Rechercher dans le site espaces.ca

Maigrir par l’activité physique : pas toujours garanti!

Pour perdre du poids, la formule est assez simple : il faut dépenser plus de calories qu’on en consomme. En respectant cette ligne directrice à la lettre, beaucoup se mettent à l’exercice dans le but de faire fondre quelques indésirables kilos. 

Or, dans une étude menée aux Pays-Bas, des chercheurs ont observé que l’appétit augmente aussitôt qu’on amorce un programme d’entraînement et que le désir pour les aliments sucrés s’accroît alors du même coup.


À lire aussi: Est-il préférable de s'entraîner à jeun pour perdre du poids


Le hic, c’est que cette augmentation de l’apport calorique dépasse de beaucoup l’augmentation de la dépense énergétique et cela, à l’insu de ceux qui désirent perdre du poids: ces derniers mangent donc beaucoup plus, sans même s’en rendre compte. Peut-être devrait-on alors aborder le problème dans l’autre sens, et plutôt s’astreindre à consommer moins de calories qu’on en dépense? 

Un autre facteur qui rend doublement difficile l’amaigrissement est la diminution du métabolisme au repos dès que le corps perçoit une perte pondérale. Comme si l’organisme voyait dans la perte de poids une atteinte à son intégrité et tentait de compenser en diminuant sa dépense énergétique au repos… 

Source


À lire aussi: Dis-moi comment tu bouges, je te dirai quoi manger!


 

Commentaires (0)
Participer à la discussion!