Rechercher dans le site espaces.ca
  • Parc des Appalaches © Stéphanie Allard

11 sentiers pour randonner sur les feuilles d’automne

Si les feuilles ont déserté les arbres, elles ont recouvert les chemins du Québec. Profitez-en pour aller marcher sur ce splendide tapis coloré à travers quelques-uns de ces sentiers.

1. Parc des Appalaches, Chaudière-Appalaches

Ce magnifique parc montagneux propose huit secteurs morcelés pour tous les types de randonneurs. Au programme : chutes, lacs, eskers, rivières, vue panoramique et milieux forestiers diversifiés. Ceux qui voudront y aller tranquillement iront marcher sur le sentier Les Tourbières (5 km) tandis que les plus en forme feront l’ascension du mont Sugar Loaf via le sentier Le Garde-Feu (3,3 km).


2. Parc régional de la forêt Ouareau, Lanaudière

Un superbe réseau de sentiers multifonctionnels de 120 km consacrés à la randonnée pédestre. Parmi eux, le sentier Le Sommet, long de 7,8 km et situé dans le secteur Grande-Vallée, qui alterne entre passages dans la forêt – avec, à cette période de l’année, un tapis orangé au sol – et cap rocheux avec de superbes points de vue sur les environs.


À lire aussi : 7 sentiers méconnus dans les parcs régionaux du Québec


3. Mont Kaaikop, Laurentides

Gérée par la coopérative de solidarité L’Interval, cette montagne – le 2e plus haut sommet des Laurentides avec 838 m d’altitude –, offre un réseau de 40 km de sentiers, dont certains longent le magnifique lac Legault. Du sommet, la vue est spectaculaire. Il faut traverser une forêt dense de conifères avant d’accéder à son sommet. Le sentier (5,6 km aller-retour) pour monter est toutefois progressif!


À lire aussi : Le mont Kaaikop, plus rentable vivant que rasé


4. Parc régional Val-David-Val-Morin, Laurentides

Un remarquable parc à l’impressionnante offre d’activités, dont la randonnée pédestre, avec 60 km de sentiers balisés en boucle. À elle seule, la colline boisée mont Condor (450 m d’altitude) donne littéralement le sentiment de voler au-dessus d’une mer de sommets. Si le sentier ne fait que 2,3 km, c’est une bonne montée que l’on peut cumuler avec le mont King (environ 8 km).

  • Accès : 8 $ (réservation en ligne fortement conseillée)
  • Chiens acceptés
  • parcregional.com

À lire aussi : 6 randonnées incontournables dans les Laurentides


5. Parc récréoforestier Saint-Mathieu-du-Parc, Mauricie

Il n’y a pas que le parc national de la Mauricie pour randonner dans la région, il y a aussi le parc récréoforestier Saint-Mathieu-du-Parc. Moins connu, on y fait de splendides randonnées, notamment sur le tronçon du Sentier national, qui traverse ce territoire. À découvrir tout particulièrement : le sentier de la Chute du Diable, une boucle de 10,5 km. On peut aussi observer dans le parc de superbes points de vue sur la rivière Shawinigan et le lac Mongrain.


6. Parc national du Mont-Orford, Cantons-de-l’Est

Dominé par l’imposant massif qui lui a donné son nom, ce parc de 59,5 km2, créé en 1938, permet de jouir de panoramas éblouissants sur la région depuis ses sommets – le plus haut culminant à 853 m. C’est donc sans surprise que ce territoire protégé est prisé pour la randonnée. À cette période-ci de l’année, on vous recommande le sentier le Pékan (9,4 km aller-retour), qui permet, après une courte ascension de la colline des Pins, d’admirer l’étang aux Cerises et le massif du mont Orford.


À lire aussi : Les plus beaux sentiers du parc national du Mont-Orford


7. Parc régional de la Rivière-Gentilly, Centre-du-Québec

Situé à Sainte-Marie-de-Blandford, ce parc a tout pour plaire aux amateurs de sous-bois avec un réseau de 24 km de sentiers pour la randonnée (et pour le vélo de montagne) bordant la rivière Gentilly dans un décor forestier et bucolique. On vous recommande tout particulièrement le sentier 5, une boucle de 7 km qui parcourt la gorge de la rivière et offre plusieurs points de vue sur les cascades et collines environnantes.


8. Parc national du Lac-Témiscouata, Bas-Saint-Laurent

L’un des plus jeunes membres du réseau des parcs nationaux québécois forme un heureux ensemble mariant plans d’eau et forêt de basse altitude, avec un réseau totalisant 35 km pour la randonnée. Le sentier de la Montagne-de-Chert est une boucle de 5,5 km qui vous fera marcher dans une vieille érablière et découvrir plusieurs points de vue intéressants sur les lacs Touladi.


9. Parc régional du Mont-Saint-Joseph, Gaspésie

Entre Carleton-sur-Mer et Maria, 35 km de sentiers se déploient entre ruisseaux, chutes et crêtes et offrent des points de vue spectaculaires sur la célèbre baie des Chaleurs. Le sentier L'Éperlan (boucle de 3 km) vous fera longer le ruisseau du même nom dans un joli décor forestier, puis grimper jusqu’au sommet mont Saint-Joseph.


À lire aussi – Gaspésie : des dômes pour dormir au sommet du Mont-Saint-Joseph


10. Sentier pédestre du Lac Kénogami, Saguenay–Lac-Saint-Jean

Arpentant la rive sud du lac Kénogami, ce superbe sentier de 40 km parcourt un territoire choyé en lacs, ruisseaux, rivières et escarpements rocheux, le tout dans une forêt boréale et mixte jalonnée de refuges. Particularités de ce chemin de randonnée : un pont suspendu de 23 mètres de long enjambant la rivière Cyriac, mais aussi une nacelle autotractée permettant de traverser la rivière Pikauba.


11. Parc régional du Mont Morissette, Outaouais

Secret bien gardé dans la région, ce parc, situé dans la municipalité de Blue Sea, avec 13 km de sentiers et assez de dénivelés pour apporter un peu de défi. Le sentier 1 (2,4 km) mène au sommet où l’on a droit, depuis la tour d’observation de 18 mètres, à une superbe vue sur les environs, notamment une douzaine de lacs.

Commentaires (0)
Participer à la discussion!