Rechercher dans le site espaces.ca
  • © Sépaq

17 activités de plein air à faire au Saguenay–Lac-Saint-Jean

Le Saguenay–Lac-Saint-Jean est une région qui bat au rythme du plein air et qui cultive une longue tradition d’activités en nature, avec le lac Saint-Jean et le fjord qui sont devenus des icônes.


1. Randonnez au parc national du Fjord-du-Saguenay...

Situé de part et d’autre de la rivière Saguenay, ce somptueux parc fait tourner les têtes et décrocher les mâchoires, avec son majestueux fjord qui s’avance vers l’ouest, peu après son point de rencontre avec le Saint-Laurent.

Dans ce décor grandiose entre fleuve et montagnes, des randonnées pédestres de 6 à 14 km peuvent être envisagées, avec nuit en refuge ou abri. Certains des plus beaux sentiers du Québec s’y trouvent, comme ceux de la Statue, des Poètes (les Caps) ou du Fjord, qui s’étire sur 43 km. Dans le secteur Baie-Éternité, un réseau de 100 km de sentiers permet de profiter de plusieurs jours pour parcourir les deux rives du fjord (avec service de navette maritime, transport de bagages ou de véhicule).


À lire aussi : Les plus belles randonnées du parc national du Saguenay


2. ...ou faites-y de la via ferrata

Dans le même secteur, la prodigieuse via ferrata des Géants donne des frissons d’exaltation, avec ses trois parcours (dont un de 850 m) accrochés jusqu’à 200 m du sol, avec une vertigineuse passerelle suspendue au-dessus du vide.


À lire aussi : 6 aventures à vivre une fois dans sa vie au Québec


3. Parcourez le fjord en kayak au parc marin du Saguenay–Saint-Laurent

Incontournable paradis du kayak de mer, le fjord du Saguenay a beaucoup à offrir, des vertigineuses parois jusqu’aux bélugas curieux. Un secteur offrant une expérience hors du commun est celui de l’île Saint-Louis et de la baie Sainte-Marguerite (interdite à la navigation, mais qu’on peut longer), reconnue comme la pouponnière de la baleine blanche.

Pour ses particularités maritimes, le parc marin Saguenay-Saint-Laurent (qui s’étend de Sainte-Rose-du-Nord jusqu’à Tadoussac) se pagaie idéalement avec un guide. Les kayakistes en autonomie doivent pour leur part être expérimentés, bien équipés et être munis de cartes du secteur; c’est un cours d’eau qui sait se faire respecter. Des sites de camping sauvage stratégiquement positionnés peuvent être réservés dans le parc national du Fjord-du-Saguenay, qui s’étend de part et d’autre du fjord.


À lire aussi : 14 beaux endroits où faire du kayak de mer au Québec


4. Parcourez la Véloroute des Bleuets

Sans doute l’itinéraire cyclable le plus célèbre du Québec : il permet de faire le tour du lac Saint-Jean sur 256 km de pistes cyclables, d’accotements et de chaussées partagées, en 3 à 5 jours. Transport des bagages offert.


À lire aussi : Un guide nouvelle génération pour la Véloroute des Bleuets


5. Randonnez sur le Sentier pédestre du lac Kénogami


© Page Facebook de la Fédération des Villages-relais du Québec

Un superbe réseau de 40 km parcourt un territoire choyé en lacs, ruisseaux et rivières, dans une forêt boréale et mixte jalonnée de refuges. Une nacelle autotractée permet de traverser la rivière Pikauba et un service de transport des bagages est offert. Aussi sur place : escalade.

***** Les débarcadères de la nacelle ont été endommagés par un embâcle. Seules les extrémités avant de la nacelle sont actuellement ouvertes. *****


6. Marchez par monts et par vaux au parc national des Monts-Valin

Rendu célèbre par ses fantômes et ses momies, des formations fantasmagoriques créées par la neige et le givre sur les arbres, ce parc a aussi tout ce qu’il faut pour séduire les marcheurs en été et à l’automne avec plusieurs randonnées sillonnant rivières et montagnes. 25 km de sentiers de randonnée pédestre traversent ainsi le parc d’est en ouest. Avec des pics de 300 à 980 m d’altitude, les panoramas enlevants sont au rendez-vous!


