Rechercher dans le site espaces.ca

Déconfinement : Petit covi-guide des bonnes pratiques sur les sentiers

En prévision de la réouverture prochaine des sentiers de randonnée un peu partout dans la Belle Province, Rando Québec a concocté un code de bonne conduite à suivre dans les bois, en période de pandémie.

C’est après un travail de concertation, de recherche et d’analyse, avec le soutien du Laboratoire d’expertise et de recherche en plein air (LERPA), que Rando Québec propose cette liste de mesures à respecter pour retourner randonner en toute sécurité. Et c’est à titre de fédération en charge de la randonnée pédestre, de la raquette et de la marche au Québec que l’organisme présente son « code des pratiquant·e·s en contexte de pandémie de COVID-19 ».


À lire aussi : Réouverture partielle des parcs nationaux à compter du 20 mai


Les mesures indiquées dans ce code s’appuient sur les directives de la Santé publique, qui prévalent évidemment sur toutes autres consignes. Elles concernent notamment l’hygiène, la distanciation physique, la préparation d’une sortie de randonnée, la sécurité, les croisements en sentier...

Nicholas Bergeron, directeur technique Rando Québec, souligne l’importance de suivre ces règles, lorsque viendra le temps de retourner sur les sentiers. « C’est en appliquant les consignes et les différentes mesures que nous pourrons renouer contact avec la nature et garder les sites de randonnée ouverts et accessibles cet été », explique-t-il en substance.

Non seulement faut-il éviter une nouvelle propagation de COVID-19, mais il est également souhaitable de protéger les milieux naturels et les sites de pratique, qui sont déjà très achalandés en temps normal, et qui le seront encore plus dans les prochaines semaines.


À lire aussi : Déconfinement : Que nous réserve l'après-COVID en plein air ?


Rando Québec rappelle que seules les randonnées d’une journée avec les personnes vivant sous le même toit seront permises à partir du 20 mai, dans certains parcs nationaux. Les activités encadrées, les itinéraires de plusieurs jours, le camping et l’hébergement ne seront alors pas autorisés. Deux amis - mais pas trois, ce qui forme un rassemblement - pourront cependant pratiquer une activité ensemble s'ils se tiennent à 2 mètres de distance l'un de l'autre.

 

 

  • Pour en savoir plus sur le code de Rando-Québec, cliquez ici.
Commentaires (0)
Participer à la discussion!