Rechercher dans le site espaces.ca
Crédit : Shutterstock

Où chasser les aurores boréales au Québec

Quand on entend le terme « aurores boréales », on s’imagine souvent des lueurs mystérieuses observées dans de lointaines contrées sauvages. Pourtant, il existe de nombreux endroits au Québec où il est possible de capter ce phénomène lumineux hors du commun. Armez-vous d’un appareil photo et partez à l’assaut des « lumières nordiques »!

Sachez tout d’abord qu'en théorie, les aurores boréales s'observent dans les hautes latitudes (entre les 65e et 75e parallèles), donc au nord du cercle polaire arctique. Toutefois, lorsque le soleil est en proie à ses plus fortes activités magnétiques et que le vent solaire est favorable, il est possible d’apercevoir le phénomène dans des régions de basses et moyennes latitudes, comme, par exemple, dans la région de Québec, dans le Bas-Saint-Laurent et au Saguenay-Lac-St-jean.

Selon Gilles Boutin, chasseur d'aurores boréales depuis 2002 et auteur du livre Les aurores boréales Québec-Nunavik (2010), il est statistiquement prouvé qu’il est possible d’observer des aurores boréales de une à trois nuits par mois en basses latitudes. Les mois les plus favorables sont février, mars, septembre et octobre.

Dans le Sud du Québec

St-Michel-de-Bellechasse, Chaudière-Appalaches

Un des endroits de prédilection de Gilles Boutin. Ce village permet de se stationner avant de suivre le sentier tout près de la marina jusqu'au bout du quai, où vous attend une sublime vue vers le Nord, avec l'Île d'Orléans en arrière-plan.

Crédit : Gilles Boutin

Parc national du Bic, Bas-Saint-Laurent

Le parc national du Bic de Rimouski est un endroit féerique pour ses caps, ses baies, ses anses, ses îles et ses montagnes. Lors de bonnes périodes de vent solaire, l'endroit brille de mille feux.

Crédit : Shutterstock

Réserve faunique des Laurentides, Québec 

La réserve faunique des Laurentides est un immense territoire de 7 861 kilomètres carrés particulièrement apprécié des amoureux de plein air. Pour des cieux scintillants rehaussés de paysages sublimes, direction la rive sud-est du lac Jacques-Cartier (pour le reflet dans l'eau) ou le mont Apica (pour une vue au dessus des montagnes)!

Crédit : Gilles Boutin

St-David-de-Falardeau, Saguenay-Lac-St-Jean

Situé près du parc national des Monts-Valin, ce village est entouré de plusieurs lacs et d'une nature dense. Il n'est pas rare d'y voir des aurores boréales scintiller au-dessus des eaux. La photo ci-dessous présente le lac Lamothe.

Crédit : André Fortin, Lac Lamothe

La Baie, Saguenay-Lac-St-Jean 

Loin de la pollution lumineuse des villes et des grands centres, La Baie est un endroit prisé pour l'observation des aurores boréales. Sans oublier la proximité avec la baie des Ha! Ha! et ses vastes terres qui permettent un panorama étendu.

Crédit : André Fortin

Val-d’Or, Abitibi

En explorant le secteur de Val-d'Or, notamment les villages de Vassan, St-Edmond, Val-Senneville et La Corne, le vidéaste et photographe Jonathan Levert a produit une vidéo de type timelapse qui met en vedette des aurores boréales observées au cours de l'hiver 2015.


>> De manière générale, gardez en tête qu’une fructueuse chasse aux aurores boréales passe par l’absence de pollution lumineuse (désolée, Montréal!), un ciel dégagé et une Lune timide. Si ces conditions sont respectées et que le vent solaire est propice, il est possible d’assister à de belles danses chatoyantes. Ce fut d'ailleurs le cas en septembre 2016, alors que des lumières ont même été observées en banlieue de la ville de Québec.

Ailleurs au Québec

Nunavik

Puisque notre belle province s'étend jusque dans le grand Nord, elle possède des sites incontournables pour l'observation des aurores boréales. Ainsi, en acceptant de faire plusieurs heures de route ou quelques heures de vol, nous pouvons apercevoir des lueurs tout en restant au Québec. 

Cette petite liste (non exhaustive) d'endroits saura vous aiguiller :

-     Kuujuaq : village nordique du Nunavik où il est possible de voir des aurores tous les soirs, à condition que la météo le permette.

-     Salluit : encore plus au nord au Nunavik, le village est situé aux abords d'un fjord à la beauté surréelle. 

-     Baie-James : avec ses 350 000 kilomètres carrés de forêt boréale et de taïga, cette région promet un spectacle lumineux inoubliable.

Ailleurs au Canada

Aurora Village - Yellowknife

Profitez du 150e anniversaire du Canada et partez explorer notre grand pays, une lueur à la fois!

-      Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest : est la capitale mondiale des aurores boréales.

-      Whitehorse, Yukon : offre également une visibilité fantastique d'août à avril.

-      Parc national Wood Buffalo, Alberta : pour découvrir l'un des cieux les plus limpides du monde.

Aurores australes

Tasmanie

Moins souvent citée que l’aurore boréale, l’aurore australe est tout simplement une aurore polaire qui se produit dans l’hémisphère Sud. Comme chez son homologue nordique, elle peut surtout être aperçue près du cercle polaire (Antarctique, dans ce cas-ci). 

Voici quelques endroits où l'on peut s'en délecter :

-       Patagonie argentine

      Tasmanie, Australie

-       Antarctique

-       Île du Sud, Nouvelle-Zélande

Guide pratique du chasseur d'aurores

-      La page Facebook Aurores boréales du Québec

-      Le site de Gilles Boutin, le Bandit de nuit

-      Le site de Météo Spatiale Canada

-      Le site Spaceweather

-      Le site de l'Agence spatiale canadienne


Espaces.ca vous suggère également : 

>> La chasse aux aurores boréales est ouverte!

Commentaires (0)
Participer à la discussion!