À lire aussi : Les plus belles randonnées du parc national des Monts-Valin


7. Pédalez au fil des Rivières

Cette portion de la Véloroute des Bleuets, qui s’étend d’Albanel à Girardville (45 km), comprend une piste cyclable en poussière de pierre (28 km) en milieu forestier. Celle-ci mène aux spectaculaires chutes de la rivière Mistassini. Aussi sur place : rando.


8. Faire de la via ferrata au parc Aventures Cap Jaseux

Une via ferrata enlevante, des tyroliennes épatantes et surtout un parcours d’arbre en arbre exceptionnel avec points de vue renversants sur le Saguenay méritent à eux seuls le détour.

Le soir venu, restez sur place pour dormir dans l’un des nombreux prêt-à-camper originaux, notamment un dôme translucide ou une boule suspendue. Parfait pour admirer le fjord et le ciel étoilé.


À lire aussi : 8 prêt-à-camper originaux à essayer au Québec


9. Faites du canot-camping sur la rivière Mistassini

Elle longe paisiblement une route forestière et compte une multitude de plages, ce qui permet de chouettes excursions en canot-camping de 2 à 6 jours, et ce, sur 90 km. Service de navette disponible.


À lire aussi : Canot-camping en famille sur la rivière Mistassini


10. Marchez et pagayez au parc régional des Grandes-Rivières du Lac-Saint-Jean

Ce site du premier monastère des moines trappistes (on en voit encore les vestiges) est séparé en plusieurs secteurs et est bordé par les rivières patrimoniales Mistassibi et Mistassini, ce qui agrémente ses sentiers de randonnée. À voir sans faute : la chute des Pères (15 m de hauteur).

Avec son débit impressionnant, ses paysages époustouflants et de nombreux défis, la rivière Mistassibi est l’une des plus propices à une descente en canot ou en kayak d’eau vive. Expéditions guidées offertes.


À lire aussi : Les 10 commandements de la sécurité sur l'eau


11. Faites du vélo de montagne au centre de vélo de montagne Saint-Félicien (Tobo-Ski)

Un superbe réseau de 80 km de sentiers aménagés avec un soin minutieux se déploie ici dans un milieu riche en attraits naturels : forêts odoriférantes, crans (affleurements rocheux), cours d’eau… Aussi sur place : rando, hébertisme aérien et parcours d’obstacles de 5 km.


12. Baladez-vous sur les Sentiers du Saguenay

Ce parcours de 14 km, parfois partagé avec les cyclistes, offre une vue unique sur la rivière Saguenay et sur un environnement jalonné de cascades, de ruisseaux et de chutes propices aux haltes offrant une vue spectaculaire.


13. Admirez la vue depuis le sentier Eucher

Situé en bordure du fjord, ce superbe parcours linéaire de 4 km surplombe la baie des Ha! Ha! et plonge dans les paysages sauvages du fjord. À voir en chemin : la croix du Centenaire, érigée en 1938.


À lire aussi : 5 randonnées incontournables au Saguenay–Lac-Saint-Jean


14. Relevez le défi de la véloroute du Fjord du Saguenay

Cet ambitieux itinéraire (435 km) fait le tour de la rivière Saguenay sur accotements, pistes cyclables et chaussées partagées. Les points de vue fabuleux sur le fjord et les caps sont incessants et le parcours intègre sur 72 km le Horst de Kénogami, une ravissante piste cyclable. Transport des bagages offert. 


À lire aussi : La piste cyclable Le Horst de Kénogami : d'une rive à l'autre


15. Pagayez à L’Anse-Saint-Jean

Ce petit joyau au bord du Saguenay est un paradis du kayak de mer et de la planche à pagaie, notamment pour la balade jusqu’au quai de Petit-Saguenay et autour de l’impressionnante île Saint-Louis. Les paysages de Baie-Éternité sont grandioses.


16. Roulez dans les sentiers Le Panoramique

Ce grand centre de vélo de montagne de Saguenay propose 40 sentiers répartis sur un splendide réseau de 60 km, sur un terrain sinueux tout en relief et en sous-bois.


17. Dormez dans une bulle transparente

Situé à l’Anse-de-Roche, sur la rive nord du fjord du Saguenay, Canopée Lit propose à ses visiteurs de dormir dans une bulle entièrement transparente. Perchées sur des pilotis, les bulles conservent un minimum d’intimité. Les serviettes et la literie sont incluses, et le petit-déjeuner est livré devant la porte chaque matin.


À lire aussi – Cabanes dans les arbres : 13 endroits è découvrir au Québec


Après l’effort, le réconfort

Commentaires (0)
Participer à la discussion!