Rechercher dans le site espaces.ca
  • © Dominick Ménard

5 conseils pour survivre à l’hiver québécois dans sa van

Dominick Ménard, fondateur de Bonvélo, ambassadeur de VanLife Mtl et vanlifeur à temps plein depuis presque quatre ans, a passé le dernier hiver les quatre roues dans la neige de Bromont.

Il nous dévoile ses conseils pour passer un bel hiver dans une fourgonnette aménagée.


À lire aussi - Nomades des neiges : la vanlife, même en hiver 


1. Le chauffage

Il est important de s’assurer de la très bonne isolation du véhicule, surtout au plancher, où il est parfois nécessaire d’ajouter un matelas ou une couverture pour ne pas geler des pieds. On doit aussi créer de la chaleur grâce à un système de chauffage d’air Webasto branché au réservoir à carburant (le même système que celui utilisé dans les camions des chauffeurs de fardiers ou des ambulanciers). On utilise une chaufferette d’appoint dès qu’on peut se brancher à l’électricité. Pour conserver le plus possible la chaleur de l’habitacle, on ferme les rideaux aux fenêtres et sur le pare-brise de la cabine. 

2. L’eau

Si le système de plomberie de la fourgonnette n’a pas été conçu pour fonctionner l’hiver, il est conseillé de l’hiverniser en vidant tous les tuyaux et en y ajoutant un liquide antigel. On s’approvisionne ensuite en eau avec un bidon de 5 litres pour la cuisine et les tâches quotidiennes. Évidemment, on consomme l’eau avec parcimonie et on la réutilise autant que possible. 


À lire aussi : 5 accessoires pour bien vivre la « vanlife »


3. La douche

Pour l’hygiène corporelle en hiver, beaucoup de vanlifeurs payent l’entrée à une piscine ou à un gym local pour bénéficier des sanitaires (douches et toilettes) des vestiaires. En mars dernier, Dominick a dû trouver un plan B, puisque toutes les installations ont fermé leurs portes pendant plusieurs semaines lors du confinement. La débarbouillette demeure l’une des options de dépannage les plus écologiques pour rester propre et frais l’hiver.


© Dominick Ménard

4. Les toilettes

De nombreuses fourgonnettes sont équipées de toilettes chimiques qui limitent les odeurs. Le liquide bleu qu’elles contiennent a l’avantage de ne pas geler en hiver. Sinon, mieux vaut utiliser les toilettes publiques autant que possible.


À lire aussi : La série «Bonvelo» sur Évasion au printemps prochain


5. La vie à l’intérieur

Portes et rideaux fermés pour conserver la chaleur, nuit qui tombe très tôt en hiver : la vie à l’intérieur de la fourgonnette lors de la saison froide peut être assez restreinte et contraignante. Dominick conseille donc d’être actif au maximum à l’extérieur durant la journée, d’aller rencontrer du monde au café du coin et de se servir de sa van comme d’un lieu pour dormir uniquement.

Commentaires (1)
Participer à la discussion!

Marcel Vincent - 13/01/2021 14:41
Super merci pour toutes ces informations très pertinentes...