Rechercher dans le site espaces.ca
  • © AdobeStock

Être assis trop longtemps annule les effets positifs de l’exercice

On le dit haut et fort depuis des années : un mode de vie sédentaire a des répercussions et des conséquences néfastes sur la santé, tant physique que mentale. Une récente étude de l’Université du Texas à Austin vient nous apprendre que la situation est encore plus grave qu’on le pensait : même les personnes qui s’entraînent régulièrement sont affectées par de longues périodes où elles sont assises et/ou non actives. 

Dans leur étude, les chercheurs ont découvert qu’être assis (ou inactif) durant 13,5 heures par jour et effectuer moins de 4000 pas au quotidien, durant quatre jours consécutifs, annule carrément les adaptations positives sur le métabolisme qu’entraîne une séance de course à pied d’une heure. C’est comme si être assis nous immunisait contre les bienfaits de l’exercice! Conclusion : si on a un boulot qui nous impose la position assise à longueur de semaine, il faut beaucoup plus qu’une seule séance d’exercice hebdomadaire pour en tirer des bénéfices…


À lire aussi : Le midi, déconnectez, sortez prendre une marche


 

Commentaires (0)
Participer à la discussion!