutton

Ce vaste territoire protégé, qui fait partie de la réserve naturelle des Montagnes-Vertes, donne accès à 52 km de sentiers balisés en milieu montagneux. C’est un joyau avec ses quatre sommets et ses panoramas grandioses sur les montagnes Vertes des États-Unis et la rivière Missisquoi.

L’endroit est très populaire les fins de semaine, notamment le sentier du Round Top (boucle de 5,6 km) et son sommet à 968 m d'altitude. Il y a pourtant d’autres sentiers tout aussi intéressants, notamment le sentier Dos d'orignal (boucle de 7,3 km) avec son belvédère qui permet de voir les monts Écho et Orford, ou encore le sentier Lac Mohawk (5,6 km). Des sentiers montagneux offrant de bons dénivelés qui s’adressent aux marcheurs assidus.

Accès : 6 $ pour les adultes, 3 $ pour les enfants (6-17 ans)
Niveau : intermédiaire à difficile
Infos : parcsutton.com


À lire aussi : Randonnée à Sutton parmi les fantômes de neige


6. Le Mont Gosford

Perché à 1 193 m d’altitude, le mont Gosford est l’une des 10 plus hautes montagnes du Québec. Au sommet, on a une vue à 360 degrés sur la région frontalière entre les Cantons-de-l’Est et l’État américain du Maine.

Mais pour avoir droit à cette récompense, il vous faudra marcher 4,2 km et avaler les 525 m de dénivelés… Les conifères, transformés en fantômes de neige, vous donneront certainement du courage pour vous aider pendant l’effort !

Il y a d’autres sentiers si vous voulez faire durer le plaisir. Au total, le mont Gosford est parcouru par 40 km de sentiers, autant pour de la courte que de la longue randonnée.

Accès : 5 $ pour les adultes, gratuit pour les enfants
Niveau : intermédiaire à avancé
À faire aussi sur place : ski hors-piste
Infos : montgosford.com


À lire aussi : 6 randonnées parmi les fantômes de neige


7. Le parc de la Gorge de Coaticook

Un centre de plein air parfait pour la randonnée en famille. Le parc de la Gorge de Coaticook offre 21 kilomètres de raquette dans une forêt mixte à travers cinq parcours qui sillonnent principalement le secteur de la montagne.

Ceux qui veulent prendre cela tranquille iront sur le sentier Paysage (3,5 km), avec peu de pentes, mais de grandes ouvertures offrant des points de vue. Ceux qui veulent un défi plus sportif iront sur le sentier Cardio (3 km) et ses montées plus abruptes.

À cela s’ajoute deux sentiers (6,5 km au total) consacrés à la randonnée hivernale pour une petite promenade.

Accès : 6 $ pour les adultes, 4 $ pour les enfants (4 à 15 ans)
Niveau : Tous niveaux
À faire aussi sur place :

  • Fatbike (17 km)
  • Escalade de glace (8 parois entre 20 et 25 m)
  • Trotinnette des neiges
  • Traineau à chiens (uniquement fin-février)

Infos : gorgedecoaticook.qc.ca


À lire aussi : 48 heures plein air à Coaticook


8. Au Diable Vert, à Glen Sutton

Connu à travers la province pour ses multiples hébergements rustiques et inusités (refuges dans les arbres, pods…), cette station de plein air offre également un beau terrain pour la raquette en permettant même à ceux qui ne logent pas sur place de profiter d’un réseau de 14 km de jolis sentiers à arpenter, reliés aux Sentiers de l’Estrie.

À voir dans ces 145 hectares ? Forêt mixte, falaises, grottes, cascades et vues dégagées sur les montagnes Vertes, les monts Sutton, Owl's Head et la vallée Missisquoi.

Accès : 7,50 $ pour les adultes, gratuit pour les enfants (14 ans et moins)
Niveau : facile à intermédiaire
À faire aussi sur place :

  • Ski de randonnée
  • Glissade

Infos : audiablevert.com


À lire aussi : 6 hébergements fantaisistes pour une escapade en plein air

Commentaires (0)
Participer à la discussion!